Le skieur acrobatique de 17 ans, Félix Bertrand
Le skieur acrobatique de 17 ans, Félix Bertrand

Nouvelle décennie, nouveaux athlètes à surveiller

À quoi ressemblera la prochaine décennie sur la scène sportive régionale? Qui seront les prochaines vedettes francophones?

Pas facile de prédire l’avenir. Encore moins depuis quelques semaines, avec la COVID-19 qui a servi une sérieuse jambette à l’humanité. Plus que jamais, il y a de la buée dans la boule de cristal.

Le Droit s’est quand même prêté au jeu en passant à travers la longue liste des plus beaux espoirs des deux côtés de la rivière des Outaouais. Un exercice difficile, car le talent ne manque pas dans diverses disciplines. Autant chez les jeunes hommes que les jeunes femmes.

À LIRE AUSSI: Dix jeunes athlètes à surveiller [PHOTOS]

Ce qui a jeté les bases à une nouvelle série intitulée «10 athlètes de moins de 18 ans à surveiller dans les 10 prochaines années». Chaque jour, dès dimanche sur nos diverses plateformes numériques, un long reportage fera découvrir un ado qui a commencé à percer sur la scène nationale et internationale. Des noms qui sont encore peu familiers dans l’actualité.

Ce qui a exclu une candidate de la liste, la joueuse de tennis Mélodie Collard, qui a déjà participé à de nombreux tournois sanctionnés par l’ITF. La présence de la raquette de 16 ans à trois étapes juniors du Grand chelem, dont Roland-Garros, a été très médiatisée.

Mélodie Collard

L’attention sera donc tournée dans les deux prochaines semaines vers notamment une triathlète, un quart-arrière, une cycliste, un judoka, une patineuse artistique et un skieur acrobatique. De longues entrevues leur ont permis de parler de leurs débuts dans leur sport respectif, leur parcours, leurs objectifs, mais également de leurs autres passions.

Certains excellent autant avec un bâton de hockey entre les mains qu’un instrument de musique. D’autres ont confié leurs superstitions.

Un avant-goût? Une athlète venait de faire le plein de... vernis à ongles avant que la COVID-19 mette son début de saison sur la glace. Il paraît que ça lui porte chance.

Un autre espoir a parlé du choix déchirant qui pourrait l’attendre éventuellement entre une carrière sportive internationale ou devenir vétérinaire.

Cette série permettra aussi de jeter un coup d’oeil sur les défis qui attendent la région dans les années 2020. Quelles disciplines doivent se préparer à affronter une croissance fulgurante et lesquelles pourraient devoir se réinventer?

Ela Day-Bédard

Quelles compétitions sportives pourraient être ciblées après une dernière décennie faste, autant à Ottawa que Gatineau?

Il y a eu les Jeux du Québec à l’été 2010 en Outaouais, ce qui coïncidait avec l’ouverture du centre sportif. C’est sans oublier notamment le Brier, les championnats canadiens d’athlétisme, le Grand Prix de plongeon de la FINA, le Ski Tour Canada et le Challenger de tennis.

Les amateurs de sport ont été gâtés pendant les 10 dernières années avec la présence de plusieurs athlètes locaux aux Jeux olympiques. Ils ont pu découvrir trois patineurs de vitesse franco-ontariens formés chez les Concordes de Gloucester en Nicolas Bean, Ivanie Blondin et Vincent De Haître.

Ivanie Blondin

Toujours sur la glace, mais en patinage artistique, Anabelle Langlois a tiré sa révérence au même moment où Paul Poirier émergeait.

Sur la neige, il y a eu la planchiste Caroline Calvé, les skieurs alpins Dustin Cook et Valérie Grenier de même que le sauteur acrobatique Olivier Rochon. Dans l’eau, Karine Thomas et Stéphanie Leclair auront inspiré une relève en natation artistique.

La triathlète Kathy Tremblay a couru à Londres en 2012 pendant que l’épéiste Maxime Brinck-Croteau tirait, quatre ans plus tard, à Rio. La sprinteuse Farah Jacques a aussi goûté à l’aventure olympique en sol brésilien tout comme les cyclistes Karol-Ann Canuel et Michael Woods.

Mieux, encore, la joueuse de rugby Natasha Watcham-Roy a ramené une médaille des Jeux de 2016.

D’autres athlètes amateurs ont connu aussi leur lot de moments forts dans la dernière décennie. La boxeuse Vanessa Lepage-Joanisse s’est retrouvée dans un combat de championnat du monde de la WBC chez les poids lourds, il y a deux ans et demi, au Mexique.

Vanessa Lepage-Joanisse

De belles histoires ont été écrites par ces athlètes durant ces dix dernières années. Leurs exploits ont été relatés, leurs anecdotes aussi.

Des surnoms ont été découverts au fil de leur parcours respectif, tels que Vincent «Quadzilla» De Haître et Pierre-Luc Hinse, alias «Pete the Tank». 

Maintenant, c’est au tour d’une nouvelle génération de faire sa place. 

Elle sera menée par Collard, mais également deux autres athlètes âgés de 18 ans, la canoéiste et triple championne du monde junior en titre, Sophia Jensen, de même que le hockeyeur Hendrix Lapierre.

En attendant dimanche, voici des capsules des 10 ados qui seront en vedette dans la série «10 athlètes de moins de 18 ans à surveiller dans les 10 prochaines années».