Tristan Bérubé n’a été battu qu’une seule fois à Shawinigan pour aider les Olympiques à gagner un 10e match de suite.

Dixième victoire de suite des Olympiques

L’improbable séquence infernale des Olympiques de Gatineau s’est poursuivie à Shawinigan vendredi soir.

Les troupiers d’Éric Landry ont trouvé une autre façon de gagner quand Giordano Finoro a brisé une égalité de 1-1 avec 38 secondes à écouler au match. Jeffrey Durocher a complété dans une cage déserte pour procurer une victoire de 3-1 aux Olympiques face aux Cataractes.

Ce 10e gain consécutif leur a permis d’accéder au deuxième rang du classement général de la LHJMQ, à deux points de l’Armada de Blainville-Boisbriand qui domine le plateau des 18 équipes. Malgré les départs de joueurs vedettes comme Vitalii Abramov et Mitchell Balmas, les Olympiques  (22-10-4) ont maintenant amassé des points dans 14 matches de suite et rien ne semble pouvoir les arrêter.

Vendredi soir, au centre Gervais Auto, les partisans n’ont pas eu droit au duel espéré entre Tristan Bérubé et Mathieu Bellemare. Bérubé était à son poste devant le filet des Gatinois, mais une soirée après avoir récolté un premier blanchissage à son premier match avec les Cataractes, son ancien partenaire a cédé sa place à la recrue Lucas Fitzpatrick.

Ce dernier a bien failli réussir à freiner l’irrésistible élan des Olympiques. Fitzpatrick a effectué 34 arrêts durant le match. En deuxième période, malgré une domination de 16-5 des Olympiques au chapitre des tirs, il était parvenu à garder la marque à 1-1. Il en a fait de même quand les visiteurs ont bombardé son filet en troisième, mais Finoro a trouvé la brèche juste à temps pour permettre aux Gatinois de continuer leur séquence victorieuse.

Malgré la défaite, Fitzpatrick a hérité de la première étoile. Testé à 23 reprises, Tristan Bérubé a obtenu la troisième étoile. Vasily Glotov a été le seul à pouvoir le déjouer chez les Cataractes (11-25-1). Gabriel Bilodeau avait quant à lui inscrit le premier but des Gatinois pendant un avantage numérique en première période.

Immédiatement après le match, l’Océanic de Rimouski a confirmé qu’elle avait conclu un marché avec les Olympiques en cédant Maxime Trépanier contre un choix de première ronde en 2018. L’attaquant de 18 ans a inscrit neuf buts et 24 points en 34 parties cette saison. Le patineur de 6’0’’ et  180 livres viendra ainsi solidifier le top-6 à l’attaque. Finalement, les Olympiques auront échangé Mitchell Balmas contre Dawson Theede et un choix de première ronde (2020) puisque celui de 2018 aura servi à soutirer Trépanier à  l’Océanic.

Les Gatinois seront de retour à Guertin dimanche pour affronter les Huskies de Rouyn-Noranda, dernière équipe à les avoir vaincus en temps réglementaire le 19 novembre.