Hendrix Lapierre

Commotion pour Hendrix Lapierre

Le verdict est tombé pour Hendrix Lapierre. L’attaquant de 17 ans des Sags souffre bel et bien d’une commotion cérébrale, subie mercredi à Rimouski.

En entrant en territoire adverse à mi-chemin en troisième période, Lapierre a été frappé solidement par le défenseur de l’Océanic Zachary Massicotte, qui mesure 6 pieds 4. Il a immédiatement retraité au vestiaire, visiblement ébranlé. Des tests plus poussés ont finalement révélé les craintes initiales. Hendrix Lapierre sera donc au repos pour au minimum une semaine. «On va voir», a laissé tomber l’entraîneur-chef Yanick Jean après avoir confirmé le verdict. Il s’agit d’une deuxième commotion cérébrale en deux ans pour Hendrix Lapierre. Ironie du sort, il avait également subi la première à Rimouski l’an dernier. 

«Toutes les fois qu’on a une commotion, peu importe c’est qui, c’est plate. C’est la raison pour laquelle la ligue essaie de faire le maximum pour les enrayer», de mentionner Yanick Jean qui modifiera donc ses trios pour les deux rencontres de la fin de semaine, à domicile au centre Georges-Vézina face aux Voltigeurs de Drummondville samedi puis l’Armada de Blainville-Boisbriand le lendemain. Thomas Belgarde obtient une promotion bien méritée pour l’entraîneur-chef sur un trio offensif complété par Christophe Farmer et Vladislav Kotkov. La combinaison de Samuel Houde, Rafaël Harvey-Pinard et Xavier Labrecque demeurera intacte.