Rory McIlroy a célébré sa victoire en soulevant un gilet des Raptors de Toronto.

McIlroy joue 61 en ronde finale et gagne l’Omnium canadien

ANCASTER, Ont. — Rory McIlroy a remis une spectaculaire carte de 61 (- 9) en ronde finale, remportant l’Omnium canadien par sept coups, dimanche.

McIlroy, le quatrième meilleur joueur au monde, n’avait disputé aucune ronde de compétition au Canada avant sa présence à l’Omnium canadien.

Le Nord-Irlandais a réussi neuf oiselets lors de ses 14 premiers trous avant de commettre un boguey au 16e fanion. Il s’est repris en inscrivant un aigle au trou suivant, s’offrant une possibilité de jouer une ronde record de 59. McIlroy a toutefois conclu sa journée avec un boguey.

McIlroy a amorcé la quatrième ronde à égalité au sommet avec Matt Kuchar et Webb Simpson, mais il s’est rapidement distancé. Kuchar a glissé à égalité en quatrième place à la suite d’une ronde de 70 tandis que Simpson a terminé au deuxième échelon après avoir signé une carte de 68.

En vertu d’une ronde de 67, Shane Lowry s’est hissé au deuxième rang.

Cette victoire a permis à McIlroy de remporter un sixième titre national. Il avait déjà gagné l’Omnium des États-Unis et l’Omnium britannique, deux tournois majeurs, en plus d’avoir triomphé à celui d’Irlande, d’Australie et de Hong Kong.

Le Britano-Colombien Adam Hadwin a ramené une carte de 70 et il a conclu l’événement en sixième place. Il est le Canadien le mieux classé du tournoi. Ses compatriotes Mackenzie Hughes (71), Ben Silverman (69) et Nick Taylor (72) ont respectivement pris les 14e, 20e et 27e positions.

Aucun Canadien n’a gagné le tournoi depuis Pat Fletcher, en 1954.