Olympiques

Les Olympiques repêchent un défenseur russe

L’histoire ne dit pas s’ils peuvent prédire l’avenir, mais les Olympiques de Gatineau pensent être passés au « Kash » jeudi avant-midi en sélectionnant Evgenii Kashnikov au 12e rang du repêchage des joueurs européens de la Ligue canadienne de hockey (LCH).

Le défenseur offensif format géant est un produit du réputé programme du CSKA Moscou, anciennement connu sous le nom de l’Armée rouge de l’Union soviétique. Pour le directeur des opérations hockey des Olympiques, Alain Sear, la sélection de Kashnikov pourrait même ressembler à un cadeau de Noël avant le temps. Son nouveau défenseur de 6’3’’ et 180 livres est justement né le 25 décembre. Il est encore âgé de 16 ans et il ne sera pas admissible au repêchage de la LNH avant 2021.

Olympiques

Quatre Olympiques aux U17 et U18

La progression des travaux du nouveau Guertin génère de l’enthousiasme chez les partisans des Olympiques de Gatineau, mais tout semble indiquer que le club qui fera le transfert entre le secteur Hull et Gatineau sera aussi une source de réjouissances.

Au cours des derniers jours, quatre joueurs repêchés par les Olympiques ont reçu des invitations pour participer à des camps de sélection de Hockey Canada. Les trois premiers choix des Gatinois à Québec au début du mois de juin, Zach Dean, Olivier Boutin et Charles-Alexis Legault, font partie de la liste des 112 invités au camp de développement de l’équipe nationale des moins de 17 ans.

67's

Les 67's échangent Matthew Maggio aux Spitfires

Finaliste de la Ligue de l’Ontario ce printemps, les 67’s d’Ottawa ont préparé le terrain pour tenter leur chance à nouveau la saison prochaine en échangeant l’attaquant Matthew Maggio aux Spitfires de Windsor en échange de deux choix de deuxième ronde.

Ceux-ci pourront éventuellement servir pour aller chercher une pièce manquante en fonction des séries éliminatoires de 2020.

Maggio, 16 ans, a partagé sa dernière saison entre les 67’s où il a amassé sept points en 35 matches et les Lasers de Kanata dans la Ligue centrale. Là-bas, il a récolté 11 points en 17 matches.

Repêché en cinquième ronde par Ottawa en 2018, Maggio a pris du gallon rapidement auprès de ses entraîneurs. Il a même participé au Défi mondial des moins de 17 ans où il a récolté quatre points en six matches avec l’équipe canadienne. Mardi, il a valu deux choix de deuxième ronde aux 67’s.

Natif de Tecumseh, il poursuivra sa carrière dans son patelin près de Windsor.

Pour le directeur général des 67’s d’Ottawa, James Boyd, le troc de Maggio sera bon pour les deux équipes.

« Nous avons beaucoup aimé Matthew, mais nous aimons aussi beaucoup les joueurs que nous avons repêchés l’an dernier et ceux que nous venons de sélectionner. Jesse Dick vient de connaître une solide saison dans la Ligue centrale et c’est la même chose pour Yanic Crête. Nous voulons leur faire de la place. »

Boyd sait très bien que sa relève n’est pas piquée des vers. Hockey Canada vient d’ailleurs d’inviter cinq de ses joueurs de 16 ans à prendre part à son camp de développement des moins de 17 ans, dont les attaquants Jack Beck, Thomas Johnston et Brenden Sirizzotti. Les défenseurs Jack Matier et Ranvir Gill font aussi partie de la liste des invités.

Il s’agit de cinq des six premiers choix des 67’s au dernier repêchage de la LHO. L’autre joueur est Américain et Teddy Sawyer va se rapporter à l’équipe au mois d’août.

« Ça fait beaucoup de très bons joueurs pour très peu de postes. La compétition sera intense. En déplaçant Matthew Maggio contre deux bons choix au repêchage, ça va nous donner une flexibilité si nous décidons de prendre la même direction que l’an dernier », a ajouté Boyd.

Will Cranley, un gardien de 17 ans, a quant à lui été invité au camp de sélection d’Équipe Canada U18.

Dix-sept joueurs qui ont participé au parcours jusqu’à la finale de la LHO ce printemps sont admissibles à un retour la saison prochaine et tout porte à croire que les recrues qui se grefferont à l’équipe pourront tirer leur épingle du jeu.

LNH

Un autre bon repêchage en vue pour les 67’s

Après un repêchage faste où ils ont vu trois de leurs joueurs être sélectionnés l’an dernier à Dallas, les 67’s d’Ottawa ont encore plusieurs candidats intéressants à offrir aux 31 clubs de la LNH cette semaine à Vancouver.

Comme Cody Clark (Washington) et Kevin Bahl (Arizona) l’an passé, l’attaquant Graeme Clarke et le défenseur Nikita Okhotiuk ont des chances d’être des choix de deuxième ronde, eux qui sont classés respectivement 45e et 56e meilleurs espoirs en Amérique du Nord par la Centrale de dépistage de la LNH. Après ça, il y a un peu plus d’incertitude pour le défenseur Merrick Rippon (158e), admissible pour une deuxième année de suite.

Les 67's

Les 67’s joueront le week-end... en après-midi

Les 67’s d’Ottawa ont présenté quelques matches à guichets fermés, à la Place TD, vers la fin des séries éliminatoires. Ils vont tenter de continuer à développer la relation avec les fans en misant à fond sur le marché familial, à l’automne.

Le calendrier de la saison 2019-2020 a été officiellement dévoilé, mardi. L’équipe jouera 57 de ses 68 matches lors des week-ends.

LHJMQ

Repêchage 2019 : les Huskies réclament le neveu d’une légende olympienne

QUÉBEC — Profitant de la présence de leur coupe du Président et de leur coupe Memorial au Centre Vidéotron samedi, les Huskies de Rouyn-Noranda ont tenté un coup du destin en sélectionnant le neveu d’un célèbre Gatinois qui a aussi gagné les deux précieux trophées en 1997.

Martin Ménard est un des meilleurs joueurs de l’histoire des Olympiques de Hull. 

Au début de la sixième ronde, les Huskies ont sélectionné Xavier Martine, le fils de la sœur de Ménard, au 92e rang. 

À la fin de la cinquième ronde, au 90e rang, ils venaient de réclamer Marc-Antoine Séguin, son coéquipier de l’Intrépide midget espoir. 

Comme le hasard fait bien les choses, le nom de l’ancien capitaine de l’Intrépide Mathieu Gagnon vient fraîchement d’être gravé sur la première coupe Memorial de l’histoire des Huskies.

Olympiques

«Deux compteurs de 70 points» s'amènent à Gatineau

QUÉBEC — Depuis plusieurs années, les Olympiques de Gatineau avaient l’habitude de protéger leurs gardiens avec au moins un défenseur de 20 ans, mais ils vont déroger à cette tradition l’an prochain en misant sur trois attaquants de 20 ans.

Alain Sear, directeur des opérations hockey, arborait un large sourire vendredi quand il a officialisé ses acquisitions des attaquants Matthew Grouchy des Remparts de Québec et Carson MacKinnon de l’Océanic de Rimouski.

Hockey junior

Avenir incertain pour D’Artagnan Joly à Rimouski

QUÉBEC — L’avenir de certains hockeyeurs de l’Outaouais pourrait se jouer pendant le prochain repêchage de la LHJMQ.

Le cas de D’Artagnan Joly sera certainement le plus intrigant de tous. L’attaquant gatinois fait partie d’un groupe de sept joueurs de 20 ans admissibles à un retour avec l’Océanic de Rimouski. L’entraîneur-chef et directeur général Serge Beausoleil se retrouve avec la tâche colossale d’échanger des joueurs talentueux pour respecter sa limite de trois joueurs de 20 ans. Il doit donc faire preuve de doigté, car son club sera parmi les favoris pour remporter la coupe du Président en 2020.