L’entraîneur-chef Éric Landry voudrait inviter une dizaine de recrues au camp principal des Olympiques de Gatineau la semaine prochaine.

35 recrues débarquent à Guertin

Après avoir subi l’élimination au premier tour des séries éliminatoires de la LHJMQ pour une deuxième année consécutive, l’été a été trop long au goût des Olympiques de Gatineau.

L’entraîneur-chef Éric Landry a donc hâte de repartir avec une page blanche mercredi après-midi alors qu’il va accueillir 35 recrues qui participeront à un camp d’essai jusqu’à samedi. Les vétérans commenceront à se pointer au centre Robert-Guertin en fin de semaine, mais dimanche, lors du premier match hors-concours des Olympiques à Blainville-Boisbriand, Landry va récompenser ses 20 meilleures recrues en les envoyant dans la mêlée.

Aucune activité sur glace n’est prévue pour la rentrée mercredi, mais les recrues seront divisées en deux groupes qui s’entraîneront en avant-midi jeudi et vendredi avant de disputer des matches intra-équipe en fin d’après-midi. Les premières coupes seront effectuées après un troisième match intra-équipe samedi.

Si les places étaient contingentées l’an dernier pour la première année d’Éric Landry à la barre des Olympiques, cette fois, les recrues pourront vivre d’espoir. Six des 23 joueurs qui ont disputé au moins une partie des dernières séries avec l’équipe gatinoise ne sont plus avec l’équipe.

Ça vient donc libérer une demi-douzaine de postes et probablement plus selon Landry.

« J’aimerais amener une bonne dizaine de recrues au camp principal la semaine prochaine. L’année dernière, nous avions très peu de jeunes joueurs. À part Carson Gallant, Métis Roelens, Chris McQuaid et Creed Jones, qui avaient 17 ans ou moins, nous avions beaucoup de joueurs de 19 ans et peu de vétérans de 18 ans. Il faudra permettre à des joueurs de 16, 17 et 18 ans de rentrer dans le système. Toutes les équipes font de la place à des joueurs de 16 ans. Il faudrait en faire rentrer nous aussi. »

Roy : le premier choix
Si tous les yeux seront rivés vers Pier-Olivier Roy, le premier choix de première ronde du club en quatre ans, il faudra aussi surveiller Manix Landry, deuxième joueur sélectionné par les Olympiques en juin.

Tenu à l’écart des listes du Centre de recrutement de la LHJMQ avant le repêchage, le fils de l’entraîneur-chef des Olympiques a été réclamé en troisième ronde beaucoup plus tôt que prévu, mais d’autres équipes l’avaient également dans leur mire autour de la quatrième ronde.

Il faudra voir si les Olympiques voudront l’inclure dans les « 16 ans à faire rentrer » dès maintenant après une saison où il a joué à l’Académie canadienne et internationale de Rockland.

On dit également beaucoup de bien du défenseur Justin Gosselin repêché au quatrième tour à Shawinigan.

« Tout le monde va partir sur un pied d’égalité, assure Landry. Nous étions obligés de faire un camp des recrues depuis deux ans. Ce n’est plus le cas maintenant, mais j’aime la formule d’ouvrir le camp avec des joueurs de 16 à 18 ans. Ils n’ont pas à être intimidés par les vétérans de cette façon. Ils peuvent prendre plus de place. »

Les recrues seront divisées en deux formations de neuf attaquants et six défenseurs. Cinq gardiens vont se relayer devant les filets. Les Européens Yaroslav Likhachyov et David Aebischer vont s’entraîner avec les recrues, mais seront exclus des matches intra-équipe ainsi que du premier match hors-concours à Boisbriand dimanche.

Le mot d’ordre du coach ?

« Je veux que les joueurs nous démontrent leurs forces. Je ne veux pas les voir travailler leurs faiblesses parce que nous aurons le temps de les améliorer plus tard. Je veux voir ce qu’ils peuvent faire de bien pour nous aider. Je veux qu’ils montrent qu’ils peuvent s’ajuster aux enseignements et porter attention aux détails. »

7 Ontariens, 2 Américains
Vingt-deux des 35 joueurs invités ont été repêchés par les Olympiques. Sept joueurs sont des agents libres invités de l’Ontario. Quatre sont des invités du Québec. Fait rare, deux Américains repêchés par le club seront présents. Benjamin Raymond sera à Gatineau pour une deuxième année consécutive. Premier choix américain du club cet été, Jake Waterman sera sur place pour au moins 48 heures.