Les joueurs du FC Gatineau montrent une fiche de quatre victoires et trois revers, ce qui leur vaut le troisième rang parmi les huit formations qui composent la PLSQ en 2018.

Machine à marquer chez le FC Gatineau

Le meilleur buteur de la Première Ligue de soccer du Québec (PLSQ) se trouve en Outaouais.

Stefan Karajovanovic a trompé les gardiens adverses à huit reprises déjà dans les sept premières parties du FC Gatineau. L’attaquant dont les parents sont d’origine serbe avait été limité à quatre parties en raison d’une blessure subie vers la fin du camp d’entraînement.

« J’étais entré en collision avec le gardien. J’avais subi une double fracture de la clavicule droite. On avait dû m’opérer... Je n’ai pas pu jouer autant que j’aurais aimé. »

Visiblement, le joueur âgé de 19 ans rattrape le temps perdu depuis le botté d’envoi à cette sixième saison de l’histoire du FC Gatineau. Karajovanovic va bien, l’équipe aussi.

Ses coéquipiers et lui montrent une fiche de quatre victoires et trois revers, ce qui leur vaut le troisième rang parmi les huit formations qui composent la PLSQ en 2018.

« C’est un début de saison satisfaisant. Nous avons déjà plus de victoires que l’an dernier en ligue », a soutenu Karajovanovic.

Le FC Gatineau avait conservé une fiche de trois victoires, 11 défaites et quatre verdicts nuls en 2017. Il avait terminé au dernier rang du classement.

En revanche, il avait atteint la finale de la Coupe PLSQ, s’inclinant contre... l’AS Blainville.

« J’aime bien comment le groupe s’entraîne. Tu retrouves la même intensité de matches à nos séances d’entraînement. Puis en partie quand ça va moins bien pour un joueur, tu as toujours un coéquipier qui va l’aider rapidement », a souligné Stefan Karajovanovic.

Ce dernier s’amuse avec un ballon au pied depuis l’âge de quatre ans à Gatineau. « Le soccer, c’est dans le sang de notre famille », a-t-il reconnu, lui dont le grand-père a évolué chez les pros dans la défunte Yougoslavie.

On peut aussi retrouver Karajovanovic sur un terrain de soccer à l’automne. Il disputera une deuxième saison dès septembre au sein des Ravens de l’université Carleton où il étudie en criminologie.

Le jeune homme a terminé au premier rang des attaquants au pays avec 19 points, dont 15 buts, en 16 parties lors du calendrier régulier.