Le numéro 32 de Marc Saumier a été retiré par les Olympiques de Gatineau samedi soir au centre Robert-Guertin. Benoît Brunet, capitaine de sa dernière saison en 1987-88 et son ancien entraîneur Alain Vigneault étaient parmi les invités vedettes de la soirée où les Olympiques ont ensuite baissé pavillon 4-1 devant le Titan d’Acadie-Bathurst.

Giroux entrera dans les légendes

Dernier joueur des Olympiques à avoir remporté le trophée Guy-Lafleur remis au joueur le plus utile des séries éliminatoires de la LHJMQ, Claude Giroux deviendra le 10e joueur de l’histoire de la franchise à avoir son numéro retiré.

La direction du club a annoncé dimanche que son célèbre numéro 28 sera accroché dans les hauteurs du centre Robert-Guertin le 20 février prochain avant un match contre les Screaming Eagles du Cap-Breton. Le Franco-Ontarien natif de Hearst, mais qui a passé son adolescence à Orléans, a été un favori de la foule dès ses premiers coups de patin chez les Olympiques où il a récolté plus de 100 points à chacune de ses trois saisons entre 2005 et 2008.

Il a été sublime pendant les séries du printemps 2008 en amassant 51 points en 19 matches des séries pour mener les Olympiques à leur dernière conquête de la coupe du Président. Choix de première ronde des Flyers de Philadelphie en 2006, Giroux est maintenant âgé de 30 ans et dispute déjà sa 11e saison en Pennsylvanie.

« Le centre Robert-Guertin est sur ses derniers miles et nous voulons honorer un des joueurs qui a fait vibrer la foule avant notre nouvelle ère dans un nouvel amphithéâtre », a lancé le président du club, Martin Lacasse.

D’autres numéros pourraient être retirés de la circulation avant la fermeture de Guertin prévue pour l’automne 2020. Le numéro 25 de Martin Ménard viendrait au sommet de la liste. « Personne ne sera oublié », a d’ailleurs assuré le directeur des opérations hockey, Alain Sear.