Félix-Olivier Bertrand s'est mesuré à plus pesant que lui aux Jeux du Québec. Il en retire une médaille d'argent.

L'Outaouais frappe fort en judo à Alma

Un coup de poing encaissé au ventre lors de son passage à la maternelle a changé sa jeune existence.
Peu de temps après l'incident, Félix-Olivier Bertrand a été initié au judo. « Mon père voulait que j'apprenne à me défendre », s'est rappelé le plus récent médaillé de l'Outaouais aux Jeux du Québec.
L'ado de 13 ans a remporté l'argent contre des adversaires plus vieux et surtout plus pesants que lui, mercredi, sur les tatamis du Collège d'Alma. Il était inscrit dans la catégorie des moins de 16 ans de moins de 42 kg.
« Je suis fier de moi. La personne contre laquelle je me battais en finale pesait quatre kilos de plus que moi », a noté le judoka d'Aylmer.
Son combat ultime s'est rendu jusqu'à la limite des trois minutes, se soldant par une défaite aux points.
Bertrand a l'habitude de concourir chez les moins de 38 kg sur le circuit provincial. Mais cette catégorie de poids n'existe pas aux Jeux du Québec.
« Il (Félix-Olivier) était un des plus jeunes et les plus petits. Il y avait une énorme différence au chapitre du développement musculaire, a souligné un de ses entraîneurs au club St-Jean-Bosco, Ann Larouche.
«Il a connu une très belle journée. Ce fut son plus beau tournoi. Il a bien géré ses combats et son stress. Il était toujours en contrôle.»
Ça ne surprend pas Larouche.
«Félix est discipliné dans tous les aspects de sa vie, que ce soit académiquement, mentalement ou sportivement. C'est un athlète complet.»
Le principal intéressé a été impressionné par l'ambiance qui régnait sur le site de compétition. «Tout le monde criait et c'était impressionnant de voir les drapeaux de toutes les régions qui étaient accrochés», a-t-il souligné.
Bertrand n'a pas été le seul judoka de l'Outaouais à monter sur le podium. Marie-Fleur Fioramore a gagné l'or chez les filles de moins de 52 kg âgées de moins de 16 ans.
En ski alpin, Hugo Brisebois a terminé troisième au super G.
«Je suis fier de moi. La personne contre laquelle je me battais en finale pesait quatre kilos de plus que moi»
Ces trois performances ont fait passer le compteur de l'Outaouais à 45 médailles après cinq jours de compétitions à la 52e finale provinciale des Jeux du Québec. La compétition multisport se poursuit jusqu'à samedi.