Michael Woods a subi une fracture au fémur droit, jeudi après-midi, lors de la cinquième étape de Paris-Nice.

Michael Woods chute et fracture son fémur droit à Paris-Nice

L’image a fait le tour des réseaux sociaux dans les dernières heures. Michael Woods venait de chuter. Il était étendu sur le côté, criant de douleur.

Le cycliste de Chelsea a subi une fracture au fémur droit, jeudi après-midi, lors de la cinquième étape de Paris-Nice. Il a été opéré en soirée dans un hôpital de Lyon Sud.

L’équipe professionnelle pour laquelle il roule, EF Pro Cycling, n’a pas encore précisé la durée de son absence. Dans le passé, ce genre de blessure nécessite une convalescence de trois à six mois.

« Nous compatissons avec Mike, ses amis et sa famille. Nous allons travailler très près avec lui pour qu’il se remette de ça », a soutenu le directeur médical chez EF Pro Cycling, Kevin Sprouse, dans une déclaration aux médias sur place.

Woods devait prendre le départ du Tour de France pour la deuxième fois de sa carrière à la fin juin. Sa présence à cet événement s’avère maintenant incertaine, tout comme en vue des Jeux olympiques, à Tokyo.

L’athlète âgé de 33 ans aspirait aussi à gagner une médaille en sol japonais en août.

Sa chute est survenue jeudi alors qu’il restait une quarantaine de kilomètres à parcourir. Woods occupait le 54e rang au classement général avant la cinquième étape.

Ce dernier a déjà subi son lot de blessures depuis son passage de l’athlétisme au cyclisme. Il y a ces deux côtes cassées l’été passé au Tour de France. Ça ne l’avait pas empêché de terminer septième lors de la 18e étape.

En 2016, à quatre mois des Jeux olympiques, Michael Woods s’était fracturé la main gauche à trois endroits lors de la classique Liège-Bastogne-Liège. Il n’avait pu éviter un nid-de-poule à 20 km du fil d’arrivée. Son dos avait aussi été amoché.

Woods avait passé sa convalescence en Espagne où il a établi sa base d’entraînement depuis presque cinq ans.

En 2018, il avait gagné une médaille de bronze aux championnats du monde à Innsbruck, en Autriche.