Il semble que la direction de l’Ultimate Fighting Championship (UFC), plus importante organisation d’arts martiaux mixtes au monde, veuille voir Marc-André Barriault effectuer ses débuts devant une foule partisane, en sol canadien.

Marc-André Barriault le 4 mai à Ottawa? [VIDÉO]

Marc-André Barriault devrait livrer son premier combat dans l’UFC le 4 mai, à Ottawa.

Après des approches pour Melbourne, Phoenix et Prague, en février, Nashville était devenue la nouvelle cible, le 23 mars. Mais il semble maintenant que la direction de l’Ultimate Fighting Championship (UFC), plus importante organisation d’arts martiaux mixtes au monde, veuille voir sa recrue de Québec effectuer ses débuts devant une foule partisane, en sol canadien.

«Ils voudraient me garder pour un gala au Canada. Ils savent que je suis la prochaine sensation venue du Canada à percer, alors ils veulent bâtir quelque chose», a expliqué Barriault, mardi, tout en précisant que les négociations allaient toujours bon train.

La présentation d’une soirée UFC à Ottawa le 4 mai doit d’abord être ficelée. «Ça devrait se confirmer dans les prochains jours», se croise-t-il les doigts.

Champion en titre dans deux catégories de poids de l’organisation québécoise TKO, soit les 185 lb et les 205 lb, Barriault a paraphé une entente de quatre combats à livrer sur une période de 20 mois avec l’UFC, en novembre. Il est depuis en attente d’une première affectation.


« Ils savent que je suis la prochaine sensation venue du Canada à percer »
Marc-André Barriault

L’athlète de 28 ans, cuisinier dans les hôpitaux de Québec, est natif de Gatineau. Il serait donc ravi de faire ses débuts en UFC devant sa famille élargie, qui habite toujours la région de la capitale fédérale.

Fiche de 11-1 avec 8 knock-out

Barriault montre une fiche de 11-1 depuis ses débuts professionnels dans la cage, en 2014. Dans le lot, celui qui excelle au combat debout compte huit victoires par mise hors de combat avant la fin. Sa dernière sortie officielle remonte au 21 septembre, un knock-out dès le premier round infligé au Néo-Brunswickois Adam Hunter.

La date du 4 mai revêt aussi une signification particulière pour Barriault. Cela fera un an jour pour jour qu’il a défendu sa première ceinture TKO contre le Vancouvérois Brendan Kornberger, mais aussi qu’il a demandé en fiançailles son amoureuse Jade Masson-Wong, dans l’octogone du Centre Vidéotron de Québec, devant le public.

Masson-Wong est aussi une combattante qui livrera le premier combat de championnat féminin d’arts martiaux mixtes présenté au Québec le 8 février, contre l’Allemande Mandy Böhm, au Centre Vidéotron.