André Chaput

Changements au deuxième étage des Olympiques

La direction des Olympiques de Gatineau traverse une période de profonds changements.
Principal actionnaire de l'équipe outaouaise avec 30% des parts jusqu'à tout récemment, André Chaput vient de vendre 20% de ses actions et souhaiterait maintenant liquider celles qu'il lui reste d'ici l'été après avoir connu des ennuis de santé dans la dernière année. Ce n'est pas tout. Le directeur du marketing des Olympiques des 15 dernières années, Daniel Brunet, a remis sa démission la semaine dernière.
Ennuis de santé
«Alain Sear m'a informé que Daniel Brunet lui avait remis sa démission et qu'il demandait à quitter ses fonctions le 30 mai», a indiqué au Droit M. Chaput. Daniel Brunet n'a pas voulu commenter la situation hier.
Se remettant d'une opération majeure, André Chaput a affirmé qu'il avait vendu 10% de ses actions à Jocelyn Cayer, un entrepreneur de Limoges à la tête des Maisons Saca dans l'Est ontarien. «La transaction s'est faite il y a deux à trois semaines», avance Chaput.
Copropriétaire des Olympiques depuis 1998, Chaput doit conclure une transaction cette semaine où il cédera une autre tranche de 10% de ses parts aux quatre frères Laplante de Casselman. Le groupe est propriétaire du transporteur 417 Bus Line.
«Les papiers sont déjà signés chez les avocats. Des comptables en Ontario vérifient les derniers détails de la vente. Ce n'est plus qu'une formalité», a ajouté André Chaput, qui détiendra maintenant le même nombre d'actions que les huit autres propriétaires de l'équipe.
Un autre modèle de gestion
L'homme d'affaires de Notre-Dame-des-Champs a expliqué que son état de santé l'avait poussé à une réflexion exhaustive au cours des derniers mois. «J'ai connu des ennuis de santé cet hiver et j'ai décidé de commencer à liquider tout ce que j'avais pour éliminer les facteurs de stress», a signalé celui qui détient trois bagues de la coupe du Président à titre de copropriétaire. Daniel Brunet a également été dans l'administration de l'équipe pendant ces trois championnats.
Depuis quelques années, Alain Sear, le président du club de hockey des Olympiques, prône la mise en place d'une structure de 10 copropriétaires à parts égales. Alain Sear, François Beaudry, Louis Brisson, Gerry Groulx, Paul Prégent et Gilles Desjardins sont les autres actionnaires de l'équipe. Il reste une part flottante de 10% à vendre à un autre partenaire. Alain Sear n'a pas retourné l'appel du Droit hier.
Jfplante@ledroit.com