Meilleur compteur des Olympiques lors des deux dernières saisons, Vitalii Abramov brillera par son absence à l'ouverture du camp la semaine prochaine. Il est déjà à Columbus en préparation du camp des Blue Jackets.

«Abracadabramov» disparaît

Pendant deux saisons, Vitalii Abramov a fait des tours de magie dans l'uniforme des Olympiques de Gatineau.
Le premier tour de la prochain saison d'« Abracadabramov » risque toutefois de glacer le sang des partisans du club. Le hockeyeur russe de 19 ans se fera « disparaître » à l'ouverture du prochain camp d'entraînement des Olympiques la semaine prochaine. Déjà installé à Columbus où il est sous contrat avec les Blue Jackets, Abramov a signalé à son équipe junior qu'il ne sera pas présent à la rentrée des vétérans lundi prochain. Pire, il risque de ne pas revenir même s'il n'arrivait pas à se tailler une place avec le club de la LNH.
Selon ce que Le Droit a appris, le meilleur marqueur de la saison 2016-17 de la LHJMQ a reçu une offre de contrat d'une équipe professionnelle européenne qui n'évoluerait pas la KHL. Même si l'agent du surdoué serait en faveur d'un éventuel retour de son client dans la Ligue canadienne de hockey (LCH), Abramov subirait des pressions familiales pour amorcer sa carrière professionnelle dès cette année.
La nouvelle est connue des Olympiques depuis un mois. Alain Sear, nouveau directeur des opérations, aurait préféré éviter ce coup de poignard comme entrée en matière.
« Le clan d'Abramov nous a fait savoir il y a un mois que le joueur n'avait pas l'intention de se présenter à notre camp. Ça nous inquiète, mais nous avons bon espoir qu'il va aboutir chez nous s'il est retranché par les Blue Jackets. La LNH a une règle claire pour les joueurs repêchés de la LCH. À ce moment-ci, il ne sert à rien d'alarmer tout le monde. Par contre, s'il ne vient pas, ça compliquerait les plans de notre prochaine saison. Nous allons tout faire pour le convaincre de revenir », a déclaré Alain Sear lorsque Le Droit lui a demandé de commenter l'épineux dossier.
Vitalii Abramov a inscrit 46 buts et 104 points en 66 matches avec les Olympiques la saison dernière et penserait que son développement serait favorisé par une ascension vers une ligue professionnelle. Comme il ne peut pas jouer dans la Ligue américaine à 19 ans parce qu'il a été repêché à partir d'une équipe de la LCH, il songerait donc à accepter l'offre qu'il a sur la table.
Appelé à commenter sa situation, Abramov a indiqué qu'il se trouvait bel et bien à Colombus, mais qu'il ne pouvait pas spéculer sur la suite des choses. « Je ne peux pas répondre à vos questions pour le moment. Mon but est de faire partie de l'alignement de Columbus cette année et je me concentre là-dessus. »
Mark Gandler, l'agent d'Abramov a abondé dans le même sens. « Je ne suis pas prêt à faire de déclaration à ce moment-ci à part de vous dire que Vitalii se trouve à Columbus pour se préparer au camp des Blue Jackets », a lancé celui qui représente aussi l'ancien Olympique Yakov Trenin et le nouveau venu Nikita Shestopalov.
Selon nos informations, les Blue Jackets préféreraient que le talentueux attaquant évolue en Amérique du Nord chez les Olympiques cette saison s'il n'arrivait pas à percer leur alignement.
S'il devait faire faux-bond aux Olympiques, ceux-ci perdraient leur meilleure monnaie d'échange en vue de reconstruire leur club par le repêchage. Qui d'autre pourrait rapporter au moins un choix de première ronde ?