Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
L'instructrice adjointe des demi offensifs de l'équipe de Washington, Jennifer King
L'instructrice adjointe des demi offensifs de l'équipe de Washington, Jennifer King

Une Afro-américaine instructrice adjointe des demis offensifs à Washington

Associated Press
Article réservé aux abonnés
Jennifer King est devenue la première femme de descendance afro-américaine à obtenir un poste d’instructrice adjointe dans la Ligue nationale de football, mardi, après sa nomination auprès des demis offensifs de l’équipe de Washington.

King est la deuxième femme dans l’histoire de la NFL à accéder à une telle position, après Lori Locust, à titre d’instructrice adjointe des joueurs de ligne défensive des Buccaneers de Tampa Bay.

King a passé la totalité de la saison 2020 dans un rôle de stagiaire auprès de l’entraîneur-chef Ron Rivera et a travaillé avec l’instructeur des demis offensifs de l’équipe, Randy Jordan.

Auparavant, King avait aussi à titre de stagiaire auprès de Rivera lorsque celui-ci a dirigé les Panthers de la Caroline.

Elle a également oeuvré à titre d’instructrice adjointe à l’Université Dartmouth et avec les Hotshots de l’Arizona, une équipe de l’Alliance of American Football.


« Coach King est toujours désireuse d’apprendre et elle a montré une remarquable croissance depuis qu’elle a commencé ici la saison dernière. »
Ron Rivera

Selon Rivera, King s’est présentée à Washington avec enthousiasme face à l’opportunité qui s’offrait elle, et elle mérite pleinement cette promotion.

«Son potentiel est illimité, a affirmé Rivera. Elle a eu la chance de vivre ce que représente le travail d’un instructeur à temps plein dans cette ligue pendant la saison, ainsi que les innombrables heures consacrées à la préparation pendant l’entre-saison.»

«Elle a affiché toutes les qualités nécessaires pour oeuvrer à temps plein au sein de mon personnel, a ajouté Rivera. Elle travaille avec ardeur, elle est une excellente communicatrice et une personne de qualité. Coach King est toujours désireuse d’apprendre et elle a montré une remarquable croissance depuis qu’elle a commencé ici la saison dernière.»

Jordan s’est dit enchanté de pouvoir compter sur l’apport de King à temps plein.

«Elle a extrêmement utile l’année dernière, car elle voyait le jeu dans une perspective différente, et elle a été une très bonne communicatrice», a-t-il décrit.

Le match éliminatoire entre Washington et les Buccaneers de Tampa Bay a été le premier dans l’histoire de la NFL où se trouvait une femme dans un rôle d’instructrice sur chacune des deux lignes de côté.

Les Buccaneers en avaient deux: Locust et Maral Javadifar, instructrice adjointe au développement de la force et du conditionnement physique.

Bruce Arians, l’entraîneur-chef des Buccaneers, avait d’ailleurs déclaré que la présence des femmes à des postes d’instructrice représentait «la voie de l’avenir».

«En soi, il s’agit d’un match remarquable», avait commenté Rivera.

«Les opportunités de jouer, d’enseigner ou de mener une organisation devraient être ouvertes à tous. Je crois que le message qu’envoie la ligue est important.»