Le commissaire du Baseball majeur, Rob Manfred

Manfred semble peu impressionné du nouveau stade des Rays

MONTRÉAL — Le commissaire du Baseball majeur, Rob Manfred, semble peu impressionné par les autorités du comté de Hillsborough, qui souhaitent attirer les Rays de Tampa Bay en plein cœur de Tampa, dans le quartier d’Ybor City.

Dans une lettre au ton sans équivoque, le commissaire reproche au Tampa Sports Authority, qui chapeaute le projet d’un stade de quelque 900 millions $ US, son improvisation. 

Manfred a répondu, mardi, à une lettre transmise le 5 décembre dernier au propriétaire des Rays, Stuart Sternberg, et dont il a reçu copie conforme, et dans laquelle l’organisme présentait les grandes lignes de son plan d’action, notamment le financement à hauteur de 50 % du projet, jusqu’à un maximum de 475 millions $ US. 

Manfred, qui dit vouloir aider les Rays à demeurer dans le marché de Tampa-St. Petersburg et qui appuie le projet de stade, soulève plusieurs interrogations sur le projet tel qu’on le lui a présenté dans cette missive. 

Dans sa réponse adressée à l’avocat représentant le Tampa Sports Authority, Irwin Raij, le commissaire questionne d’abord les raisons pour lesquelles on sollicite son aide à quelque 20 jours de la date butoir de la période de négociations de trois ans offerte aux Rays. 

Il souligne ensuite que les engagements nécessaires à la construction du stade, autant du côté des fonds publics que privés, ne sont tout simplement pas réunis. 

Il demande également de quelle façon seront épongés les coûts excédentaires pour la portion privée du financement du projet. Manfred conteste également la viabilité du plan de financement soumis. 

Pour le commissaire, il n’est « pas suffisamment explicite ni clair, particulièrement en ce qui a trait à l’obtention de toutes les approbations nécessaires ». 

Le commissaire met également en doute l’échéancier du projet, qui ne peut pas « assurer que tous les obstacles susceptibles de causer d’importants délais de réalisation » ont été surmontés.