Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Artemi Panarin a signé un contrat de 81,5 millions $ US pour sept ans avec les Rangers en 2019.
Artemi Panarin a signé un contrat de 81,5 millions $ US pour sept ans avec les Rangers en 2019.

Panarin nie les allégations à son endroit et prend un congé autorisé

Stephen Whyno
Associated Press
Article réservé aux abonnés
Le joueur vedette Artemi Panarin des Rangers de New York prend un congé autorisé par l’équipe après la publication dans un tabloïd russe d’allégations d’un ancien entraîneur selon lesquelles il aurait attaqué une femme en Lettonie il y a près de 10 ans, ce qu’il nie.

Andrei Nazarov, un ancien dur à cuire de la LNH qui a entraîné Panarin dans la Ligue continentale de hockey, a révélé au tabloïd russe Komsomolskaya Pravda, samedi, que Panarin avait attaqué une femme lettone de 18 ans dans un bar d’un hôtel de la capitale de Riga après un match, en décembre 2011.

Nazarov a soutenu que Panarin avait passé le K.-O. à la dame avec «plusieurs coups puissants». Il a ajouté qu’il avait ensuite appris que les autorités lettones avaient examiné l’incident mais qu’aucune mesure n’avait été prise car des représentants locaux avaient négocié avec la police pour ne pas poursuivre l’affaire, prétendument après un transfert d’argent.

Nazarov a mentionné qu’il a décidé de parler de l’incident présumé parce qu’il n’était pas d’accord avec les critiques répétées de Panarin à l’égard du gouvernement russe. Panarin a joué pour Nazarov avec le Vityaz Chekhov de 2010 à 2012.

«Artemi nie avec véhémence et sans équivoque toutes les allégations de cette histoire fabriquée, ont déclaré les Rangers dans un communiqué. Il s’agit clairement d’une tactique d’intimidation utilisée contre lui pour avoir été franc au sujet de récents événements politiques. Artemi est évidemment secoué et inquiet et prendra du temps à l’écart de l’équipe. Les Rangers soutiennent pleinement Artemi et travailleront avec lui pour identifier la source de ces allégations non fondées.»

Critique de Poutine

Panarin a été un critique virulent du président russe Vladimir Poutine et a exprimé le mois dernier son soutien sur les réseaux sociaux au chef de l’opposition Alexei Navalny, qui a été arrêté le mois dernier à son retour à Moscou et condamné à deux ans et huit mois de prison pour avoir violé les conditions de sa remise en liberté.

Panarin, âgé de 29 ans, joue dans la LNH depuis 2015 et a été finaliste au titre de joueur par excellence de la ligue la saison dernière. Il a remporté le trophée Calder en tant que recrue de l’année en 2016 avec les Blackhawks de Chicago où il a joué deux saisons, avant d’en disputer deux autres à Columbus, puis il a signé un contrat de 81,5 millions $ US pour sept ans avec les Rangers en 2019.

Son coéquipier des Rangers, Ryan Strome, a fait l’éloge de Panarin en tant que personne, le qualifiant de modèle pour lui et d’autres jeunes joueurs.

«Je pense qu’il sait combien nous l’aimons, combien nous nous soucions de lui, combien nous apprécions ce qu’il fait pour nous, a confié Strome. Nous lui souhaitons le meilleur et nous lui donnons évidemment le temps de régler les choses.»

Panarin mène les Rangers avec 18 points (cinq buts et 13 passes). Les Rangers disputeront leur prochain match contre les Flyers de Philadelphie.

L’entraîneur David Quinn a mentionné que ses joueurs et lui avaient parlé de l’absence de Panarin avant l’entraînement, lundi.

«Nous allons aider Artemi à traverser cette période difficile, a dit Quinn. Il faut continuer à se soutenir en équipe. Il est difficile de surmonter la perte d’un joueur comme Artemi sur la glace, mais nous devons trouver un moyen de le faire.»