Le directeur général des Olympiques de Gatineau, Alain Sear, a présentement un choix de première ronde, deux choix de deuxième ronde, un choix de quatrième ronde et deux choix de sixième ronde dans les six premiers tours de la séance de sélection 2018 de la LHJMQ qui se tiendra à Shawinigan samedi.

Enfin des cartes dans les mains des Olympiques

Les mois de sacrifices des Olympiques de Gatineau tirent à leur fin.

Les assises de la LHJMQ seront lancées mercredi à Shawinigan avec la tenue de la séance de sélection 2018 comme trame de fond samedi.

Pour la première fois depuis 2014, les Olympiques auront un choix de première ronde. À son premier repêchage à titre de directeur général, Alain Sear pourra franchir les portes de la Mauricie avec des cartes dans les mains.

L’échange de Vitalii Abramov en novembre dernier permettra notamment aux Olympiques de sélectionner le 14e joueur de la séance de samedi.

« Nous avons un choix de première ronde et deux autres en deuxième ronde. Nous avons beaucoup souffert de ne pas avoir repêché dans les premières rondes depuis quelques années, mais là, nous détenons 10 choix dans les deux premières rondes des trois prochains repêchages », a lancé Sear à la veille de quitter l’Outaouais pour la Mauricie.

À la base, quand il avait envoyé Abramov aux Tigres de Victoriaville, Sear avait reçu un choix de première ronde en 2019, mais à la suite d’une entente entre trois équipes qui sera annoncée vendredi, ce choix deviendra celui des Voltigeurs de Drummondville (le 14e) samedi.

À la fin de cette transaction où les Gatinois avaient aussi cédé un choix de sixième ronde aux Tigres, les Olympiques recevront un autre choix de deuxième ronde des Voltigeurs samedi, mais celui-ci sera cédé immédiatement aux Islanders de Charlottetown afin de compenser le non-retour d’Alex Dostie dans la LHJMQ à 20 ans. Gatineau recevra un choix de quatrième ronde des Mooseheads d’Halifax samedi.

S’il est heureux d’enfin pouvoir piger dans le bassin des meilleurs joueurs de 15 ans du Québec et des Maritimes avec trois des 26 premiers choix du repêchage, Sear ressent aussi la pression de livrer la marchandise.

« Je suis excité, mais aussi un peu inquiet. Nous avons beaucoup de choses auxquelles il faut penser d’ici samedi. Par contre, je suis à l’aise avec la liste d’espoirs que nous avons dressée avec nos dépisteurs. J’ai confiance en eux et je pense que nous serons capables de repêcher des joueurs d’avenir. »

Au 14e rang, les Olympiques veulent sélectionner le meilleur joueur disponible et ils s’attendent à ce que ce joueur fasse partie de l’équipe à 16 ans.

« L’objectif est de l’intégrer à l’équipe immédiatement. Dans les rondes suivantes, nous serons patients avec les joueurs sélectionnés s’ils ne sont pas prêts. On s’attend à ce que les joueurs que nous allons repêcher deviennent des joueurs d’impact à partir de 2019. »

Alain Sear a ajouté que son club ne voulait pas nécessairement choisir des joueurs en fonction de ses besoins.

« Nous allons prendre le premier joueur qui se trouve sur notre liste au moment de sélectionner. Nous n’allons pas dévier de cela. Nous cherchons du talent brut, de la vitesse et des joueurs passionnés. »

Quelques hockeyeurs de l’Outaouais seront attrayants samedi. Oublions Hendrix Lapierre qui sera un des premiers à être réclamé, mais par la suite, les Olympiques auront les yeux sur des joueurs locaux. William Dagenais est notamment classé comme un espoir de deuxième ronde. Les Gatinois pigeront deux fois dans cette ronde.

« À talent égal, nous allons choisir le joueur local. Nous en avons ciblé quelques-uns, mais nous n’allons pas surclasser un joueur de la région juste pour le sélectionner. »

Sear a aussi indiqué qu’il s’attendait à repêcher un joueur américain lors d’une séance spéciale de sélection le 4 juin prochain. « Chaque équipe devra repêcher deux joueurs et nous avons déjà un bon joueur qui a démontré de l’intérêt pour se rapporter à notre équipe », a conclu Sear.

BOUDRIAS ET BÉRUBÉ: DES JOUEURS CONVOITÉS

Le tournoi de la Coupe Memorial sera de retour sur le territoire de la LHJMQ à Halifax la saison prochaine et comme plusieurs équipes peuvent réellement aspirer à y participer, les enchères grimpent rapidement pour les vétérans de premier plan.

Si la vente des meilleurs actifs gatinois achève, il reste bien quelques joueurs établis qui font l’envie des clubs du premier tiers du classement. C’est surtout le cas de l’attaquant Shawn Boudrias et du gardien Tristan Bérubé, deux joueurs de 19 ans.

Le gardien de but Tristan Bérubé

Le directeur général Alain Sear se fait discret sur le sujet, mais dans son point de presse de fin de saison, il avait avancé qu’il comptait profiter de la manne associée au tournoi de la Coupe Memorial. Parce que deux clubs du circuit Courteau vont y participer, plus d’équipes se positionnent dans le camp des acheteurs.

Halifax, Drummondville et Rimouski semblent mener le tableau des meilleures formations de la LHJMQ pour la saison 2018-19, mais il ne faudra pas écarter les équipes de Rouyn-Noranda, Sherbrooke, Moncton et peut-être même Chicoutimi, Charlottetown et Baie-Comeau.

L'attaquant Shawn Boudrias

La tentation sera grande pour Alain Sear d’ici samedi, surtout si un haut choix de première ronde est mis sur la table pour Boudrias.

«On approche la fin de la vente de nos joueurs vedettes, mais nous sommes encore à l’écoute. J’ai eu beaucoup de conversations avec mes homologues et je tiens à maximiser la valeur de nos joueurs afin de rebâtir notre club avec de jeunes joueurs», lance Alain Sear.

Celui-ci ajoute qu’il n’est cependant pas pressé de conclure un marché. «Nous avons trois bons choix au repêchage cette année et nous en avons plusieurs pour les deux années suivantes. Le repêchage de 2019 est qualifié d’exceptionnel par nos dépisteurs, alors il faudra voir, mais une chose est sûre, nous avons hâte de bâtir une équipe gagnante en retenant nos meilleurs joueurs pour redonner espoir à nos partisans. Guertin mérite de vibrer une dernière fois avant notre déménagement dans le nouvel édifice.»

Meilleur compteur des Olympiques l’an dernier, Shawn Boudrias fait saliver plusieurs clubs alors que Tristan Bérubé vient de connaître une saison exceptionnelle.

Or, en fin de saison, Creed Jones a démontré qu’il pourrait prendre le relais. Il aura 18 ans. Et Rémi Poirier a été le joueur par excellence des séries éliminatoires de la Ligue midget AAA avec les champions de Magog. Il aura 17 ans.

«Nous allons faire une place à Rémi, c’est certain. Nous sommes même prêts à commencer l’année à trois gardiens», a prévenu Sear.

Le directeur général souligne que cinq défenseurs et jusqu’à 10 attaquants seront de retour la saison prochaine. À cela, il faut ajouter un attaquant européen avec qui les Olympiques se sont déjà entendus. 

«S’il est encore là au 22e rang du repêchage européen, nos partisans vont s’en réjouir. Nous avons approché des agents libres et nous pensons que des recrues repêchées l’an dernier pourront aussi percer notre alignement», a ajouté Sear en mentionnant les noms de  Brandon Frattaroli, Alexandre Pellerin et Lucas Reeves.