Le fondeur gatinois Antoine Cyr participera aux championnats canadiens de ski de fond devant parents et amis.
Le fondeur gatinois Antoine Cyr participera aux championnats canadiens de ski de fond devant parents et amis.

Nordiq Canada opte encore pour Gatineau

Martin Comtois
Martin Comtois
Le Droit
Antoine Cyr obtiendra la chance de remporter le titre national masculin chez lui, l’hiver prochain.

Nordiq Canada a annoncé mercredi que les championnats canadiens de ski de fond se dérouleront à Gatineau pour une deuxième fois en trois ans du 14 au 20 mars 2021. Les courses auront lieu au même endroit qu’en 2018 sur les sentiers du centre Nakkertok.

«C’est un bel emplacement. La façon dont le stade est fait, les spectateurs peuvent voir les skieurs à trois reprises sur la boucle, a souligné Cyr, ce Gatinois de 21 ans considéré le plus bel espoir canadien en ski de fond chez les hommes.

«Mes parents et mes grands-parents étaient venus me voir, il y a deux ans. C’est motivant pour moi de savoir que j’aurai l’occasion de finir la saison en force à la maison.»

Les championnats canadiens seront organisés par Évènements Nordiques Gatineau Nordic Events (ENGNE) qui a été fondé par trois clubs de ski de fond (Nakkertok, Skinouk Nordique et Chelsea Nordiq) en collaboration avec la Gatineau Loppet. Le groupe avait présenté l’étape outaouaise du Tour de Ski Canada, une épreuve de la Coupe du monde qui avait eu lieu au parc Jacques-Cartier en 2016.

«J’étais trop jeune à l’époque pour y participer», a rappelé Cyr.

ENGNE a géré la présentation des championnats canadiens en 2018.

«L’organisation était A1, a noté Antoine Cyr. Les gens d’Évènements Nordiques sont sur la coche.»

En temps normal, ce sont plus de 800 skieurs qui participent au dernier rendez-vous national de l’hiver.

«Ça sera intéressant de voir ce qui va se passer dans les prochaines semaines et prochains mois, voir si la santé publique nous permettra de rassembler plus de 250 personnes ou non, a avoué le président d’ENGNE, John Halvorsen.

«Nous allons nous préparer comme si ce sera le même nombre de participants tout en travaillant sur des plans de rechanges, a-t-il ajouté. Nous avons un comité organisateur qui possède beaucoup d’expérience. Nous saurons nous ajuster si nécessaire.»

Antoine Cyr à l'entraînement l'hiver dernier

Nordiq Canada a aussi dévoilé mercredi la création d’une série d’épreuves d’une nouvelle coupe régionale FIS Est-Ouest en vue de la saison 2020-2021. Ça viendra remplacera la série annuelle Nor-Am qui regroupait la relève canadienne et américaine.

Des prix en argent pour les cinq meilleures femmes et les cinq meilleurs hommes seront remis après les coupes de l’Est et de l’Ouest.

Gatineau accueillera une étape les 4 et 5 décembre au centre Nakkertok. Morin Heights sera l’autre arrêt québécois sur ce circuit, les 5 et 6 décembre.

On n’y verra toutefois pas Antoine Cyr. Ce dernier se trouvera en Europe si une seconde vague de COVID-19 ne vient pas annuler le début de saison en Coupe du monde.

«Le plan actuel, c’est de partir à la mi-novembre et faire cinq fins de semaine de suite en Coupe du monde. Ça serait 10 à 12 courses. Ça ferait du bien de mettre tout ça derrière la cravate», a soutenu Cyr, qui zieute une première participation olympique en 2022, à Pékin.

Le fondeur de l’Outaouais a terminé 18e au 30 km de style libre des derniers championnats du monde des moins de 23 ans présentés en mars à Oberwiesenthal, en Allemagne.