Frédérick Gagnier revendiquait 10 points après les 10 premiers matches de Vikings de Casselman

Chaude lutte en tête de la CCHL2

Les équipes de la Ligue de hockey junior B de l’Est ontarien (CCHL2) ont franchi la barre des 10 matches en fin de semaine dernière et le portrait n’a pas trop changé depuis la saison dernière.

Les « suspects habituels » trônent au sommet de la division Martin. Le Canadien junior d’Ottawa (9-1-0) mène le bal avec neuf victoires en 10 matches. Il est suivi de près par les Vikings de Casselman (8-1-1). Les Golden Knights d’Ottawa Ouest (6-3-1) ne sont pas loin derrière, mais ce qui pourrait ajouter du piquant à la saison, c’est la prestation des Panthères d’Embrun qui sont de retour parmi l’élite de la ligue avec une fiche de 7-3-0.

« Je ne les ai vraiment pas vu jouer cette saison, mais nous saurons de quel bois ils se chauffent vendredi soir puisque nous allons les croiser pour la première fois à Embrun vendredi soir, a expliqué Raymond Lavergne, directeur général des Vikings. Ils ont deux bons gardiens et ils ont l’air d’avoir une bonne défensive. Ça serait bien que la lutte soit serrée toute l’année entre nous. Il n’y a rien de mieux qu’une bonne rivalité pour amener du monde à l’aréna. »

Défaits en prolongation dans le septième match de la demi-finale contre le Canadien junior l’an dernier, les Vikings avaient la possibilité de récupérer 17 joueurs cette saison, mais c’est finalement huit ou neuf joueurs qui sont de retour.

« Ce n’était pas reposant au début de l’année, mais nous avons greffé des joueurs ici et là et le portrait commence à s’améliorer. Je viens aussi de faire l’acquisition du défenseur Zack Pilon, qui a joué 43 matches avec les Firebirds de Flint dans la Ligue de l’Ontario à 16 ans. Il a joué pour sept clubs dans les deux saisons suivantes. Nous allons lui donner une chance en lui offrant un bon encadrement. Nous l’avons déjà fait par le passé. On verra ce que ce ça va donner. »

Sur le plan offensif, les Vikings se débrouillent bien. Le capitaine Jason Cossette, François Drouin et Nicolas Chartrand mènent le club avec six buts chacun. Frédérick Gagnier connaît aussi un bon départ avec deux buts et 10 points, mais selon Lavergne, il pourrait en avoir beaucoup plus s’il frappait moins de poteaux.

« C’est une question de temps avant que ça débloque. Il travaille tellement fort », dit-il.

Sur le plan défensif, ça se complique selon le DG. « Nous aurons besoin d’aide. Nos vétérans devront prendre les bouchées doubles. S’ils en sont incapables, il faudra aller voir ailleurs. »

Si les Vikings étaient deuxièmes au lieu d’être au sommet de leur division avant les matches de jeudi, ce serait surtout parce que le gardien Ryan Whitehurst est dans une classe à part pour le Canadien junior.

« C’est le meilleur de la ligue. Nos gardiens sont bons, mais lui, il change toute la donne. »

Whitehurst présente une moyenne de 1,86 but alloué par match avec un pourcentage d’arrêt à ,942.