Les quatre premiers choix des Olympiques sous contrat

Olympiques

Les quatre premiers choix des Olympiques sous contrat

En pleine canicule, Louis Robitaille avait l’impression d’être dans un sauna à son bureau du centre Robert-Guertin jeudi.

Mais il y avait encore plus que l’odeur du cèdre chaud au «Vieux Bob». L’entraîneur-chef et directeur général des Olympiques de Gatineau pouvait aussi humer l’odeur de l’encre fraîche.

Il pourra respirer tranquille à l’ouverture de son prochain camp d’entraînement. Ses quatre choix de première ronde au dernier repêchage de la LHJMQ sont maintenant sous contrat.

Tristan Luneau avait déjà apposé sa griffe au bas d’un contrat avant d’être sélectionné au tout premier rang au début du mois de juin. Antonin Verreault, Samuel Savoie et Noah Warren, respectivement repêchés aux deuxième, quatrième et huitième rangs ont fait de même au cours des dernières semaines.

Les contrats ont tous reçu l’approbation finale du commissaire Gilles Courteau. Il y aura donc beaucoup de talent sur la patinoire du «Vieux Bob» lors des préparatifs de la prochaine saison.

Pageau pourrait devenir actionnaire des Olympiques

Olympiques

Pageau pourrait devenir actionnaire des Olympiques

Ça continue de bouger, dans les bureaux des Olympiques de Gatineau. D’autres hockeyeurs bien connus en Outaouais aimeraient se greffer au groupe d’actionnaires de l’organisation. Dans le groupe, on retrouve Jean-Gabriel Pageau.

«Je suis impliqué dans le processus, mais il n’y a rien d’officiel, encore», a confirmé le centre des Islanders de New York, dans une conversation téléphonique avec Le Droit, jeudi.

«J’aimerais que ça se concrétise bientôt, a-t-il poursuivi. Je suis bien content. C’est un projet qui me tient à coeur. Le hockey, c’est ma passion. Les Olympiques m’ont aidé à faire le grand saut vers les rangs professionnels. Ils m’ont appris à devenir un bon joueur sur la patinoire et une bonne personne à l’extérieur de la glace.»

Si le projet se concrétise, Pageau rejoindrait son coéquipier Derick Brassard au sein du groupe des propriétaires.

Il ne serait d’ailleurs pas le seul individu à négocier, présentement.

Denis Hamel, né à Lachute, joueur étoile des Saguenéens de Chicoutimi, admis au Temple de la renommée de la Ligue américaine et lui aussi un ancien membre des Sénateurs d’Ottawa qui a disputé 192 matches dans la LNH, fait partie de son groupe. Il a notamment été capitaine des Senators de Binghamton pendant quatre saisons.

Âgé de 43 ans, il a toujours eu de la famille à Gatineau. Il habite maintenant à Casselman, où il a développé des liens solides avec trois autres actionnaires de la même ville: Gilles Laplante, Jocelyn Cayer et Louis Brisson. Hamel est aussi le beau-frère de Francis Wathier, ancien joueur des Olympiques devenu entraîneur avec l’équipe il y a deux ans.

Repêchage européen: les 67’s roulent des dés

67's

Repêchage européen: les 67’s roulent des dés

Les 67’s d’Ottawa ont été parmi les derniers à piger dans le bassin des joueurs européens au repêchage de la Ligue canadienne de hockey (LCH) mardi, mais ça ne les a pas empêchés d’essayer de frapper des coups de circuit.

Ils voulaient des joueurs d’impact. Ils ont donc pris des risques calculés. Au 49e rang de la séance, ils ont repêché un attaquant russe de 17 ans. Vsevolod Gaidamak a inscrit sept points en six matches au dernier Défi mondial des moins de 17 ans. Il est également un bon espoir du repêchage 2021 de la LNH.

Les Olympiques repêchent un Russe convoité

Olympiques

Les Olympiques repêchent un Russe convoité

En sélectionnant au huitième rang du repêchage des joueurs européens de la Ligue canadienne de hockey, les Olympiques de Gatineau visaient un joueur d’impact.

Leur voeu a été exaucé lorsqu’ils ont pu choisir leur cible numéro un. Alexei Prokopenko a été le capitaine de l’équipe nationale russe au dernier Défi mondial des moins de 17 ans.

Éric Landry retourne en Europe

Hockey

Éric Landry retourne en Europe

Traverser l’océan pour donner un nouveau souffle à sa carrière? Éric Landry connaît ça. Il a pris cette décision dans le temps où il jouait au hockey. Ça s’est avéré payant. Il a pu accumuler des expériences de vie intéressante pendant 10 ans, sur le continent européen.

Le Gatinois de 45 ans s’apprête à répéter l’expérience. Il a réussi à décrocher le poste d’entraîneur-chef des Rockets de Ticino, un club de deuxième division en Suisse.

Un Russe pour les Olympiques, un Russe et un Finlandais pour les 67’s

Hockey junior

Un Russe pour les Olympiques, un Russe et un Finlandais pour les 67’s

Louis Robitaille a eu la main heureuse avec les joueurs russes des Tigres de Victoriaville à ses dernières années dans les Bois-Francs.

Mardi, au repêchage de la Ligue canadienne de hockey, le nouveau directeur général et entraîneur-chef des Olympiques de Gatineau n’a donc pas hésité à jouer dans cette filière en sélectionnant l’attaquant Alexei Prokopenko au huitième rang de la séance du repêchage européen de la Ligue canadienne de hockey.

L’attaquant de 5’11’’ et 166 livres était le capitaine de la Russie au Défi mondial des moins de 17 ans où il a récolté deux points en six matches. Il a été beaucoup plus dominant avec l’Avangard d’Omsk avec 66 points en 30 matches dans une ligue des moins de 17 ans axée sur le jeu offensif. Prokopenko a aussi été le capitaine de ce club. De plus, il amassé huit buts et 12 points en 16 matches avec le Yastreby d’Omsk dans la Ligue junior majeure de la Russie (MHL). Cette production est semblable à celle de Vitaly Abramov, qui avait amassé huit et 14 points en 20 matches au même âge dans cette ligue. Yakov Trenin, un autre très bon Russe avec les Olympiques, avait récolté sept buts et 14 points en 22 matches dans la MHL à 16 ans.

Louis Robitaille a assuré que Prokopenko était le joueur visé par les Olympiques. L’entente est déjà ficelée avec son agent. Il va se rapporter aux Olympiques la saison prochaine. «Il va avoir un impact immédiat dans notre club. C’est un espoir de la LNH. Il aura une adaptation à faire au niveau de la langue, mais il sera appuyé par le retour d’Evgeny Kashnikov.»

67's d'Ottawa

De leur côté, les 67’s d’Ottawa ont aussi sélectionné un attaquant russe avec leur première sélection au 49e rang. Vsevolod Gaidamak a été le coéquipier du nouvel Olympique Prokopenko au Défi mondial des moins de 17 ans où il a connu un très bon tournoi avec une récolte de sept points en six matches. Avec le Spartak de St-Petersburg U17, il a amassé 24 points en 17 matches.

Ensuite, au deuxième tour du repêchage (66e rang), les 67’s ont réclamé l’attaquant Finlandais Kasper Simontaival. Âgé de 18 ans, il est admissible au prochain repêchage de la LNH. Il devrait être réclamé parmi les 100 premiers joueurs. À 5’9’’ et 172 livres, il a amassé 57 points en 48 matches avec l’équipe U20 de Tappara. 


Plus de détails dans notre prochaine édition.

Repêchage européen: deux joueurs d’impacts visés par les 67’s

67's

Repêchage européen: deux joueurs d’impacts visés par les 67’s

Sur papier, les 67’s d’Ottawa attendront une éternité avant de sélectionner un premier joueur au repêchage européen de la Ligue canadienne de hockey (LCH) mardi.

Parce qu’ils ont occupé la tête du classement de la LCH la saison dernière, ils devaient parler aux 57e et 117e rangs pour tenter de trouver des remplaçants à son dynamique duo de joueurs européens des deux dernières saisons.

En attendant la LNH, Rossi sera sur une liste spéciale des 67’s

67's

En attendant la LNH, Rossi sera sur une liste spéciale des 67’s

Sans la Covid-19, Marco Rossi ferait le saut dans la LNH ou encore dans les rangs professionnels suisses au début de la prochaine saison.

Classé parmi les 10 meilleurs espoirs du prochain repêchage du circuit Bettman, son nom sera placé sur une liste spéciale par les 67’s d’Ottawa mardi lors du repêchage des joueurs européens de la Ligue canadienne de hockey (LCH).

Nouveau recruteur-chef pour les Olympiques

Olympiques

Nouveau recruteur-chef pour les Olympiques

Louis Robitaille continue de placer ses pions dans l’organigramme des Olympiques de Gatineau.

Vers la fin de la dernière semaine, le nouvel entraîneur-chef et directeur général du club a annoncé la nomination de Patrick Desrosiers à titre de recruteur-chef. Celui qui avait assuré l’intérim dans ce rôle lors de la dernière séance de sélection, Luc Dagenais, prend quant à lui la direction de Victoriaville où il sera un recruteur avec les Tigres.

Lafrenière un peu plus près de la grande ligue

Hockey

Lafrenière un peu plus près de la grande ligue

Quand la loterie du repêchage a pris fin, vendredi soir, on a senti qu’Alexis Lafrenière s’est rapproché, un peu, de la Ligue nationale de hockey.

Le super espoir québécois se donne certainement le droit de rêver, dernièrement. Dans ses rares entrevues avec les médias, il lui arrive de parler au passé de son passage dans le hockey junior au sein de l’organisation de l’Océanic de Rimouski.

Loterie de la LNH: les débats peuvent commencer

Hockey junior

Loterie de la LNH: les débats peuvent commencer

Alexis Lafrenière, c’est le gros lot.

Pour les Sénateurs d’Ottawa, il n’a jamais été l’unique cible. Avec deux choix parmi les six premiers, un troisième choix en première ronde et pas moins de quatre choix de deuxième ronde, ils ont accordé une importance toute particulière à tous les jeunes joueurs de talent.

Kashnikov revient, les Olympiques choisiront une seule fois au repêchage européen

Olympiques

Kashnikov revient, les Olympiques choisiront une seule fois au repêchage européen

Au beau milieu d’un tas de boîtes en prévision de son déménagement à Gatineau la semaine prochaine, Louis Robitaille doit jongler avec d’autres dossiers chauds chez les Olympiques.

Jeudi, il devra notamment soumettre une liste de protection en prévision du repêchage européen de la Ligue canadienne de hockey (LCH), qui va se tenir le 30 juin. À ce repêchage, le nouvel entraîneur-chef et directeur général des Olympiques parlera une seule fois: au huitième rang.

Robitaille ne compte pas se prévaloir de son choix de deuxième ronde puisqu’il a déjà confirmé le retour du défenseur russe Evgeny Kashnikov.

«Evgeny est un gros bonhomme de 6’4’’ qui a démontré quelques bons flashs la saison dernière, surtout au début. Il ne faut pas oublier que c’est un late et qu’il a essentiellement joué sur ses 16 ans la saison dernière. Nous avons hâte de travailler avec lui. Il n’avait pas de compatriote russe avec lui l’an dernier. C’est toute une adaptation. Il sera plus confortable l’année prochaine. Il me fait penser à Sergei Boikov, qui avait beaucoup gagné en confiance entre sa première année et sa deuxième année à Drummondville avant d’être repêché par l’Avalanche du Colorado.»

Né un 25 décembre, Kashnikov avait 16 ans dans plus de la moitié des matches où il a joué la saison dernière. Il sera admissible à la prochaine séance de sélection de la LNH. En 2019-20, il a marqué deux buts et totalisé sept points en 59 matches.

Au huitième rang de la séance de la LCH, Robitaille a ciblé un attaquant d’impact. Il prendra la place de David Aebischer dans le deuxième poste de joueur européen. Il fera ses débuts chez les pros à 20 ans en Suisse.

«Nous allons prendre le meilleur joueur disponible. On préférerait un attaquant, mais il y a aussi de bons défenseurs. Nous avons établi une liste de huit joueurs. Nous avons parlé aux agents. Je n’ai pas d’attentes. Le repêchage européen va souvent dans tous les sens. Qui sait? Peut-être que le premier joueur sur notre liste sera toujours disponible au rang 8. Ce que nous savons, c’est que les joueurs que nous avons ciblés ont l’intention de venir jouer dans notre ligue. Nous visons un joueur d’impact qui va nous amener quelque chose qui manque à notre équipe. Nous n’allons pas repêcher un Européen pour le simple plaisir d’avoir un joueur européen de plus.»

Québec annoncera mercredi la réouverture des arénas

Sports

Québec annoncera mercredi la réouverture des arénas

La Voix de l'Est a appris que le gouvernement Legault va annoncer mercredi la réouverture des arénas du Québec à compter de la semaine prochaine.

Selon nos informations, les règles de distanciation seront assouplies pour la peine.

Au début de juin, Hockey Québec a dévoilé un plan de relance en six phases. Selon le plan en question, le retour sur la patinoire est prévu lors de l'application de la seconde phase.

Le directeur général de Hockey Québec, Paul Ménard, a avisé ses principaux lieutenants mardi soir de l'annonce à venir des autorités gouvernementales.

Le junior B reprend le contrôle de sa ligue

Hockey junior

Le junior B reprend le contrôle de sa ligue

Terminé la CCHL2. La Ligue de hockey junior B de l’Est ontarien (LHJBEO) coupe ses liens avec la Ligue centrale junior A (CCHL) et revient à ses racines, mais surtout à son indépendance.

Au cours des cinq dernières années, le circuit était étroitement lié à la Ligue centrale. Les deux ligues avaient le même commissaire. Kevin Abrams portait les deux chapeaux. Cette époque est révolue.

Incursion dans les coulisses du repêchage des Olympiques

Olympiques

Incursion dans les coulisses du repêchage des Olympiques

Vendredi soir dernier, pour la première fois de son histoire, l’organisation des Olympiques de Hull/Gatineau a réclamé quatre des huit premiers joueurs d’une séance de sélection de la LHJMQ.

Elle a notamment sélectionné Tristan Luneau au tout premier rang du repêchage. Afin de souligner cette soirée mémorable, l’organisation a ouvert les portes de son bunker au Droit pour capter les coulisses de ce moment déterminant. À Shawinigan et Sherbrooke, les Cataractes et le Phoenix ont fait la même chose. Le Droit, Le Nouvelliste et La Tribune ont ainsi pu faire le montage des moments forts du repêchage 2020 de la LHJMQ. La vidéo est disponible sur nos sites Web. Le compte-rendu des Olympiques, avec des informations inédites dans la vidéo, est publié ici.

Robitaille, Boutin et Dean parmi l’élite canadienne

Olympiques

Robitaille, Boutin et Dean parmi l’élite canadienne

Ajoutez la Classique Hlinka/Gretzky à la liste des expériences ratées d’un trio des Olympiques de Gatineau à cause du coronavirus.

Ce championnat qui regroupe les meilleurs joueurs de moins de 18 ans au monde avait déjà été annulé le 28 avril en raison de la pandémie, mais Hockey Canada a annoncé jeudi que Louis Robitaille devait être l’entraîneur-chef de son équipe.

Le défenseur Olivier Boutin et l’attaquant Zach Dean devaient quant à eux participer au camp de sélection pour le tournoi qui devait se tenir à Edmonton et Red Deer entre les 3 et 8 août prochains.

Quarante-six joueurs (6 gardiens, 14 défenseurs et 26 attaquants) avaient été retenus pour ce camp qui n’aura pas lieu. Hockey Canada tenait quand même à reconnaître les efforts de son élite en dévoilant l’identité de ceux qui s’étaient signalés au cours de la dernière année.

Le défenseur Brandt Clarke d’Ottawa (Colts de Barrie), frère de Graeme Clarke des 67’s d’Ottawa, était aussi parmi les invités. L’attaquant Dovar Tinling, des Hawks de Hawkesbury, devait être un attaquant à l’essai. Retenu pour le Défi mondial des moins de 17 ans en novembre 2019, le défenseur Charles-Alexis Legault (repêché par les Olympiques) n’a pas été invité cette fois-ci.

Luneau: des défenseurs devenus entraîneurs ont aidé les Olympiques

Olympiques

Luneau: des défenseurs devenus entraîneurs ont aidé les Olympiques

L’étiquette du meilleur hockeyeur de 15 ans dans l’Est du Canada a ouvert une panoplie d’options pour Tristan Luneau.

Avant de signer un contrat en bonne et due forme avec les Olympiques de Gatineau afin de devenir le premier joueur réclamé à la séance de sélection de la LHJMQ vendredi dernier, le défenseur de Victoriaville envisageait aussi une carrière avec les Badgers de l’Université du Wisconsin.

Craig emballé par les additions aux Olympiques

Olympiques

Craig emballé par les additions aux Olympiques

Principal aspirant au titre de capitaine des Olympiques de Gatineau pour la saison 2020-21, Kieran Craig n’a rien manqué du dernier repêchage virtuel de la LHJMQ.

De sa résidence d’Alexandria, il s’est montré emballé quand le premier choix du club, Tristan Luneau, a enfilé le chandail et la casquette qu’il avait reçus des mains de Maxime Talbot.

Lafrenière nommé joueur de l’année dans la LCH

Océanic

Lafrenière nommé joueur de l’année dans la LCH

TORONTO - L’attaquant de l’Océanic de Rimouski Alexis Lafrenière a été nommé le joueur par excellence de la Ligue canadienne de hockey, mercredi.

Lafrenière a inscrit 112 points, dont 35 buts, en 52 rencontres à sa troisième campagne dans la LHJMQ. Seul Marco Rossi, des 67’s d’Ottawa, a fait mieux au niveau junior majeur canadien avec 120 points en 56 parties.

Noel Hoefenmayer défenseur par excellence dans la LCH

67's

Noel Hoefenmayer défenseur par excellence dans la LCH

On peut difficilement concevoir une plus belle façon de faire ses adieux au hockey junior.

Le quart-arrière des 67’s d’Ottawa, Noel Hoefenmayer, a mérité le titre de défenseur par excellence de la dernière année dans la Ligue canadienne de hockey.

Un gardien d’Embrun avec Équipe Canada

Hockey junior

Un gardien d’Embrun avec Équipe Canada

Les derniers mois ont été hauts en couleur pour un jeune gardien de 15 ans d’Embrun.

En avril, Jackson Parsons a été choisi au troisième tour du repêchage de la Ligue de l’Ontario (LHO) par les Rangers de Kitchener. En mai, il signait son premier contrat avec l’équipe. En juin, il sera un des 12 gardiens de moins de 17 ans à participer au programme d’excellence de Hockey Canada.

Trois Américains au camp des Olympiques?

Olympiques

Trois Américains au camp des Olympiques?

Le repêchage des joueurs américains n’a jamais vraiment souri aux équipes de la LHJMQ au cours des dernières années.

Seulement 11 Américains ont patiné dans le circuit Courteau la saison dernière, dont Braeden Virtue chez les Olympiques de Gatineau.

Les trois amigos réunis à Gatineau

Olympiques

Les trois amigos réunis à Gatineau

Parce qu’ils font partie de l’élite des hockeyeurs de leur groupe d’âge au Québec, Tristan Luneau, Antonin Verreault et Noah Warren sont des amis de longue date.

Au hockey mineur, ils n’ont jamais été coéquipiers pendant une saison. Luneau est natif de Victoriaville, Verreault vient de Mirabel et Warren de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Les Olympiques touchent leurs cibles

Olympiques

Les Olympiques touchent leurs cibles

Après s’être servi les plats les plus alléchants du buffet de la LHJMQ vendredi soir en s’appropriant quatre des huit premiers choix de la séance de sélection, les Olympiques de Gatineau ont ajouté 11 autres joueurs à leur formation samedi.

Pendant les rondes 2 à 14, ils ont ajouté sept attaquants, trois défenseurs et un gardien. Les Gatinois ont notamment été les premiers à piger un joueur de l’Outaouais en sélectionnant l’attaquant Tristan Reid en septième ronde, la même ronde qui avait permis aux Olympiques de sélectionner Jean-Gabriel Pageau en 2009. Reid a été le meilleur compteur de l’Intrépide midget espoir avec une récolte de 29 points en 27 matches.

Les Olympiques ont aussi choisi deux de ses coéquipiers, le défenseur Loïk Plouffe et l’attaquant Jonathan Presseau-Pieschke, respectivement aux 10e et 12e tours.

«Nous étions très contents de pouvoir sélectionner Tristan Reid, le meilleur joueur disponible en Outaouais. C’est un attaquant combatif qui fait près de 6’1’’, très solide sur la rondelle», a expliqué le directeur général Louis Robitaille.

Les Olympiques volent le spectacle

Olympiques

Les Olympiques volent le spectacle

Louis Robitaille s’était présenté à son premier repêchage à la barre des Olympiques de Gatineau avec les mains pleines.

Le nouvel entraîneur-chef et directeur général avait trois des quatre premiers choix de la séance 2020 de la LHJMQ et même quatre des 13 premiers.

Luneau accepte de venir à Gatineau [PHOTOS + VIDÉO]

Olympiques

Luneau accepte de venir à Gatineau [PHOTOS + VIDÉO]

C’était une soirée historique pour les Olympiques de Gatineau.

Pour la première fois en 47 ans, ils avaient le privilège de choisir le premier joueur d’une séance de sélection de la LHJMQ.

Tristan Luneau s’élevait au-dessus de la mêlée dans la cuvée des joueurs nés en 2004, mais le défenseur de Victoriaville étudiait aussi ses options au sud de la frontière.

À LIRE AUSSI : Les Olympiques volent le spectacle

Allait-il venir à Gatineau si les Olympiques le sélectionnaient?

L’espoir numéro un de la séance a rapidement mis fin au suspense en se présentant au quartier général des Olympiques dans un hôtel de Gatineau vendredi soir.

Maxime Talbot, double champion de la coupe du Président chez les Olympiques était aussi sur place. C’est lui qui a annoncé la sélection de Tristan Luneau. Talbot a aussitôt tendu une casquette et un chandail au dossard numéro 8 vers le premier choix de l’encan 2020 de la LHJMQ.

Repêchage de la LHJMQ: des espoirs de la LNH en 2022 ?

Hockey junior

Repêchage de la LHJMQ: des espoirs de la LNH en 2022 ?

Tristan Luneau, Michael Mastrodomenico, Antonin Verreault, Samuel Savoie, Justin Côté et Maveric Lamoureux, pour ne nommer que ceux-là, ont été parmi les joueurs les plus convoités pendant la première ronde du repêchage de la LHJMQ vendredi soir.

Ils formaient la crème de la séance de sélection 2020 du circuit Courteau.

La nuit blanche des Olympiques

Olympiques

La nuit blanche des Olympiques

En temps normal, l’heure devrait être aux réjouissances. Il devrait y avoir de la fébrilité dans l’air.

Dans quelques heures, les Olympiques de Gatineau vivront une première dans leur histoire. Ils repêcheront le tout premier joueur de la séance de sélection de la LHJMQ.

Mieux encore, à moins d’une ou des transactions, ils auront trois des quatre premiers choix. Du jamais vu dans l’histoire du circuit Courteau. À moins de 24 heures de cette journée historique qui devrait servir à jeter les bases d’une équipe aspirante à un championnat, ils détenaient toujours cinq choix parmi les 23 premières sélections.

Les partisans sont excités. Ils ont hâte de connaître le dénouement de cette journée inédite. Les membres de l’organisation le sont aussi, mais le mystère persiste sur le déroulement de cette première ronde qui sera présentée sur la chaîne YouTube de la LHJMQ à compter de 18 h 30.

À son premier repêchage à titre de directeur général en carrière, Louis Robitaille nage dans l’incertitude. Deux des joueurs qu’il convoite ne lui ont pas encore donné l’assurance qu’ils se présenteraient à Gatineau si les Olympiques devaient les repêcher.

Tristan Luneau, le premier choix unanime, a une entente verbale avec l’Université du Wisconsin. Le défenseur de Victoriaville a aussi eu des contacts avec le Stampede de Sioux Falls, l’équipe de la USHL qui l’a repêché il y a quelques semaines.

Michael Mastrodomenico, un autre défenseur hautement classé sur les listes de plusieurs équipes de la LHJMQ, a montré une ouverture face aux Olympiques et aux Remparts de Québec, mais n’est pas encore pas prêt à se commettre envers le circuit Courteau. La route de la NCAA est aussi dans son horizon. Les hockeyeurs ont des options. Ils peuvent les exploiter.