Michael Woods (à gauche) a terminé troisième derrière Alejandro Valverde (au centre) et Romain Bardet (à droite) aux Championnats mondiaux de cyclisme sur route.

Michael Woods décroche le bronze

INNSBRUCK, Autriche — Michael Woods s’est nourri de l’énergie de la foule et est devenu le premier Canadien en 34 ans à gagner une médaille lors de la course sur route aux Championnats mondiaux de cyclisme sur route.

Le cycliste originaire d’Ottawa âgé de 31 ans a obtenu le bronze, dimanche, pour devenir le premier représentant de l’unifolié à monter sur le podium lors de cette compétition depuis Steve Bauer en 1984.

«Mes oreilles cillaient tellement la foule était bruyante et je n’entendais que les cloches à vache, a raconté Woods. Même avant la course, je m’étais dit de me nourrir de cette énergie. Les partisans étaient tellement nombreux.»

L’Espagnol Alejandro Valverde a gagné l’or et le Français Romain Bardet a suivi avec l’argent.

Cette performance vient couronner une belle saison pour Woods.

Il a remporté une étape de la Vuelta espagnole plus tôt en septembre et a pris le deuxième rang d’une étape du Giro d’Italie en mai. Woods a également pris le deuxième rang de la course Liège-Bastogne-Liège en avril.

Ancien coureur de fond de pointe, Woods a fait la transition vers le cyclisme en raison de fractures de stress récurrentes à un pied.

«En faisant la transition d’un sport à l’autre, c’était difficile pour moi de croire que je pourrais gagner alors qu’il y a autant de bons athlètes, mais ma victoire d’étape à la Vuelta m’a donné confiance, a mentionné Woods. Je commence à croire en moi.»

Pour sa part, Valverde est monté sur le podium pour une septième fois en carrière, mais pour une première fois sur la première marche.

L’Espagnol s’est imposé au sprint au terme d’une course éprouvante de 6 heures 46 minutes dans les Alpes autrichiennes, incluant une dernière montée à 28 %.

Valverde a mené un groupe de quatre cyclistes dans le dernier kilomètre et a réussi à tenir tête à Bardet et Woods au sprint. Le Néerlandais Tom Dumoulin a pris le quatrième rang.

«C’est le plus beau jour de ma carrière. Cette victoire veut tout dire pour moi», a dit Valverde, qui est âgé de 38 ans, par le biais d’un interprète.

Il est le premier Espagnol à décrocher le titre de champion du monde depuis Oscar Freire en 2004.