Alexis Pépin.

Alexis Pépin heureux de porter la flamme olympique

Alexis Pépin était content d'avoir été choisi au deuxième rang de la séance de sélection 2012 de la LHJMQ, mais il n'aurait pas détesté glisser jusqu'au quatrième rang pour devenir la propriété des Olympiques de Gatineau cette année-là.
Quand il a appris son transfert en Outaouais hier, l'attaquant de 17 ans s'est animé. «J'étais vraiment content parce qu'il y avait d'autres équipes dans la course pour obtenir mes services et je n'avais pas entendu parler de Gatineau. J'ai appris mon échange sur Twitter. Quand mon directeur général m'a confirmé que j'étais échangé aux Olympiques, j'étais vraiment heureux. C'était une des places où je voulais aller au repêchage de 2012.»
Pépin n'a pas pu prendre un vol de Charlottetown hier. Il devra donc se taper 12 heures de route avant de se rapporter à sa nouvelle équipe. Il devait passer la nuit à Rivière-du-Loup.
«J'ai hâte d'arriver. Je veux jouer dès mercredi soir! Je suis tellement content d'aboutir dans une organisation comme Gatineau avec un très bon entraîneur. Je sais qu'il est exigeant, mais j'aime avoir quelqu'un qui me pousse. Ça m'inspire et ça me donne le goût de travailler davantage. Ça me donne de l'énergie!»
Saison difficile
En espérant que le temps ne lui fasse pas changer d'idée!
Alexis Pépin a été choisi après Daniel Audette en 2012, mais il se trouvait au premier rang de la liste de quelques équipes. Après une bonne première saison dans la LHJMQ, il n'a pas encore débloqué cette année. L'attaquant de Candiac reconnaît qu'il n'affichait pas la forme optimale au camp d'entraînement des Islanders.
«J'avais changé mon approche d'entraînement pour mettre l'accent sur la prise de masse au lieu du conditionnement. Quand j'ai joué avec Équipe Canada (U18) cet été, ça allait un peu vite. J'ai donc redoublé d'ardeur à l'entraînement et j'ai perdu beaucoup de poids.»
À Gatineau, il souhaite évoluer à l'aile gauche, sa position préférée même s'il a été utilisé au centre à Charlottetown. «Ils m'ont placé là parce que je gagnais des mises en jeu. Je vais faire ce qu'on me demande. Je veux amener du jeu physique, de l'énergie et marquer des points», a expliqué l'attaquant en puissance.