Ryan DaSilva a compté deux buts dans un même match, mais à 167 jours d’écart dans une victoire de 3-1 de l’Armada dans la reprise du match d’ouverture locale des Olympiques.

Amorphes contre un club B

La porte était grande ouverte pour un retour des Olympiques dans la reprise d’un match annulé en raison du brouillard au centre Guertin en septembre dernier.

Six mois plus tard, les Gatinois reprenaient l’action avec un déficit de 1-0 contre l’Armada de Blainville-Boisbriand, mais les champions de la saison régulière dans la LHJMQ avaient décidé de laisser une chance à l’équipe locale en laissant 12 joueurs réguliers de côté.

Dans les gradins dotés d’une poignée de mordus pour assister à deux périodes de hockey junior, il y avait pratiquement plus de joueurs de l’Armada que de partisans ! Le meilleur compteur de la ligue Alex Barré-Boulet, l’espoir des Sénateurs d’Ottawa Drake Batherson et le capitaine Alexandre Alain profitaient notamment d’un repos. L’Armada avait même donné congé à ses deux gardiens pour offrir une première expérience à Gabriel Waked, un gardien de la Ligue junior AAA du Québec. À une semaine des séries, l’entraîneur-chef Joël Bouchard misait sur un alignement digne d’un match pré-saison. Il avait fait appel à six joueurs affiliés. Il avait même 18 joueurs en uniforme, deux de moins que le maximum alloué.

Tout semblait en place pour un retour des Olympiques, mais les locaux n’ont jamais réussi à s’imposer contre le club B de l’Armada. Les visiteurs ont même pris une avance de 2-0 sur le « deuxième but » du match de Ryan DaSilva, lui qui avait compté dans la période initiale au « Vieux Bob » en septembre.

Rien ne fonctionnait pour les locaux. Pas d’exécution. Manque de cohésion dans les passes. Manque de coordination entre coéquipiers qui sont entrés en collision. Batailles perdues. Bref, seul Alexandre Landreville a été capable de déjouer Gabriel Waked en troisième période, mais Thomas Éthier est venu jeter un coup dur à la confiance des Olympiques en marquant dans un filet désert pour procurer une étonnante victoire de 3-1 à l’Armada.

« Pire effort de l’année »
« Notre équipe ne s’est pas présentée. Elle n’était pas intéressée de jouer. C’est notre pire effort de l’année. Nous avions averti les joueurs que l’Armada n’aurait pas un alignement complet. Ils ont oublié que nos adversaires ont la réputation de ne jamais lâcher. Je suis extrêmement déçu de l’effort », a résumé l’entraîneur-chef Éric Landry.

Les Olympiques ont perdu leurs cinq derniers matches à domicile et la patience de Landry commence à s’effriter à moins de deux semaines des séries éliminatoires.

« Il semble qu’une zone de confort s’est installée dans les dernières parties. Certains sont à l’aise de fournir l’effort minimum. Pour changer le vent de côté, il faut reprendre de bonnes habitudes dans les entraînements. Ça doit commencer là. »

Landry espère aussi que ses leaders vont se lever pour ramener l’équipe sur le droit chemin.

« Aujourd’hui, il y avait 40 minutes d’efforts à fournir. Peu importe les excuses, ça n’aurait pas dû être difficile à faire. »

Chez l’Armada, les joueurs chantaient au son d’une musique de ralliement dans le vestiaire après cette victoire quelque peu inattendue compte tenu de ses ressources. La veille, elle avait été rossée 7-1 par les Tigres de Victoriaville.

« Je suis vraiment fier des jeunes. Ils ont été alertes. Je leur avais préparé un plan de match. Ils l’ont bien exécuté. Il y avait deux points à l’enjeu, mais dans ce match, nous voulions plus l’essence. Nous voulions leur donner du millage. Et puis notre équipe a rebondi après un match au résultat inacceptable la veille », a lancé Joël Bouchard.

Ce dernier a été impressionné par son gardien Gabriel Waked, qui a effectué 17 arrêts dans les deux dernières périodes en relève à Francis Leclerc, maintenant un membre du Drakkar de Baie-Comeau. Comme les Olympiques, l’Armada a encore trois matches à jouer cette semaine, mais il est assuré du premier rang du classement général. Bouchard ne pouvait pas dire s’il allait répéter l’expérience d’envoyer son club B sur la patinoire pour le dernier match de la saison à Guertin samedi.

GROS DÉFI À VICTORIAVILLE CONTRE LES TIGRES D'ABRAMOV MERCREDI

Les Olympiques ont été incapables de remonter un club B de la LHJMQ lundi soir. Que feront-ils mercredi face à la formation A+ des Tigres de Victoriaville ?

Les Tigres font trembler tout le monde depuis des semaines. Ils ont gagné leurs huit derniers matches. Dans les six derniers, ils ont marqué un minimum de sept buts !

Vitalii Abramov dans tout ça ? L’ancien magicien russe des Olympiques joue le meilleur hockey de sa carrière dans le circuit Courteau. Il traverse une séquence de 13 matches avec au moins un point. Pendant ces 13 matches, il a compté 19 buts et totalisé 39 points ! Il a marqué au moins une fois dans 12 de ces 13 matches. Dans cette séquence infernale, il a neuf matches d’au moins trois points...

Si rien ne change au classement, les Tigres seraient justement les adversaires de la première ronde éliminatoire des Olympiques.

Éric Landry devra trouver une façon de remettre son club sur ses rails rapidement, mais le défi s’annonce relevé mercredi.

«On va partir d’un club à qui il manquait 12 joueurs aux Tigres qui roulent à plein régime. Il y aura une grosse différence, mais depuis le début de l’année, nous avions eu du succès en fournissant un effort maximal. Quand tu travailles fort, tu n’as pas besoin d’autant de talent pour gagner. Nous l’avons appris à nos dépens ce soir.»

Malgré quelques mauvaises sorties de son équipe, Alexandre Landreville assure que le doute ne s’est pas encore installé dans le vestiaire. «Il faut juste retrouver notre éthique de travail. Vouloir être les premiers sur la rondelle et gagner nos batailles. Il faut mettre la rondelle dans le fond de la zone, faire les choses simples et exercer un bon échec avant. Notre façon de jouer actuelle est inacceptable.»

La séquence d’insuccès des Olympiques coïncide avec la blessure à leur capitaine Alex Breton. Ce dernier a patiné lundi et il le fera à nouveau mardi. En principe, il devrait être de retour dans l’alignement à temps pour les séries éliminatoires. Même chose pour Giordano Finoro, blessé vendredi dernier. La saison régulière du vétéran est terminée, mais il pourrait être de retour au début des séries.