Hockey junior

Ottawa contre Gatineau, prise 2

La rivalité interprovinciale fera de nouveau rage, cette saison.

Les 67’s d’Ottawa et les Olympiques de Gatineau croiseront de nouveau le fer, en saison régulière.

Le calendrier de la saison régulière 2018-19 de la Ligue de hockey de l’Ontario (LHOntario) a été dévoilé, mardi matin. Ça nous a permis de découvrir que les deux clubs de la région de la capitale fédérale croiseront le fer à deux reprises, dans une série aller-retour, en décembre.

Les Olympiques seront les hôtes de la première joute, le vendredi 7 décembre, au Centre Robert-Guertin.

Le club qui perdra cette rencontre n’aura pas à broyer du noir trop longtemps. Le match revanche sera disputé moins de 24 heures plus tard, à l’aréna de la Place TD.

Les deux équipes ont partagé les honneurs de la série, l’hiver dernier. Les Olympiques ont vaincu les 67’s 4-1, ans un match en plein air, devant 11 671 personnes.

Un mois plus tard, les 67’s ont blanchi les Olympiques 5-0, à Guertin.

La saison régulière des 67’s débutera le vendredi 21 septembre. Les Steelheads de Mississauga seront alors en ville.

Olympiques

Deux Américains pour les Olympiques

Deux jours après la séance de sélection de la LHJMQ, le circuit Courteau tenait un repêchage spécial de deux rondes où les 18 équipes de la ligue devaient repêcher deux joueurs américains.

Ce repêchage supplémentaire est nouveau cette année. Auparavant, toutes les équipes de la LHJMQ devaient repêcher un minimum de deux joueurs pendant la séance de sélection des joueurs d’âge midget. Samedi à Shawinigan, les Américains pouvaient quand même être sélectionnés dans les 14 rondes du repêchage, mais les équipes de la LHJMQ ont utilisé ce privilège seulement 10 fois.

Olympiques

Pier-Oliver Roy : « Dostie avec plus de fougue »

Quand les Olympiques ont fait une transaction pour améliorer leur rang de sélection au repêchage 2018 de la LHJMQ, c’était dans le but de réclamer Pier-Olivier Roy.

Leur souhait s’est réalisé samedi alors qu’ils ont pu sélectionner le dynamique attaquant des Chevaliers de Lévis au neuvième rang de la période ronde.

Olympiques

Un duo père-fils chez les Olympiques

SHAWINIGAN — Les Olympiques de Gatineau ont recruté 10 nouveaux joueurs samedi à la séance de sélection 2018 de la LHJMQ, dont le premier choix Pier-Olivier Roy. Au-delà de la sélection de ce joueur convoité, c’est la venue de Manix Landry qui a retenu l’attention.

Fils de l’entraîneur-chef Éric Landry, Manix n’avait pas été classé dans les 14 premières rondes par le Centre de soutien au recrutement (CSR) de la LHJMQ, mais les Olympiques tenaient à lui. Ils ont même fait une transaction pour réclamer l’attaquant de l’Académie canadienne et internationale de Rockland (CIH) en troisième ronde.

Olympiques

Les cibles olympiennes

SHAWINIGAN — Il y a quatre ans que les Olympiques de Gatineau n’ont pas pigé un joueur au premier tour d’une séance de sélection dans la LHJMQ.

À moins d’un revirement de situation, ils vont parler au neuvième rang du premier tour samedi matin à Shawinigan et ils voudront surtout réclamer un joueur dans l’identité de l’équipe: un travailleur acharné avec de la vitesse, des mains agiles et un sens du jeu.

LHJMQ

Repêchage unique pour Éric Landry

SHAWINIGAN — L’entraîneur-chef des Olympiques de Gatineau n’oubliera pas de si tôt la séance de sélection 2018 de la LHJMQ.

Père de trois enfants, Éric Landry s’apprête à vivre une expérience unique alors que son aîné, Manix, devrait repartir du centre Gervais Auto avec le chandail d’une des 18 équipes du circuit Courteau sur le dos.

LHJMQ

Lafleur contre les salaires

SHAWINIGAN — Le commissaire de la LHJMQ Gilles Courteau a lancé les festivités de la 50e saison de l’histoire de son circuit en conviant plusieurs invités de marque dans la Cité de l’énergie jeudi soir.

De Guy Lafleur qui a remporté la coupe Memorial avec les Remparts de Québec en 1970 et 1971 à Samuel Girard qui a fait le saut dans la LNH avec l’Avalanche du Colorado à 19 ans cette saison, les anciens de la ligue ont pris le micro à tour de rôle pour revenir sur leurs expériences dans la ligue.

LHJMQ

Un compétiteur pour Lapierre

SHAWINIGAN — Un intrus de dernière minute pourrait venir bousculer les plans du Gatinois Hendrix Lapierre au repêchage de la LHJMQ samedi.

L’attaquant gatinois est le meilleur espoir de la séance de sélection 2018 selon le Centre de soutien au recrutement de la LHJMQ, mais l’ajout de Théo Rochette pourrait le déloger au sommet de la pyramide des espoirs de 15 ans.

Olympiques

Des écrans vidéo à Guertin la saison prochaine

Les Olympiques de Gatineau feront leur entrée dans le XXIe siècle, la saison prochaine. Durant la saison 2018-19, pour la première fois de l’histoire, ils présenteront des vidéos aux partisans lors des matches qui seront disputés au Centre Robert-Guertin (CRG).

La direction de l’équipe a récemment fait l’achat de quatre écrans à haute définition. Ces écrans seront fixés au tableau indicateur du CRG dans les prochains mois.

Cette acquisition a été annoncée, mardi soir, lors d’une rencontre d’information destinée aux supporters dans un restaurant de Hull.

« Notre objectif, c’est de montrer des reprises aux partisans. Ces écrans pourraient aussi servir à autre chose. On pourrait diffuser des messages de nos commanditaires, par exemple », explique le président de l’équipe, Martin Lacasse, au bout du fil.

Les écrans pourront être récupérés, puis déménagés dans le nouvel amphithéâtre du secteur de la Cité.

Lors de la rencontre, M. Lacasse et le directeur général Alain Sear ont annoncé une série de mesures visant à se rapprocher d’une clientèle plus jeune.

Les prix des billets de saison pour enfants seront réduits. Ils coûtaient 134 $ la saison dernière. Ils coûteront 49 $ la saison prochaine.

Les Olympiques seraient par ailleurs sur le point d’annoncer un partenariat avec la Laiterie de l’Outaouais. Des dizaines de milliers de coupons, échangeables contre des billets individuels pour enfants, seront imprimés sur des sacs de lait prochainement.

« Notre objectif n’est pas nécessairement de rajeunir notre clientèle. Comme toutes les autres organisations, nous devons cependant évoluer. Nous devons être plus impliqués auprès des jeunes de notre communauté », croit M. Lacasse.

Par ailleurs, les Olympiques ont confirmé que leur camp d’entraînement 2018 – y compris les matches hors-concours – se déroulera au Complexe Branchaud-Brière.

Au début du mois de septembre, un match de balle-molle opposant d’anciens joueurs aux 4 Chevaliers Easton sera présenté au parc Sanscartier.