Xavier Simoneau prendra officiellement son titre de capitaine vendredi au Centre Marcel Dionne.

Capitaine à 18 ans: Simoneau est prêt à relever le défi

Il ne faut surtout pas dire à Xavier Simoneau que son équipe passera l’hiver dans la cave du classement général.

« On formera une équipe vraiment jeune, mais les gens qui vont prendre plaisir à nous voir jouer », dit-il.

« On l’a déjà vu durant les matches préparatoires. On a réussi à combler des déficits de deux buts pour gagner des matches. »

Les Voltigeurs de Drummondville seront capables de connaître un certain succès dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Simoneau n’en démord pas.

« Il faudra juste respecter le plan de jeu qui nous sera livré par le coach. »

Simoneau parle comme un leader. C’est justement ses qualités de leadership qui lui ont valu de se retrouver dans l’actualité, ce week-end.

Les Voltigeurs ont choisi de lui confier le titre de capitaine pour la saison 2019-20.

Ils en ont fait l’annonce vendredi, en fin de journée.

Simoneau a porté son « C » lors du dernier match préparatoire de son équipe.

Il étrennera officiellement son chandail au Centre Marcel Dionne, vendredi soir. Le hasard a voulu que les Olympiques de Gatineau soient les visiteurs, lors du match qui lancera sa troisième saison dans la LHJMQ.

« C’est certain que c’est un honneur remarquable de l’organisation », réagit-il.

« Quand j’étais plus jeune, c’était tout le temps impressionnant de voir les capitaines dans le junior majeur. Moi, j’ai pas mal toujours été un capitaine. Dans le pee-wee, dans le bantam... »

« J’ai pas mal tout le temps été un leader. Cette lettre ne va pas changer qui je suis. »

Simoneau n’avait pas besoin de prendre trop de place dans le vestiaire, en 2017-18, durant une saison recrue où il a inscrit 45 points.

Durant une deuxième campagne où il a récolté une douzaine de points supplémentaires, il avait la chance d’appartenir à un groupe rempli de vétérans.

À 18 ans, il vient lui-même de faire le plein d’expérience, en participant au camp des recrues des Maple Leafs de Toronto.

Au tournoi des recrues de Traverse City, au Michigan, il a pu prendre part à deux matches. « J’ai affronté beaucoup de gars qui avaient joué dans la Ligue américaine. Il y en avait même quelques-uns qui avaient atteint la Ligue nationale. Ça paraissait dans leur exécution, dans leur rapidité. »

« Ça s’est vraiment bien passé », ajoute-t-il, quand on lui demande d’évaluer ses performances contre les Blue Jackets de Columbus et les Blackhawks de Chicago.

« J’avais un rôle dans la quatrième unité. Chaque fois que j’avais l’opportunité de me retrouver sur la patinoire, je faisais des choses correctement. »

Les Leafs l’ont remercié à la conclusion du tournoi. « Je demeure agent libre. Je n’appartiens à personne. Ils m’ont quand même dit qu’ils vont garder un œil sur moi durant toute la saison. »

Quinze autres

Simoneau aura de la compagnie, cet automne, dans la LHJMQ. Une quinzaine d’autres hockeyeurs de l’Outaouais entreprendront la campagne dans le circuit Courteau.

On suivra avec intérêt la progression de Hendrix Lapierre, espoir de premier plan en prévision du prochain repêchage de la LNH.

Tyler Boivin, Kieran Craig, William Dagenais, Emerik Despatie, Conor Frenette, Mathieu Gagnon, Benoît-Olivier Groulx, Anthony Hamel, Tyson Hinds, Jason Horvath, D’Artagnan Joly, Manix Landry, Mikael Martel et Charles-Antoine Roy compléteront le groupe.

+

Le capitaine des Olympiques connu dans quelques heures

Les Olympiques vont à leur tour nommer leur capitaine pour la saison 2019-20.

Les premiers à découvrir son identité seront les partisans qui prendront part à la croisière de l’équipe. Celle-ci partira de la Marina de Hull, aux environs de 17 h 45. Des billets sont présentement en vente. Ils coûtent 40 $ (adulte) et 20 $ (enfant). Les détenteurs de billets de saison peuvent s’en procurer au coût de 30 $.

En plus d’identifier leur capitaine, les Olympiques profiteront de l’occasion pour présenter les autres joueurs qui entreprendront la saison 2019-2020.

Ils jetteront également un clin d’œil en passé, en dévoilant le nom du prochain joueur dont le numéro sera retiré. Ce joueur devrait être le dernier à voir son numéro hissé au plafond du Centre Robert-Guertin.

Les Olympiques devraient emménager dans leur nouvel amphithéâtre à l’automne 2020.