Félix Bibeau a compté le premier but des Huskies pendant un avantage numérique samedi. Les Olympiques se sont inclinés 3-1 à Rouyn-Noranda.

Olympiques: une mauvaise semaine au bureau

Une mauvaise semaine peut rapidement modifier l’allure d’un classement dans la LHJMQ.

Après avoir subi trois défaites consécutives par la marge d’un but – en excluant deux buts dans des filets déserts – mercredi contre Bathurst, vendredi contre Val-d’Or et samedi contre Rouyn-Noranda, les Olympiques se sont soudainement retrouvés à égalité au 15e rang du classement général du circuit Courteau... à un point du dernier rang occupé par les Cataractes de Shawinigan.

Des résultats qui vont peut-être faciliter la décision du directeur des opérations hockey des Olympiques, Alain Sear, à échanger Vitalii Abramov.

Samedi, malgré un avantage de 35-28 au chapitre des tirs à Rouyn-Noranda, les Olympiques (4-5-2) ont été limités à un but dans un revers de 3-1. Félix Bibeau et Peter Abbandonato ont déjoué le gardien Tristan Bérubé pour les Huskies (8-1-3). Mathieu Boucher a complété dans une cage déserte.

Mitchell Balmas a évité le blanchissage aux Gatinois en comptant pendant une attaque massive sur une autre passe du défenseur recrue Pier-Olivier Lacombe. Shawn Boudrias a également récolté une mention d’aide. Pour la première fois en sept matches, Vitalii Abramov a été tenu à l’écart de la feuille de pointage.

Les résultats de la dernière semaine ont été frustrants. L’entraîneur-chef Éric Landry est convaincu que son équipe méritait un meilleur sort, mais elle devra se retrousser les manches pendant une séquence de trois matches en quatre jours à l’étranger le week-end prochain.

« Nous avions beaucoup de momentum en deuxième et troisième périodes à Rouyn. Nous avons vraiment raté beaucoup d’occasions de marquer. Nous avons manqué des filets ouverts. Contre les Huskies, il faut jouer vite. Nous étions là, dans leur zone, mais nous avons manqué d’exécution. Quand même, nous avons eu plus d’avantages numériques (7 contre 3) que l’autre équipe pour la première fois depuis longtemps. C’est signe que nous avons créé des choses. »

Landry avait hâte de donner congé à ses joueurs jusqu’à mardi. Son club a eu un calendrier occupé depuis une semaine et demie. « Nous n’avons tenu qu’une seule pratique. Les gars ont besoin de repos.

Une victoire pour l’aîné des Bitten

Le match de dimanche au First Ontario Center de Hamilton a commencé avec une mise en jeu entre William et Samuel Bitten et c’est l’aîné des deux frères de Gloucester qui pourra se vanter d’avoir gagné les honneurs de leur premier duel de la saison. L’espoir du Canadien de Montréal a préparé deux buts des Bulldogs dans une victoire de 3-0 contre les 67’s d’Ottawa. La défaite met fin à une séquence de trois victoires consécutives des hommes d’André Tourigny en prolongation. Chaque fois, c’est Kody Clark qui avait inscrit le but de la victoire. Samedi à Niagara, Clark avait été l’unique marqueur du match dans un gain de 1-0 des 67’s sur les IceDogs. Olivier Tremblay avait bloqué 29 tirs pour signer son premier blanchissage dans cette victoire. Dimanche, Olivier Lafrenière a fait face à un barrage de 44 tirs dans la défaite aux mains des Bulldogs (6-2-3). Leur gardien, Kaden Fulcher n’a eu qu’à faire 22 arrêts pour enregistrer le jeu blanc. Étrangement, les 67’s (8-5-1) ont terminé leur week-end de trois matches en trois jours avec deux victoires même s’ils n’ont inscrit qu’un but en temps réglementaire !