Alex Dostie ira rejoindre trois de ses anciens coéquipiers : Nicolas Meloche, Jean-Sébastien Taillefer et Mark Grametbauer ont été échangés aux Islanders, eux aussi, avant Noël.

Alex Dostie échangé à Charlottetown

Alex Dostie jure qu'il n'a rien vu venir.
« Je savais que la direction voulait regarnir sa banque de jeunes joueurs. Certaines personnes parlaient même d'une reconstruction. Dans tout cela, je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre. Marcel cachait bien ses cartes », commente le dernier joueur qui vient de quitter les Olympiques de Gatineau.
Le Marcel dont il parle, le directeur général Patenaude, l'a expédié très loin, sur l'Île-du-Prince-Édouard.
En retour de celui qui était son deuxième meilleur marqueur cette saison, il a obtenu deux joueurs et deux choix au repêchage.
Les joueurs, l'attaquant Mitchell Balmas et le défenseur Jake Barter, rejoindront leurs nouveaux coéquipiers vendredi.
Les deux choix arrachés aux Islanders viendront aider Patenaude dans son plan de reconstruction à long terme. Il s'agit d'un choix de troisième ronde en 2018 et d'un choix de premier tour en 2019.
« Un premier choix sera toujours un premier choix, se défend l'homme de hockey. Dans le cas qui nous intéresse, nous avons fait le pari que le premier choix de PEI sera plus intéressant en 2019 qu'en 2017. »
Patenaude a hésité un moment avant de se résoudre à sacrifier Dostie. Choix de première ronde des Olympiques en 2013, il a passé les quatre dernières années à se développer dans la tradition gagnante gatinoise.
« C'est une bonne personne. C'est un joueur qu'on apprécie énormément. C'est pourquoi nous sommes contents de lui offrir la chance de se joindre à une équipe qui aspire aux grands honneurs. Cette transaction devrait être bénéfique pour son développement », explique-t-il.
« L'élément qui nous fatiguait, dans un certain sens, c'était la possibilité qu'il ne soit pas de retour l'an prochain comme joueur de 20 ans. »
S'il connaît une grosse fin de saison, sur son île, Dostie pourrait effectivement augmenter ses chances de signer un premier contrat professionnel avec les Ducks d'Anaheim.
« C'est ça, mon but. Je veux signer mon contrat et jouer dans la Ligue américaine l'année prochaine », confirme le jeune joueur qui est originaire de Drummondville.
Les Islanders n'ont pas réussi à percer le plus récent top-10 hebdomadaire de la Ligue canadienne de hockey. Les responsables du classement leur ont préféré les Cataractes de Shawinigan, les Sea Dogs de Saint-Jean et les Huskies de Rouyn-Noranda.
« Mais je pense pour vrai qu'ils ont une très bonne équipe. En plus, ils font l'ajout de Daniel Sprong. Ce sera probablement l'acquisition la plus importante de toute la ligue à la date limite de transactions. Je pense qu'ils seront équipés pour rivaliser avec n'importe qui », dit celui qui aura récolté 188 points en 202 matches réguliers à Gatineau.
Cette saison, il a marqué 15 buts et récolté 36 points en 32 rencontres.
Balmas, qui est plus jeune d'un an, a inscrit 29 points en 37 parties.
Avec ses trois amis
Dostie n'a rien de mal à dire sur l'organisation qu'il quitte. « Tout était A1 pour moi, insiste-t-il. Je me suis fait de nombreux amis ici. »
Il rejoindra d'ailleurs trois de ces amis dans sa prochaine destination. Dans une autre transaction conclue avant Noël, Patenaude a déjà envoyé les défenseurs Nicolas Meloche et Jean-Sébastien Taillefer de même que le gardien Mark Grametbauer à Charlottetown.
Tout ce beau monde reviendra bientôt. Les Islanders effectueront leur prochaine visite à Gatineau dans deux semaines.
« Je ne serai donc pas en territoire inconnu bien longtemps », complète Dostie.