Andrew Belchamber est le troisième marqueur de l’Intrépide de Gatineau à sa deuxième saison avec l’équipe midget AAA.

Belchamber récompensé par l’Armada

Le fort début de saison du Gatinois Andrew Belchamber dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec n’est pas passé inaperçu.

L’attaquant de 16 ans fait partie des 20 meilleurs compteurs de la ligue avec une récolte de 14 points en 16 matches. À son meilleur dans les moments cruciaux d’un match, il s’est hissé en tête du circuit en inscrivant quatre buts gagnants avec l’Intrépide de Gatineau.

Pour le récompenser, l’Armada de Blainville-Boisbriand l’a rappelé juste à temps pour disputer son premier match dans la LHJMQ chez lui à Gatineau le 18 octobre dernier. Une expérience qu’il n’est pas près d’oublier.

« C’est sûr que c’était le fun de jouer mon premier match à la maison. Ça s’est bien passé aussi. J’ai gagné mes deux mises en jeu. Le match a été serré (les Olympiques ont gagné 4-3 en prolongation), alors c’est sûr que j’ai moins joué vers la fin. J’ai aimé mon expérience. J’ai eu le sourire accroché au visage tout le long, même quand j’étais assis sur le banc. Les gars m’ont accepté comme si j’étais un des leurs », a dit celui qui a été repêché au quatrième tour par l’Armada en juin dernier.

À sa deuxième année avec l’Intrépide, Belchamber a pris ses aises sur la patinoire et dans le vestiaire. On lui a attribué un titre d’assistant capitaine et son entraîneur, Martin Lafleur, est à même de constater sa progression.

« Je le remarque surtout récemment. Au début de l’année, il jouait en dépit d’une fracture à une main, mais il va beaucoup mieux maintenant. Il a pris son envol. C’est un joueur polyvalent chez nous. Il est aussi efficace en avantage numérique qu’en désavantage numérique. Il nous donne du bon hockey », a-t-il dit au sujet de celui qui avait récolté 10 buts et 27 points en 42 matches avec l’Intrépide à 15 ans.

Lafleur apprécie aussi le calme qu’affiche son vétéran joueur de centre. « Il est plus confiant que l’an dernier. C’est un jeune homme de nature réservé, mais il est respecté de ses coéquipiers. »

Belchamber est un Intrépide à part entière et toute sa concentration va à son équipe, mais à présent qu’il a goûté à la LHJMQ, il voudrait bien s’y retrouver à temps plein comme ses anciens coéquipiers Tyson Hinds (Shawinigan) et Emerik Despatie (Québec).

« C’est sûr que j’aimerais remonter. Chez l’Armada, ils m’ont dit qu’ils me surveillaient et qu’ils avaient aimé mes matches avec l’Intrépide. Ils ont dit qu’ils allaient me rappeler à nouveau, mais pour le moment je suis un Intrépide. Nous avons du succès ici parce que nous avons un groupe uni. Nous avons du plaisir dans la chambre. Nous n’avons pas de véritables vedettes. Nous nous attardons aux petits détails sur la glace et nous compétitionnons à chaque partie. »

Mercredi soir, face aux Grenadiers de Châteauguay, l’Intrépide (11-5-0) a encore lutté jusqu’à la fin, mais il a manqué de temps pour compléter une remontée après s’être creusé un trou de 0-3 en première période. L’Intrépide a fini par s’incliner 6-5, mais il a eu deux chances inouïes de provoquer l’égalité dans les dernières secondes de jeu.

Samuel Fortier a mené l’attaque avec deux buts et deux passes. L’espoir du Phœnix de Sherbrooke occupe le deuxième rang des compteurs de l’Intrépide avec 16 points en 11 matches. Marc-Antoine Séguin, auteur d’un but et une passe mercredi, mène le club avec 20 points. Vincent Maisonneuve et Frédéric Brunet ont complété la marque.

Alexis Brisson a inscrit un tour du chapeau pour les Grenadiers (7-5-2), qui viennent de gagner six de leurs sept derniers matches.