Avec leurs deux choix, Alain Sear et son équipe ont sélectionné deux joueurs qui sont originaires du Massachusetts.

Deux défenseurs américains droitiers pour les Olympiques

Les Olympiques de Gatineau ont cherché à enrichir leur banque d’espoirs en défensive, tout le week-end, à Québec.

Ils ont poursuivi cette mission, lundi, lors du repêchage des joueurs américains de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Avec leurs deux choix, Alain Sear et son équipe ont sélectionné deux joueurs qui sont originaires du Massachusetts.

Au quatrième rang, ils ont réclamé un dénommé Jack Shemligian. Au 22e échelon, ils ont misé sur un certain Joe Fleming.

«Ils sont tous les deux droitiers, en plus. Tout le monde sait que c’est une denrée rare», a souligné Sear, en fin de journée.

La comparaison entre les deux joueurs s’arrête toutefois là.

«Jack est un peu plus porté sur l’offensive. Il a un bon coup de patin. Il aime transporter la rondelle. Il est très impliqué», dit le directeur des opérations hockey.

«Joe, c’est tout le contraire. Il est plus gros, plus pesant. C’est un stay home. Le côté offensif, c’est plus difficile pour lui.»

«Les deux peuvent jouer au niveau junior majeur, selon nous.»

Les Olympiques, comme toutes les équipes de la LHJMQ, devront maintenant convaincre Jack et Joe de tenter leur chance au Canada. C’est un défi.

L’organisation ne perd pas espoir. D’ailleurs, un attaquant américain repêché en 2017, Benjamin Raymond, pourrait se joindre à l’équipe la saison prochaine.

«Il nous avait laissé entendre que le hockey junior constituait une belle avenue pour lui, mais il devait d’abord compléter son high school. Notre porte lui est ouverte, maintenant. À lui de gagner son poste», affirme Alain Sear.