Le jeune prodige Alexis Lafrenière a participé aux deux buts de l’Océanic dans un victoire de 2-1 contre les Olympiques. Il a notamment inscrit le but de la victoire.

L’Océanic s’impose de justesse

Meilleur joueur de 16 ans repêché par l’Océanic de Rimouski depuis Sidney Crosby, Alexis Lafrenière s’impose rapidement dans la LHJMQ.

Dimanche après-midi, devant 2840 spectateurs au Colisée Financière Sun Life, le jeune prodige a fait la différence dans un gain de 2-1 de l’Océanic sur les Olympiques de Gatineau. L’attaquant natif de St-Eustache a préparé le premier but du match de Chase Stewart. Il a ensuite inscrit le but de la victoire à la 12e minute de la troisième période. Il a maintenant récolté sept buts de 17 points à ses 14 premiers matches dans la LHJMQ.

Lafrenière a hérité de la deuxième étoile de la rencontre. Pendant qu’il s’occupait de l’attaque, le gardien Colten Ellis s’amusait à repousser les tirs des Olympiques. Lui aussi une recrue, Ellis a été la première étoile du match après avoir effectué 27 arrêts, dont plusieurs à bout portant.

Vitalii Abramov aura été le seul à pouvoir le déjouer pendant un avantage numérique double en deuxième période. Le Russe mettait ainsi fin à une rare séquence de trois matches sans point.

Ellis avait certainement le numéro des Olympiques dimanche puisque ceux-ci ont été limités à un seul but malgré neuf avantages numériques, dont un dernier en fin match alors qu’ils tentaient d’égaler la marque. 

« Nous n’avons qu’un but sur l’attaque massive, mais nous avons fait les bons jeux. Le problème, c’est que chaque fois, Ellis était là. Il a fait de gros arrêts tout comme Tristan Bérubé pour nous. C’était un arrêt après l’autre pour les deux gardiens », a indiqué l’entraîneur-chef Éric Landry aux termes de la rencontre.

Troisième étoile, Bérubé a réalisé 29 arrêts face à l’Océanic (9-4-1).

En plus d’Ellis, Landry s’est montré impressionné par la prestation d’Alexis Lafrenière.

« Tu le remarques tout de suite à cause de sa vitesse. Il parvient souvent à avoir la rondelle dans les espaces libres. Je ne sais pas comment il a fait pour marquer son but, mais il était dans un espace très restreint en sortant de l’arrière du filet. »

Malgré cette défaite par un but, l’entraîneur-chef était satisfait du travail accompli par ses joueurs dans le voyage de trois matches en quatre jours dans l’Est-du-Québec. « C’est décevant de perdre, mais nous revenons avec quatre points sur six. Nous étions proches. Les joueurs se sont investis dans les trois parties. »

Les Olympiques (6-6-2) ont terminé le voyage avec quelques joueurs en moins. Victime d’un virus, Shawn Boudrias avait raté le match de vendredi à Baie-Comeau. Il se sentait mieux dimanche et il a amorcé le match, mais il a dû retraiter au vestiaire après seulement deux présences sur la glace. « Il ne pouvait plus continuer », a indiqué Landry. Le Thursolien Anthony Beauchamp a également été blessé à Baie-Comeau vendredi et n’a pas pu prendre part au match à Rimouski. Dans son cas, ce ne serait rien de grave selon Landry.

L’entraîneur-chef partira vers la Colombie-Britannique lundi après-midi afin de participer au Défi mondial des moins de 17 ans. Quant aux Olympiques, ils poursuivront leur horaire chargé cette semaine en disputant quatre autres matches en cinq jours.

Ça va commencer mercredi et vendredi avec les visites des surprenants Wildcats de Moncton et des fringants Mooseheads de Halifax. Les Gatinois seront ensuite à Boisbriand samedi avant de revenir à Guertin dimanche pour accueillir les Foreurs de Val-d’Or.

HOCKEY JUNIOR EN BREF

Infirmerie bondée chez l’Intrépide

Privé de quelques éléments importants à Trois-Rivières dimanche après-midi, l’Intrépide de Gatineau s’est incliné 4-1 devant les Estacades au Centre sportif Alphonse-Desjardins. L’Intrépide (9-8-0) s’était présenté en Mauricie sans les attaquants Hendrix Lapierre et Matthieu « 2T » Gagnon en plus de son gardien numéro un, Jérémie Lefebvre. Le match n’était vieux que de quelques minutes quand Connor Romain a également été victime d’une blessure. Devant le filet, Alexandre Groleau n’a pas fait long feu avant d’être remplacé par le gardien affilié Rémi Leblanc dès la 10e minute après avoir été déjoué deux fois par Alexis Lyonnais. Le pointage est demeuré 2-0 jusqu’en troisième période. Jack Seymour alors ramené l’Intrépide à un but des Estacades (9-4-3), mais Mavrik Bourque a compté le but d’assurance pendant un désavantage numérique et Anthony Ferron a fait 4-1 en fin de rencontre. Leblanc a effectué 13 arrêts à son premier match midget AAA. Groleau a fait trois arrêts. Devant la cage de Trois-Rivières, Antoine Lyonnais a récolté la deuxième étoile en bloquant 19 tirs.

Les 67’s gonflés, puis dégonflés

Les 67’s d’Ottawa ont connu une fin de semaine en deux temps. Samedi, ils ont disputé un match à sens unique qu’ils ont aisément remporté 11-3 à la Place TD devant le Spirit de Saginaw. Dimanche, ils sont retombés sur terre à Oshawa dans un revers de 4-3. Sasha Chmelevski a inscrit quatre buts dans les deux matches. Il avait amorcé le tout avec son deuxième tour du chapeau en carrière samedi. Tye Felhaber a fourni quatre passes dans le massacre du Spirit (3-8-2). Mathieu Foget a ajouté un doublé dans le festival offensif alors que les défenseurs Peter Stratis, Lucas Peric, Carter Robertson et Nikita Okhotyuk ont tous participé à la marque. Graeme Clarke et Austen Keating ont complété dans la cause gagnante. Dimanche, à part Chmelevski, Peter Stratis a compté dans un deuxième match de suite et Kody Clark a ajouté son huitième filet de la saison. Olivier Lafrenière a effectué 27 arrêts contre les Generals (8-5-1). Olivier Tremblay en a fait de même dans la victoire contre Saginaw. Les 67’s (9-6-1) reprendront l’action mercredi avant-midi pour le match annuel des écoliers au Centre Canadian Tire. Les Frontenacs de Kingston seront les visiteurs.