Auston Matthews célèbre avec ses coéquipiers à la suite du 17e filet de la saison du centre John Tavares.

Tavares s’amuse à Toronto avec Matthews

TORONTO — À sa première saison avec les Maple Leafs de Toronto, John Tavares récolte déjà les fruits de sa décision de se joindre à une équipe qui comptait déjà dans ses rangs Auston Matthews et Mitch Marner.

Et le fait de pouvoir fréquenter ces jeunes joueurs talentueux de 21 ans à l’extérieur de la patinoire n’a pas nui, non plus.

« Ils sont très différents, mais très motivés, a dit Tavares plus tôt cette semaine. Ce sont de bonnes personnes, et c’est plaisant de les fréquenter. Ils apportent beaucoup d’énergie dans un groupe. »

« Pour quelqu’un comme moi, qui suis parfois trop sérieux, ça aide, a admis le hockeyeur âgé de 28 ans, avec un léger sourire accroché aux lèvres. Ils sont extrêmement talentueux, et il est très facile de constater qu’ils veulent s’améliorer. »

Ce désir de s’améliorer constamment est très familier pour Tavares. Sous les projecteurs depuis qu’il est âgé de 14 ans, il écoule présentement sa 10e saison dans la LNH et sa première à Toronto, après avoir fait sauter la banque lors de l’ouverture du marché des joueurs autonomes le 1er juillet dernier.

Tavares, qui joue à la hauteur de son talent depuis qu’il s’est joint aux Leafs, a profité des mises en scène remarquables de Marner, surtout à cinq-contre-cinq. Il complète également à merveille les jeux de ses deux coéquipiers en avantage numérique, comme ce fut le cas pour ouvrir la marque dans la victoire de 5-3 à domicile mercredi soir contre les Sharks de San Jose.

Tavares savait déjà que Matthews et Marner étaient bons. Il ne savait tout simplement pas jusqu’à quel point ils l’étaient.

« Nous le voyons quotidiennement, chaque fois qu’ils sautent sur la patinoire. Ils sont conscients de leur potentiel, et en font l’étalage à chaque rencontre, a évoqué Tavares, qui a inscrit un sommet de 17 filets cette saison, en plus d’avoir ajouté 13 mentions d’aide à sa fiche. Nous sommes témoins de leur volonté et leur détermination à l’entraînement ainsi que lors des matches, afin de devenir les joueurs qu’ils rêvent de devenir. »

Marner occupe le troisième rang des marqueurs de la LNH avec 36 points, et le deuxième au chapitre des passes avec 30, tandis que Matthews a inscrit 12 buts et amassé sept mentions d’assistance — en dépit du fait qu’il a raté 14 des 26 premières rencontres des Torontois à cause d’une blessure à l’épaule gauche.

Si Tavares ignorait le véritable potentiel de ses deux partenaires, c’était la même chose pour ceux-ci.

« Il les a surpassées (nos attentes), a mentionné Matthews à propos de Tavares. Nous savions que c’était difficile de jouer contre lui. Le fait qu’il soit maintenant avec nous, c’est aussi bon pour nous que pour lui. Nous apportons tous notre touche aux succès de l’équipe. »

« Mitch, moi et plusieurs autres jeunes joueurs de l’équipe nous amusons beaucoup. Il (Tavares) est très sérieux. C’est bien de constater qu’il peut parfois se relâcher. »