L'épais brouillard qui enveloppait la glace du centre Robert-Guertin représentait un danger pour la sécurité des joueurs et des spectateurs. Le match d'ouverture a été suspendu après une période.

Guertin craque sous la chaleur

La canicule des derniers jours est venue rappeler à quel point la Ville de Gatineau a besoin d'un nouvel amphithéâtre pour son club de hockey junior majeur.
Assurément, chaleur de plus 30 °C et « Robert-Guertin » ne font pas bon ménage. Après une divertissante présentation pour souligner le lancement de la 45e saison locale des Olympiques de Gatineau et une période de jeu où le brouillard a volé la vedette aux hockeyeurs sur la patinoire, le match a été suspendu.
Suite à une consultation auprès des dirigeants des Olympiques et de l'Armada de Blainville-Boisbriand, le commissaire de la LHJMQ a arrêté le match avec un compte de 1-0 en faveur des visiteurs. Dans un communiqué, Gilles Courteau a écrit qu'il craignait à la fois « pour la sécurité des joueurs et des partisans ». Le match sera repris à une date ultérieure, mais personne ne pouvait dire si le match allait être repris au complet ou partir de la deuxième période.
Une chose est cependant certaine. Ce sont les Olympiques qui devront assumer les frais de déplacement de l'Armada pour la reprise de la partie.
Selon Environnement Canada, il faisait 31,3 °C sous le coup de 16 heures. Avec le facteur humidex, il faisait 40 °C. En sachant que le vétuste amphithéâtre a déjà eu son lot de problèmes de brouillard par journées chaudes, il était surprenant de constater que le match n'avait pas été annulé avant même qu'il ne débute.
Là-dessus, les Olympiques disent avoir fait leurs devoirs. « Plus tôt dans la journée, nous avions constaté un peu de brume, mais comme notre capitaine (Alex Breton) l'a dit, la glace était en parfaite condition. Nous ne pouvions pas prévoir que la brume s'intensifierait de cette manière-là », a dit le président Martin Lacasse.
Le brouillard a été si épais pendant certaines tranches de la première période de jeu que les arbitres ont dû demander à trois reprises aux joueurs de quitter leurs bancs respectifs. Ils ont ainsi circulé sur la patinoire pour faire monter le brouillard.
Capitaine des Olympiques, Alex Breton a dit qu'il n'avait pas de difficulté à voir ses coéquipiers près de lui, mais que pendant un avantage numérique, il ne voyait pas son coéquipier positionné à la ligne bleue pendant qu'il était derrière le filet. « Je pense que c'était une bonne décision d'arrêter le match. »
De son côté, l'entraîneur-chef Éric Landry a souligné qu'il y avait eu un tournoi (de hockey junior C) durant toute la journée et la soirée de samedi à Guertin et que le « Vieux Bob » avait résisté à la chaleur accablante. Or, il n'y avait pas 2000 spectateurs dans les gradins comme au match d'ouverture des Olympiques. « C'est la première fois de ma carrière de joueur ou d'entraîneur que ça m'arrive d'avoir un match annulé à cause de la température ou de la piètre visibilité. Nous avions fait des tests samedi avec le tournoi et ça s'était très bien passé. »
Du positif
Certains spectateurs ont fait connaître leur mécontentement quand le match a été suspendu, mais la sécurité de tous était à risque. Ceux qui avaient des billets pour le match sont d'ailleurs invités à conserver leur talon pour l'échanger contre un match de leur choix.
Même s'il était déçu de renvoyer les partisans à la maison, Martin Lacasse n'a pas voulu se servir de cet autre épisode peu glorieux de Guertin pour s'apitoyer sur le sort de son équipe.
« Nous savons tous que l'édifice est vétuste. Ce qui est positif, c'est que nous aurons un nouvel aréna en 2020. Nous ne voulons pas faire de controverse avec cette première partie-là. Il faisait 40 °C dehors avec l'humidex. C'est une situation exceptionnelle et circonstancielle. Il faudra toutefois tenir compte de cette expérience à l'avenir. »
Intrépide de Gatineau: centième victoire de Martin Lafleur
L'Intrépide de Gatineau a eu besoin de la prolongation à deux reprises pour balayer sa série de deux matches en Abitibi en fin de semaine, mais le jeu en aura valu la chandelle pour l'entraîneur-chef Martin Lafleur qui a signé ses 99e et 100e victoires en carrière dans la Ligue midget AAA du Québec. Malgré la domination de sa troupe sur la patinoire, les gardiens des Forestiers d'Amos ont rendu les choses intéressantes. L'Intrépide a effacé un déficit de 0-3 samedi avant de l'emporter 7-6 avec un solide avantage de 43-18 au chapitre des tirs. Dimanche, les Forestiers ont à nouveau forcé la prolongation dans leur revers de 3-2 aux mains de l'Intrépide qui a eu le dessus 42-15 dans les lancers. Mathieu Gagnon et Hendrix Lapierre ont engraissé leurs fiches offensives dans ce voyage en récoltant six points chacun. Gagnon a inscrit un tour du chapeau et terminé le match de samedi avec cinq points. Lapierre a fourni quatre passes samedi avant d'ajouter un but et une passe dimanche. Connor Romain, Conor Frenette et William Dagenais ont aussi marqué samedi. Joshua Préfontaine a signé le but de la victoire. Lapierre et Gagnon ont touché la cible en temps réglementaire dimanche et Mikaël Martel a marqué le but vainqueur en prolongation.
67's d'Ottawa: la Place TD souffre, mais Keating s'éclate dans le match d'ouverture
Il n'y a pas que centre Robert-Guertin qui a eu de la difficulté à contenir le brouillard causé par le température chaude dimanche. La patinoire de la Place TD n'est pas très jeune elle non plus. Le match d'ouverture de la 50e saison locale des 67's d'Ottawa a également été perturbé à quelques reprises à cause du brouillard, mais l'équipe locale a pu compléter son premier match à la grande joie des 5386 spectateurs qui ont vu leurs favoris l'emporter 6-4 contre les Otters d'Érié, champions en titre de la Ligue de l'Ontario. Austen Keating s'est éclaté dans cette deuxième victoire consécutive des hommes d'André Tourigny en inscrivant le troisième tour du chapeau de sa carrière. Il a également ajouté une mention d'aide. Keating, 18 ans, a compté deux fois en avantage numérique et une autre fois en désavantage numérique. Sasha Chmelevski, Tye Felhaber et Graeme Clarke (16 ans) ont fourni les autres buts des 67's (2-1-0). Clarke et Felhaber ont récolté deux points chacun dans la victoire qui a été portée à la fiche du gardien Olivier Lafrenière. Il a effectué 23 arrêts pour signer sa deuxième victoire du week-end.