Shawn Boudrias

Boudrias impressionné par les recrues

Revenu du camp du Wild du Minnesota beaucoup plus tôt que prévu en raison d’une blessure mineure qu’il doit guérir avant le début de la saison régulière, Shawn Boudrias était bien content de rentrer à Gatineau plutôt que de se joindre à une autre équipe de la LHJMQ à la date limite des transactions il y a deux semaines.

Parce qu’ils amorcent un cycle de reconstruction, les Olympiques étudiaient les offres pour leur vétéran à plus forte valeur sur le marché, mais ils ont préféré entamer la campagne 2018-19 avec leur meilleur compteur de la saison dernière dans leurs rangs.

«Je suis content d’être resté. Je trouve que nous avons beaucoup plus de joueurs d’habiletés que l’an dernier. Ils sont jeunes, mais Kieran Craig a bien paru. Il a déjà six buts. Les gars de 16 ans, Pier-Olivier Roy et Manix Landry ont connu un très beau camp. Et vous avez vu Iaroslav Likhachev déjouer tout le monde pendant 30 secondes en prolongation lors du dernier match! Il sera très solide. J’ai hâte de jouer avec ces jeunes», a-t-il raconté avant de recevoir des traitements de physiothérapie mardi matin.

Boudrias devait s’entraîner légèrement sur glace en soirée mardi et il a hâte de rependre l’action pour aller au front avec ses coéquipiers. Le vétéran de 19 ans entrevoit l’avenir avec optimisme chez les Olympiques, mais pourront-ils surprendre au même titre que l’an dernier alors qu’ils étaient à un point de la tête du classement de la LHJMQ au congé des Fêtes?

«Nous avons vraiment un bon groupe de joueurs. Tout le monde s’entend bien. Je suis content de l’équipe que nous avons. Nous n’avons perdu qu’un match à ce jour. Nous avons gagné plusieurs matches même si plusieurs vétérans ne jouaient pas. Je pense que nous formerons une équipe excitante. Nous verrons à Noël où nous allons nous situer, mais je suis sûr que cette équipe pourra continuer d’être compétitive même après la prochaine période des transactions.»

S’il n’a pu se faire justice avec le Wild après avoir été repêché en juin dernier, Boudrias assure qu’il sera à son poste au début de la saison des Olympiques le 21 septembre.

Deux jours au Minnesota
«C’est sûr que je vais être là. Je dois juste me donner le temps de guérir. Je me suis blessé (au gymnase) une semaine avant d’arriver au camp. J’avais encore mal quand je suis arrivé ici, mais j’ai joué pareil. Quand le temps est venu d’aller au camp du Wild, j’ai téléphoné là-bas pour leur dire ce qui n’allait pas. Ils m’ont fait venir pour faire des tests. J’ai parlé aux entraîneurs et au directeur général. Je suis resté deux jours, mais ils n’ont pas voulu courir de risque en m’envoyant au tournoi des recrues à Traverse City. Ils préfèrent que je me remette en forme ici.»

Les Olympiques ne veulent pas fournir de détails sur la nature de la blessure, mais il n’y aurait rien d’inquiétant.

Shawn Boudrias aurait bien aimé se joindre aux autres recrues du Wild à Traverse City, mais ce n’est que partie remise pour lui.

«Mon but sera de connaître une aussi bonne saison que l’an dernier afin de signer un contrat d’ici la fin de la saison. Ça me permettrait de jouer dans l’organisation du Wild l’an prochain.»