German Rubtsov a marqué son premier but à Chicoutimi dans le gain de l'équipe locale, dimanche soir.

Défaite à Chicoutimi: Landry satisfait de l'effort

Les Olympiques de Gatineau sont rentrés bredouilles de leur premier voyage sous le nouvel entraîneur-chef Éric Landry. Dimanche, au Centre Georges-Vézina, ils ont été blanchis 4-0 par les Saguenéens de Chicoutimi.
Après avoir encaissé ce deuxième revers en trois jours, Landry parvenait quand même à garder le moral. « C'est simple. Nous avons perdu ce match parce que le gardien adverse a fait toute une job », déclare-t-il.
Il est ici question de Julio Billia.
Le gardien de 19 ans, qui est originaire de Saint-Léonard, a eu à travailler fort pour signer son premier jeu blanc de la saison. Ce fut particulièrement le cas dans les 40 dernières minutes de jeu, durant lesquelles les Olympiques ont dominé 27-17 au chapitre des tirs au but.
« Il a fait de très gros arrêts. Il a également joué de chance par moments. Quand il a échappé quelques-uns de nos tirs, il a été sauvé par ses poteaux », estime Landry.
La feuille de match pourrait nous laisser croire que les Olympiques ont connu un deuxième mauvais départ en autant de matches.
À Baie-Comeau, vendredi, ils ont encaissé trois buts dans les 90 premières secondes de jeu.
Ça n'a pas été si pire, dimanche. Ils sont quand même rentrés au vestiaire avec un déficit de deux buts au premier entracte.
Le Russe German Rubtsov, un espoir des Flyers de Philadelphie, a été le premier à déjouer Mathieu Bellemare.
Le meilleur buteur des Sags, Joey Ratelle, a marqué le deuxième.
Il n'y aurait toutefois aucun lien à tisser entre les deux joutes, selon l'entraîneur.
« Ce n'est même pas proche. Vendredi, les gars étaient très nerveux. Ils voulaient bien faire, mais ne savaient pas trop où mettre leur énergie. Je leur ai demandé de dépenser l'énergie à l'intérieur de la structure qu'on leur avait demandée. Nous avons beaucoup travaillé sur l'aspect défensif durant notre entraînement de samedi. Nous avons mis l'accent sur les récupérations de rondelle. Nous avons vu une nette progression entre le premier match et le deuxième. »
Le défenseur à caractère offensif Olivier Galipeau, fraîchement acquis des Foreurs de Val-d'Or, a marqué le but qui a scellé l'issue du match en troisième période. Ratelle a complété la marque, en toute fin de journée, poussant une rondelle dans un filet désert.
Dans la victoire, les Sags étaient surtout heureux d'avoir réussi à museler Vitalii Abramov.
Le Russe a terminé la rencontre avec un différentiel de moins deux.
« Il nous avait battus à lui seul lors du dernier match à Gatineau. C'est positif de la manière qu'on l'a joué. En deuxième moitié de saison, tu veux essayer d'enlever la force de l'adversaire. On a essayé de le ralentir en zone neutre. C'est sûr que tu ne peux pas frapper pour 100 %, mais on l'a bien fait à plusieurs occasions », croit l'entraîneur-chef Yanick Jean.
Les Olympiques obtiendront très rapidement une troisième chance d'offrir une première victoire à Landry.
L'autocar de l'équipe est rentré en Outaouais immédiatement après le match de dimanche. Elle sautera sur la patinoire du Centre Robert-Guertin mardi soir pour affronter le Drakkar de Baie-Comeau.
Quand il s'installera derrière le banc pour diriger officiellement un premier match, dans sa ville, le nouveau pilote sera fébrile.
« Ça va être assez spécial. Je vais trouver ça le fun. Mais, quand la game commence, je ne pense pas trop à ces choses-là. »
Les 67's rendent hommage aux gloires du passé
Il y avait du monde à la messe, samedi, à l'aréna de la Place TD. Un peu plus de 6300 spectateurs - la plus grosse foule de la saison - ont franchi les tourniquets en cette journée où l'on rendait hommage à la riche histoire des 67's d'Ottawa.
Les joueurs de l'édition actuelle de l'équipe ont permis à tout le monde de rentrer avec le sourire aux lèvres. Ils ont effacé un déficit de deux buts dans la deuxième moitié de la troisième période. Ils ont finalement signé une victoire de 5-4, en prolongation, contre les IceDogs du Niagara. « Une grosse victoire, a dit l'entraîneur-chef Jeff Brown. Nos gars n'ont pas lâché. »
L'extraordinaire attaquant russe Artur Tyanulin a complété le travail, tout seul, durant le jeu à trois contre trois. Il a marqué un but vainqueur particulièrement spectaculaire. Son coéquipier Jared Steege a cependant retenu l'attention plus tôt dans la rencontre. Il a marqué un but, obtenu deux mentions d'aide et décoché six lancers vers le filet adverse. Le capitaine Travis Barron, le centre Mathieu Foget et le défenseur Noel Hoefenmayer ont inscrit les autres buts des vainqueurs. Devant le filet, Olivier Lafrenière a réussi 23 arrêts.
Belliveau marque son 20e but dans une victoire
Tristan Belliveau n'a pas trop de mal à trouver le fond du filet, cette saison, dans la Ligue de développement midget AAA du Québec. L'attaquant est devenu dimanche le premier joueur de l'Intrépide de Gatineau à atteindre le plateau des 20 buts cette saison. Il a réussi cet exploit à son 26e match !
Qui plus est, ce but a été inscrit dans une cause gagnante. L'Intrépide a eu raison du Rousseau Royal de Laval-Montréal, 3-1, au Complexe sportif Guimond. L'Intrépide tirait de l'arrière par un but, au deuxième tiers, lorsque Belliveau a déjoué le gardien adverse. Les visiteurs ont su profiter de l'indiscipline de leurs rivaux, au retour du deuxième entracte, pour se sauver avec la victoire. Un autre attaquant, Connor Romain, a inscrit les deux derniers buts de son équipe durant deux supériorités numériques. Dans la victoire, Jason Horvath et Nicolas Sauvé ont obtenu deux mentions d'aide chacun.
Devant le filet, Jérémie Lefebvre a stoppé 27 des 28 rondelles dirigées vers lui. Le gardien originaire de L'Ange-Gardien connaît un excellent début d'année. Il a remporté ses six derniers matches et n'a pas subi la défaite depuis le 8 décembre