En prévision de la propagation du coronavirus, le grand public ne pourra pas participer à la course du 1er mars du marathon de Tokyo.

Marathon de Tokyo: Seuls les coureurs de l’élite participeront

TOKYO — Les organisateurs du marathon de Tokyo ont considérablement réduit le nombre de participants à la course de cette année, par crainte de la propagation du virus en provenance de Chine.

Le grand public ne pourra pas participer à la course du 1er mars. Elle sera désormais limitée à quelques centaines de participants de l’élite, ont annoncé les organisateurs dans un bref communiqué.

« Nous ne pouvons pas tenir l’événement avec l’importance nous avions initialement prévu et nous regrettons de vous informer ce qui suit : le marathon de Tokyo 2020 se tiendra uniquement pour les coureurs de l’élite et l’élite en fauteuil roulant », ont déclaré les organisateurs.

Le marathon de Tokyo est la course annuelle de la ville et ne doit pas être confondu avec le marathon olympique qui se déroulera lors des Jeux de Tokyo 2020. Cette course doit avoir lieu dans la ville de Sapporo, dans le nord du pays.

Le marathon est le plus récent grand événement sportif à être touché par le virus. Presque tous les événements sportifs en Chine au cours des prochains mois ont été annulés, y compris les championnats du monde d’athlétisme en salle le mois prochain et la course de Formule 1 en avril.

Les annulations en Chine ont un effet domino sur les qualifications olympiques, en Chine et ailleurs, et brouillent le tableau de milliers d’olympiens pleins d’espoir, de familles et de leurs projets de voyage.

Le marathon de Tokyo devait attirer environ 38 000 participants. Un seul décès au Japon a été attribué au virus. Le dernier bilan des morts en Chine continentale est de près de 1800.

Les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo et du Comité international olympique ont répété à plusieurs reprises qu’ils n’annuleraient ni ne reporteraient les Jeux et suivent les conseils de l’Organisation mondiale de la santé.

Le coup d’envoi des Jeux olympiques sera donné le 24 juillet avec environ 11 000 athlètes participants.

L’attention est désormais tournée vers la Chine. Elle s’intensifiera davantage avec les prochains Jeux olympiques – les Jeux d’hiver de 2022 – qui auront lieu à Pékin.

La propagation du virus a déjà contraint les organisateurs à annuler ce mois-ci les épreuves de la Coupe du monde de ski à Yanquig, en Chine, qui devaient également servir d’épreuves tests.

Un événement test de biathlon a également été annulé à Zhangjiakou.

L’événement se tiendra désormais à Tachkent du 16 au 25 avril.