Le Gatinois D'Artagnan Joly fait partie d’un groupe de sept joueurs de 20 ans admissibles à un retour avec l’Océanic de Rimouski.

Avenir incertain pour D’Artagnan Joly à Rimouski

QUÉBEC — L’avenir de certains hockeyeurs de l’Outaouais pourrait se jouer pendant le prochain repêchage de la LHJMQ.

Le cas de D’Artagnan Joly sera certainement le plus intrigant de tous. L’attaquant gatinois fait partie d’un groupe de sept joueurs de 20 ans admissibles à un retour avec l’Océanic de Rimouski. L’entraîneur-chef et directeur général Serge Beausoleil se retrouve avec la tâche colossale d’échanger des joueurs talentueux pour respecter sa limite de trois joueurs de 20 ans. Il doit donc faire preuve de doigté, car son club sera parmi les favoris pour remporter la coupe du Président en 2020.

Auteur de 49 points en 64 matches l’an dernier, D’Artagnan Joly fera-t-il partie des heureux élus?

«Si je n’arrive pas à l’échanger à un autre club, il va rester à Rimouski. On ne peut pas laisser aller un talent pur comme le sien», a indiqué Beausoleil jeudi.

À LIRE AUSSI :

Un repêchage excitant en vue pour les Olympiques

«Deux compteurs de 70 points» s'amènent à Gatineau

Ce dernier pourrait laisser traîner le dossier longtemps s’il ne parvient pas à s’entendre avec ses homologues d’ici au repêchage de samedi, car il mise sur trois autres anciens des Olympiques âgés de 20 avec Jeffrey Durocher, Tristan Bérubé et Anthony Gagnon. Cédric Paré ainsi que les défenseurs Vincent Martineau et Jordan Lepage sont aussi du même âge.

«Pour Bérubé, ce n’est pas facile. C’est un gardien numéro un avec une attitude numéro un, mais personne ne veut payer en ce moment. Il est arrivé à Joël Bouchard de garder jusqu’à cinq joueurs de 20 ans avec l’Armada pour le début d’une saison avant de les échanger avec un excellent retour un peu plus tard.»

L’entraîneur-chef et directeur général de l'Océanic de Rimouski, Serge Beausoleil

Ailleurs dans la LHJMQ, Jason Horvath s’est retrouvé en position précaire en étant rayé de l’alignement à quelques reprises pendant les séries éliminatoires des Cataractes de Shawinigan, mais le défenseur de Russell serait toujours dans les plans de son club pour sa saison de 19 ans. Les Cataractes ont justement échangé le défenseur Alex DeGagné vendredi afin de libérer de l’espace dans leur brigade défensive.

Enfin, Tyler Boivin d’Orléans n’aurait pas à craindre pour son poste chez les Tigres de Victoriaville. Recrue à 18 ans dans la LHJMQ, il a amassé huit points en 60 matches, mais il sera de retour à 19 ans. Les Tigres l’aiment beaucoup et ont aussi échangé Feliks Morozov pour lui permettre d’avoir un rôle accru la saison prochaine.