Vincent Dunn.

Dunn a joué les héros à Rouyn-Noranda

Une poussée de trois buts en troisième période a permis aux Olympiques de Gatineau de vaincre les Huskies 4-3 à Rouyn-Noranda vendredi soir.
Du même coup, la troupe de Benoît Groulx s'est assurée d'une place parmi les huit premières équipes au classement de la LHJMQ. Cette position assure aussi les Olympiques d'avoir l'avantage de la patinoire au premier tour éliminatoire.
Les Huskies (34-25-5) étaient les derniers à pouvoir leur enlever ce privilège. Évoluant devant leurs partisans, ceux-ci détenaient une avance de 2-1 après deux périodes, mais deux buts de Vincent Dunn et un autre d'Émile Poirier ont mené les Olympiques (39-21-4) vers la victoire au dernier tiers.
Dunn a complété le match avec trois points. Frank Schumacher et Émile Poirier ont compté en avantage numérique dans un match où les Huskies n'ont profité d'aucune attaque massive.
«Nos deux buts en avantage numérique ont fait la différence. Nous avons profité de nos occasions dans la troisième période. Vincent Dunn a très bien fait les choses. Il joue mieux avec la rondelle dernièrement. Il a été très solide et il a gardé son sang-froid», a indiqué l'entraîneur-chef Benoît Groulx après la victoire.
Steeves sauve la mise
Devant la cage gatinoise, Robert Steeves a effectué 17 arrêts, mais il a sauvé la mise avec un arrêt spectaculaire en fin de rencontre contre Jean-Sébastien Dea. «Steeves a gardé les buts avec aplomb. C'est sa première victoire en carrière à Rouyn-Noranda. On sentait qu'il était prêt pour ce match», a ajouté Groulx.
Jean-Sébastien Dea, Francis Perron et Jason Fuchs ont compté pour les Huskies.
À l'autre bout de la patinoire, Guillaume Decelles a affronté 30 tirs des Olympiques, qui ont pris l'avance pour la première fois à mi-chemin en troisième période. Cette avance a duré moins d'une minute avec le but de Fuchs, mais 11 secondes plus tard, Vincent Dunn a compté son deuxième filet du match.
Vaclav Karabacek, Simon Tardif-Richard et Émile Poirier ont complété la rencontre avec deux points chacun alors que Martin Reway a mis fin à une rare séquence de trois matches sans point.
Les Olympiques se rendent à Val-d'Or samedi pour y affronter les Foreurs, qui ont vaincu l'Armada de Blainville-Boisbriand vendredi soir. Avec quatre matches à disputer en saison régulière, l'Armada mène toujours la division Telus-Ouest avec 87 points.