Le gardien Emerick Despatie et le défenseur Tyson Hinds sont les deux joueurs les mieux classés de la région en troisième ronde selon le CSR de la LHJMQ.

Belle profondeur parmi les espoirs outaouais

QUÉBEC — Il n’y a pas d’Hendrix Lapierre ou de Benoît-Olivier Groulx pour être sélectionné au tout premier rang du repêchage de la LHJMQ cette année, ni même un Xavier Simoneau pour être recruté en première ronde, mais plusieurs hockeyeurs de l’Outaouais devraient trouver preneurs samedi.

Le gardien Emerick Despatie et le défenseur Tyson Hinds sont les deux joueurs les mieux classés de la région en troisième ronde selon le Centre de soutien au recrutement (CSR) de la LHJMQ, mais l’Intrépide de Gatineau midget AAA a remporté un championnat de division et il a atteint le carré d’as des séries alors que l’Intrépide midget espoir a été la meilleure équipe de la saison régulière dans la Ligue d’excellence du Québec.

Les joueurs qui ont fait partie de ces équipes seront récompensés estiment les recruteurs Patrick Leblond des Screaming Eagles du Cap-Breton et Danny Cornet des Saguenéens de Chicoutimi.

« C’est une belle année pour les joueurs de l’Outaouais. Moi, j’en aime vraiment plusieurs. Ils ne seront peut-être pas repêchés tôt, mais je crois qu’il y a énormément de joueurs de votre région qui vont sortir et ce sera le reflet de leurs belles saisons », a estimé Corneau.

Pour lui, il est évident que les joueurs du midget espoir n’étaient peut-être pas prêts à faire le saut dans le midget AAA à 15 ans, mais que ceux-ci ont progressé rapidement dans la dernière année.

Forte progression

« Les gars de l’espoir se sont bien développés, ils ont eu beaucoup de temps de glace et beaucoup de succès. Il y a peu de joueurs aux habilités brutes comme Lapierre en Outaouais cette année, mais il y a beaucoup de bons joueurs d’énergie. Il devrait y avoir un bon groupe dans le midget AAA l’an prochain », a ajouté Corneau, qui était également impressionné par le partenaire du gardien Despaties dans l’espoir.

Il faisait référence à Médéric Blouin-Rochon, classé comme un espoir de cinquième ronde.

Le défenseur Frédéric Brunet est aussi classé en cinquième ronde alors que l’attaquant Marc-Antoine Séguin peut s’attendre à être réclamé entre les rondes six à huit selon le CSR.

Chez l’Intrépide AAA, Andrew Belchamber pointe en quatrième ronde et Marc-Olivier Racine-Roy est entre les rondes six à huit. Jonathan Delorme n’est pas classé dans une ronde particulière, mais il pourrait intéresser des équipes après avoir été un joueur énergique qui a connu un certain succès dans les dernières séries.

Patrick Leblond, qui travaille pour les Screaming Eagles, mais qui est basé en Outaouais, ne se souvient pas d’avoir vu autant de joueurs de la région se retrouver sur la liste du CSR.

« Il y a une vingtaine de joueurs qui sont répertoriés. Il y a 10 à 12 joueurs du midget espoir sur la liste. C’est vraiment une bonne année. Ça pourrait être du jamais vu. Je ne dis pas qu’ils seront tous repêchés, mais je pense que les gens de l’Outaouais peuvent être fiers du développement de leurs joueurs cette année », a dit celui qui sera responsable d’un premier repêchage avec le titre de recruteur-chef des Screaming Eagles samedi.