Hamilton dispose d’une avance de 31 points au classement sur Bottas après neuf courses

Mercedes domine les essais libres

SILVERSTONE, Royaume-Uni — Lewis Hamilton a déclaré qu’il passera la soirée de vendredi à trouver une façon d’extraire le maximum de sa Mercedes en qualifications, alors qu’il convoite une sixième victoire en carrière au Grand Prix de Formule 1 de Grande-Bretagne.

Le meneur au championnat a été devancé par son coéquipier Valtteri Bottas dans chacune des deux séances d’essais libres vendredi. Après avoir signé le quatrième temps en matinée, le Britannique a concédé 69 millièmes de seconde au chrono de Bottas en après-midi.

Le Finlandais, qui a signé deux victoires jusqu’ici cette saison, a complété son meilleur tour à Silverstone en une minute et 26,732 secondes.

« C’était très venteux en piste, donc ça n’a pas été la journée la plus facile, mais nous nous sommes maintenus en tête, et je crois que nous serons dans la lutte (pour la victoire) », a déclaré Hamilton.

« J’ai éprouvé des ennuis à contrôler l’arrière de la voiture et j’ai mis les roues hors-piste en quelques occasions, mais Valtteri paraissait beaucoup plus à l’aise dans la voiture, a-t-il ajouté. Je devrai donc trouver la source du problème et identifier une solution (pour la séance de qualifications samedi). »

Devant ses partisans, Hamilton semblait en voie de signer le meilleur temps avant qu’il ne doive lever le pied pendant un tour lancé.

« L’asphalte est très lisse, ce qui réduit considérablement l’adhérence des pneus ; la fenêtre pour les chauffer est très courte, a d’abord dit Hamilton, et le vent nous a compliqué la tâche. »

Hamilton dispose d’une avance de 31 points au classement sur Bottas après neuf courses, mais le Finlandais semblait beaucoup plus en contrôle vendredi.

« J’ai connu une très bonne journée, autant dans mes performances que dans mes réglages, a convenu Bottas. C’est toujours bien de commencer un week-end comme ça. La piste est moins bosselée que l’an dernier, ce qui est bien. Ils ont fait du bon travail d’asphaltage et ç’a été très agréable d’y piloter. »

« La nouvelle surface est plus rugueuse, mais parfois vous pouvez soudainement perdre de l’adhérence sur le tarmac. La voiture avait toutefois de bons réglages. »

Les pilotes Ferrari Charles Leclerc et Sebastian Vettel se sont emparés des deux places suivantes, dans l’ordre.

Le pilote Red Bull Pierre Gasly, qui a signé le meilleur temps lors de la première séance en matinée, a dégringolé en cinquième place en après-midi.

Son coéquipier Max Verstappen, qui a remporté le Grand Prix d’Autriche il y a deux semaines, n’a pu faire mieux que le septième temps. Les pilotes McLaren, sur une lancée dernièrement, se sont immiscés entre Gasly et le Néerlandais. La recrue Lando Norris a obtenu le sixième chrono et Carlos Sainz fils, le huitième.

Par ailleurs, le pilote Racing Point Sergio Perez s’est faufilé en 10e place à 1,270 seconde de Bottas. Son coéquipier, le Québécois Lance Stroll, n’a pu faire mieux que le 16e chrono.

« Le vent vient toujours compliquer la tâche à Silverstone — c’était particulièrement venteux aujourd’hui, et il tourbillonnait, a mentionné le pilote de Mont-Tremblant. Je n’ai pas réussi à extraire le maximum de la voiture, mais je suis optimiste pour demain (samedi). »

La séance matinale a été marquée par la perte de contrôle de Romain Grosjean dans la ligne des puits, entraînant un bris sur son aileron avant. Le Français n’était pas au bout de ses peines. Une fuite d’huile l’a privé de 40 minutes en piste en après-midi.