Trois des quatre joueurs acquis la semaine dernière par les Olympiques, dont l'attaquant en puissance Shawn Boudrias, espèrent disputer un premier match avec leur nouvelle équipe, mercredi soir, à l'aréna Guertin.

À Gatineau sans leur équipement

Shawn Boudrias aurait aimé patiner aux côtés de ses nouveaux coéquipiers. Même chose pour Will Thompson. Mais les deux amis ont dû se contenter d'un rôle de spectateur, mardi, lors du retour à l'entraînement des Olympiques de Gatineau.
« Je ne sais pas ce qui s'est passé avec notre équipement, mais il n'est pas encore ici », a lancé Boudrias, assis dans les estrades du centre Robert-Guertin. L'attaquant de 17 ans s'avère un des quatre joueurs obtenus par l'équipe outaouaise la semaine dernière dans une méga-transaction avec les Islanders de Charlottetown. Un échange qui a coûté les services de Nicolas Meloche, Mark Grametbauer et Jean-Sébastien Taillefer.
En plus de Thompson et lui, les Olympiques ont acquis le défenseur Marc-Olivier Alain et l'ailier Carl Gervais. Le premier ne patinait pas non plus mardi, soignant une blessure mineure à un poignet. Le second a pu fouler la glace, même si son équipement se faisait aussi attendre.
« Carl avait une paire de patins avec lui. C'est pour ça qu'il a pu embarquer sur la patinoire », a souligné Boudrias, un choix de première ronde, 13e au total, au repêchage de la LHJMQ en 2015.
Tout ce monde se croise les doigts. Que l'équipement en questio se pointe finalement à Gatineau en vue de la visite des Foreurs de Val-d'Or, mercredi soir.
Boudrias doit porter le numéro 22 en vue de cette première partie en carrière à l'aréna Guertin. L'attaquant en puissance, qui fait 6'4'' et 195 livres, n'était pas du voyage des Islanders l'an dernier en Outaouais.
En revanche, le vieil amphithéâtre s'avère un endroit que son père connaît bien.
Jason Boudrias a marqué quelques buts ici en cinq saisons dans la LHJMQ, étant hué au passage. Il a porté notamment les couleurs du défunt Titan de Laval à l'époque du « House of Pain », des frères Morrissette en tant que propriétaires et de Bob Hartley derrière le banc.
Fiston Boudrias disait ignorer l'existence de la rivalité entre les Olympiques et le Titan. Il sait par contre que la meilleure saison du paternel s'est conclue par une récolte de 96 points, que les Panthers de la Floride l'avaient même repêché en 1994.
« Nous ne sommes pas des joueurs pareils, a-t-il averti. Mon père était plus petit et plus rapide. Moi, je suis plus gros. »
Plus près de la maison
En 26 parties cette saison, Shawn Boudrias a amassé cinq buts et sept mentions d'aide chez les Islanders. Il dit être capable d'amasser son lot de points. « Je suis capable aussi de frapper », a-t-il ajouté.
Être échangé semble faire son affaire.
« Je voulais obtenir un nouveau départ. Ça me permet aussi d'être plus proche de la maison. Ça va faire du bien », a dit le natif de Terrebonne.
Un petit deux que les plus mordus partisans des Olympiques le zieuteront contre les Foreurs. Ces amateurs ne verront toutefois pas en uniforme le défenseur Gabriel Bilodeau et l'attaquant Austin Eastman.
Ces derniers soignent toujours des blessures respectives à une cheville et une épaule. Aucune date n'a encore été ciblée pour leur retour au jeu.
Gatineau aura une semaine assez occupée. L'équipe prendra la route pour conclure l'année 2016.
Des parties l'attendent à Sherbrooke vendredi puis Québec lors de la veille du Jour de l'An.
Pas fini le magasinage
Le directeur général Marcel Patenaude était assis dans les gradins et jasait avec un des propriétaires de l'équipe.
Un petit deux qu'il a été sûrement question de la période des transactions de la LHJMQ qui bat son plein jusqu'au 6 janvier prochain. Les Olympiques ont déjà conclu un premier troc avant Noël. Et le magasinage n'est pas terminé. « Il y a encore des discussions avec des clubs. Nous regardons comment nous pouvons améliorer notre équipe pour le présent et le futur. Il y a plusieurs scénarios », a reconnu Patenaude.
« C'est sûr que nous allons bouger. Nous avons 25 joueurs en ce moment. Il faut réduire ce nombre. Puis il y a toujours des choses à faire pour le futur. »
Demeurer compétitif
Des amateurs souhaitent une vente de feu. Que l'organisation largue ses vedettes et fasse le plein de choix au repêchage.
Ça ne semble toutefois pas dans les cartes des Olympiques. Du moins si on se fie au DG. « Ce que nous voulons faire, c'est demeurer compétitif. Nous pensons avoir un bon noyau de joueurs », a affirmé Marcel Patenaude.
Gatineau a déçu depuis le début de la saison régulière. Son nom arrive au 15e rang du classement général avec une fiche de 14-17-3.
« La constance est l'élément qu'il faudra améliorer en deuxième moitié de saison. Nous voulons voir la même équipe, match après match », a soutenu le DG à ce sujet.