Une pétition a été mise en ligne afin de sauver le domicile des Olympiques de Gatineau en vue de la prochaine saison.
Une pétition a été mise en ligne afin de sauver le domicile des Olympiques de Gatineau en vue de la prochaine saison.

Des partisans se portent au secours des Olympiques

Martin Comtois
Martin Comtois
Le Droit
Une pétition a été mise en ligne afin de sauver le domicile des Olympiques de Gatineau en vue de la prochaine saison.

Plus de 900 personnes avaient déjà apposées leur signature en moins de 22 heures sur le site web change.org. L’initiative provient du comité des partisans des Olympiques, qui a réagit à la nouvelle controversée qui est tombée vendredi, à la veille du week-end.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) a pris la décision de maintenir la nouvelle vocation du centre Robert-Guertin. L’amphithéâtre sportif de l’Île-de-Hull servira de site d’hébergement d’urgence pour les personnes en situation d’itinérance pour les 12 prochains mois.

Les Olympiques devaient retrouver leur patinoire au début du mois d’octobre. Ils devaient y disputer une dernière saison, en attendant la fin de la construction de leur nouveau domicile.

Dans sa pétition, le comité des partisans rappelle que l’aréna de la rue Carillon est le seul endroit en Outaouais capable d’accueillir une équipe de la LHJMQ. Il demande au CISSSO de «reconsidérer sa décision de garder les sans-abri à l’aréna Robert-Guertin pour les 12 prochains mois».

«Cet endroit est inadéquat pour les sans-abri. Cette décision entraîne du même coup l’expulsion automatique du locataire du centre Robert-Guertin, soit les Olympiques de Gatineau à un mois du début de la saison», peut-on lire dans la pétition.

Le comité des partisans a décliné la demande d’entrevue du Droit.

La Ville de Gatineau souligne qu’il s’agit d’une recommandation de la santé publique. Reste que c’est la municipalité qui se retrouve maintenant avec une patate chaude entre les mains.

En plus des Olympiques, de nombreuses équipes de hockey mineur des secteur Hull et Aylmer devaient utiliser sur une base régulière la patinoire du centre Robert-Guertin entre septembre et mars.

LeDroit