Premier joueur repêché par les Olympiques à la séance de sélection de 2017, Carson Gallant a été échangé aux Sea Dogs de Saint-Jean contre Alexis Girard, un vétéran défenseur de 18 ans.

Du mouvement à la ligne bleue des Olympiques

À la dernière journée pour effectuer des transactions dans la LHJMQ avant la pause de Noël, les Olympiques de Gatineau ont réduit leurs effectifs en expédiant deux jeunes défenseurs sous d’autres cieux afin de faire de la place à un vétéran qu’ils avaient dans leur mire depuis plus d’un an.

Le directeur des opérations hockey Alain Sear a lancé la serviette rapidement dans le cas de Carson Gallant, le premier choix du club (deuxième ronde) à la séance de sélection de 2017. Lundi matin, il a envoyé le défenseur de 17 ans aux Sea Dogs de Saint-Jean pour mettre la main sur Alexis Girard et un choix de huitième ronde.

Puis, juste avant l’heure de tombée de midi, il a troqué le défenseur recrue Brendan St-Louis au Drakkar de Baie-Comeau en échange d’un choix de 10e ronde afin qu’il puisse évoluer chez lui.

St-Louis, 18 ans et ancien capitaine des Élites de Jonquière, est le fils de Brian St-Louis, gérant d’équipement de longue date du Drakkar, mais il avait amorcé sa carrière avec les Olympiques de Hull.

« Cette transaction-là a été faite sur le plan humain. Nous avons aimé le camp de Brendan que nous avions repêché en 12e ronde en 2016. Nous trouvions qu’il méritait de jouer dans notre ligue, mais si nous l’avions gardé, nous aurions eu cinq défenseurs de 19 ans la saison prochaine. C’est trop. Son père a donné de précieuses années aux Olympiques. Nous sommes contents que Brendan puisse renouer avec son père chez le Drakkar », a dit Alain Sear.

Les Olympiques ont maintenant 23 joueurs à leur camp d’entraînement : 13 attaquants, sept défenseurs et trois gardiens.

Vieille défensive
L’équipe a maintes fois répété qu’elle voulait se rajeunir cette année et c’est effectivement le cas en attaque avec six recrues, mais à l’arrière, il n’y aura pas de défenseurs de 16 ou 17 ans pour commencer la saison.

Darick Louis-Jean et le Suisse David Aebischer seront les deux seules recrues. Elles sont âgées de 17 ans pour le moment, mais elles fêteront leurs 18es anniversaires avant la fin de l’année 2018.

Gabriel Bilodeau sera donc le pilier de la défensive à 20 ans. Il sera épaulé par Darien Kielb, Chris McQuaid, Pier-Olivier Lacombe et le nouveau venu Alexis Girard, tous âgés de 19 ans.

Carson Gallant était le plus jeune membre de la brigade défensive, mais il n’a pas répondu aux attentes de la direction et le club était aux trousses de Girard depuis l’an dernier.

« Carson ne cadre pas dans le style de jeu que nous voulons pratiquer. Nous voulons une équipe rapide, intense, énergique avec des défenseurs mobiles capables d’appuyer l’attaque », a d’abord dit Sear au sujet de celui qui a récolté un point en 24 matches la saison dernière. Gallant avait très peu joué à 16 ans et il aura la chance de retrouver sa confiance plus près de la maison dans les Maritimes.

Quant à Girard, il en sera à sa troisième saison dans la LHJMQ. Il aura 19 ans le 22 décembre. Il avait récolté 25 points en 62 matches avec les Sea Dogs l’an dernier après une saison recrue sans aucun point en 46 matches à Rimouski.

« C’est un grand défenseur de 6’4’’ qui va nous apporter de l’expérience en attendant que nos recrues Aebischer et Louis-Jean s’intègrent à l’équipe. Il patine bien. Il a une bonne première passe et tout un lancer. On le voulait l’an dernier, mais ça n’avait pas fonctionné. St-Jean a voulu se rajeunir cette année et il est devenu disponible », a conclu Sear.

+

SEPT RECRUES LOCALES DANS LA LHJMQ

La majorité des équipes de la LHJMQ ont soumis leurs alignements officiels lundi avec la fermeture de la période des transactions.

Il reste encore le ballottage des joueurs retranchés de 18 et 19 ans à franchir au cours des prochains jours. De nouveaux joueurs pourraient aussi arriver d’autres ligues canadiennes. Cela dit, le circuit Courteau devrait compter jusqu’à sept nouveaux patineurs de la région d’Ottawa-Gatineau en 2018-19.

Trois proviennent de l’Intrépide de Gatineau midget AAA, dont Hendrix Lapierre, premier choix du dernier encan des joueurs midget. L’attaquant de 16 ans sera une des têtes d’affiches des Saguenéens de Chicoutimi cette saison.

Premier choix (troisième ronde) des Tigres de Victoriaville cet été, Conor Frenette a quant à lui gagné sa place avec l’équipe à 17 ans. Capitaine de l’Intrépide la saison dernière, Mathieu Gagnon fera également ses débuts avec les Huskies de Rouyn-Noranda à 17 ans.

Ancien membre de la structure de l’Intrépide qui a préféré jouer en Ontario la saison dernière après avoir été retranché par l’équipe midget AAA, Manix Landry sera le seul autre joueur de 16 ans de la région à patiner dans la LHJMQ. Choix de troisième ronde des Olympiques, il a obtenu l’assurance de commencer l’année avec le club dimanche.

Enfin, trois joueurs de l’Est ontarien tenteront de se faire justice après avoir été ignorés par toutes les équipes de la Ligue de l’Ontario.

Kieran Craig (17 ans) et Tyler Boivin (18 ans), coéquipiers chez les Hawks de Hawkesbury l’an dernier, ont respectivement convaincu les Olympiques et les Tigres de leur offrir un contrat. André Simard (18 ans) de Stittsville, est toujours en évaluation à Gatineau, son poste n’ayant pas encore été confirmé.