Le Québécois Mikaël Kingsbury a remporté l'or en Chine.

Mikaël Kingsbury renoue avec l’or en Chine

THAIWOO — La «léthargie» du Québécois Mikaël Kingsbury n’aura pas duré un week-end complet.

Au lendemain d’une deuxième place lors de l’épreuve de bosses en simple, Kingsbury a renoué avec la plus haute marche d’un podium dimanche, alors qu’il est sorti victorieux de l’épreuve des bosses en parallèle à la Coupe du monde de ski acrobatique de Thaiwoo, en Chine.

L’athlète de 27 ans originaire de Sainte-Agathe-des-Monts a remporté sept duels consécutifs, incluant une finale chaudement disputée contre le Français Benjamin Cavet.

Kingsbury a gagné le duel final grâce à un score de 88,34 points comparativement à 84,80 pour Cavet.

«Ça été une finale très chaude, mais je n’ai pas fait d’erreurs. J’ai skié de la manière que je voulais, et j’étais vraiment motivé de bien performer, a confié Kingsbury.

«On dirait qu’au courant de la journée, mon corps se sentait de mieux en mieux, et on dirait que j’étais de plus en plus réveillé de descente en descente. J’ai pu mettre tout ce que je pouvais sur ma dernière descente et ç’a fonctionné», a-t-il ajouté.

Comme tout sportif fier, Kingsbury voulait rebondir et finir plus fort, dimanche, après sa deuxième place de la veille. Ce désir de vaincre, combiné au fait qu’il allait évoluer sur une piste où il n’a jamais perdu en duel, l’ont placé dans de bonnes dispositions.

«En me réveillant, malgré le fait que j’étais un peu endolori, j’ai fait un bon échauffement ce matin et j’étais dans un bon état d’esprit. Je voulais connaître une bonne journée aujourd’hui, et ça s’est bien passé.»

Chemin faisant jusque vers la grande finale, Kingsbury a vaincu le Québécois Laurent Dumais, qui a terminé la journée en cinquième place.

Parmi les autres Canadiens inscrits, Kierran Chunlaud s’est classé 15e, Gabriel Dufresne, 16e, Brenden Kelly 19e, Elliot Vaillancourt, 23e et Robbie Andison, 32e.

La victoire de Kingsbury lui permet d’occuper le premier rang du classement général de la Coupe du monde après trois compétitions. Kingsbury totalise 280 points, 40 points devant le Japonais Ikuma Horishima, qui l’avait battu samedi. Hiroshima a pris le troisième rang dimanche. Cavet suit loin derrière en troisième place avec 164 points.

Dumais (97 points) et Chunlaud (90) occupent les septième et huitième positions.

Kingsbury abordera donc la période des Fêtes l’esprit en paix, et renouera avec la compétition le 25 janvier devant le public québécois au Mont-Tremblant, maillot jaune sur le dos.

«Ça fait du bien de rentrer et aller me reposer pendant le temps des Fêtes avec ma famille en étant le meneur à la Coupe du monde encore une fois. Surtout que la première Coupe du monde après le temps des Fêtes est à Tremblant. C’est le ‘fun’ d’avoir la chance de pouvoir porter le maillot jaune là-bas et de continuer les circuits de la Coupe du monde en Amérique du Nord ensuite, à des endroits où j’ai toujours connu du succès. C’est un bon début de saison pour moi et je pense que le meilleur est encore à venir.»

Du côté féminin, Justine Dufour-Lapointe n’a pas réussi à répéter sa troisième place de la veille alors qu’elle s’est classée au 11e rang. Comme elle l’avait fait samedi, sa soeur Chloé a pris le huitième échelon tandis que Valérie Gilbert s’est classée 19e, une amélioration notoire après sa 26e place samedi.

La Française Perrine Laffont a signé une troisième victoire en autant de sorties, grâce à un score de 82,36, devant l’Américaine Jaelin Kauf.

Au classement de la Coupe du monde, Laffont totalise 300 points, 157 de plus que Kauf. Justine Dufour-Lapointe vient en quatrième place avec 124 points, un de moins que la Japonaise Anri Kawamura.