L'équipe de Todd Reirden a été éliminée en cinq matchs par les Islanders de New York au premier tour des séries éliminatoires.
L'équipe de Todd Reirden a été éliminée en cinq matchs par les Islanders de New York au premier tour des séries éliminatoires.

Les Capitals congédient l'entraîneur-chef Todd Reirden

Associated Press
WASHINGTON — Les Capitals de Washington ont congédié leur entraîneur-chef Todd Reirden, a annoncé le vice-président et directeur général de l’équipe Brian MacLellan, dimanche.

Cette décision a été prise à la suite d’une deuxième élimination hâtive au premier tour des séries éliminatoires dans l’Association Est. Les Capitals ont été éliminés en cinq matchs par les Islanders de New York, plus tôt cette semaine.

Reirden a remplacé Barry Trotz à la barre du club de la capitale fédérale américaine à la suite de leur conquête de la coupe Stanley en 2018, et il a présenté une fiche cumulative de 89-46-16.

«Il y avait une continuité que nous avons tenté de reproduire avec Todd afin de garder la même structure pour l’avenir, a affirmé MacLellan. Ç’a fonctionné pendant un bout de temps et ensuite, nous avons senti que ce n’était plus le cas. Avec le recul, certains diront que nous aurions dû embaucher un entraîneur d’expérience, mais j’ai cru que nous avions pris la bonne décision.»

Les Islanders de Trotz ont accédé au deuxième tour pour une deuxième saison d’affilée. Les Capitals n’ont pas franchi le premier tour deux saisons de suite pour la première fois depuis 2013 et 2014.


« Je crois que nous avons besoin d’un entraîneur d’expérience. Nous avons un groupe expérimenté alors nous avons besoin de quelqu’un qui peut peser sur les bons boutons »
Le directeur général des Capitals, Brian MacLellan

Les Capitals sont toujours des prétendants au titre, et leur capitaine Alex Ovechkin dispose encore d’une année à écouler à son contrat actuel.

«Nos attentes sont élevées envers notre équipe, et nous avons ressenti la nécessité d’adopter une nouvelle approche au niveau du leadership, a évoqué MacLellan par voie de communiqué. Todd a fait partie de notre organisation pendant plus de cinq ans, notamment lors de notre conquête de la coupe Stanley en 2018, et nous lui souhaitons la meilleure des chances pour l’avenir.»

Le congédiement de Reirden n’est qu’une preuve que l’adjoint de longue date n’a pas été en mesure de soutirer le maximum de son équipe, qui compte encore plusieurs bons éléments pour viser les grands honneurs.

Reirden, qui est âgé de 49 ans, était un autre entraîneur-chef recrue à avoir dirigé Ovechkin. Trotz fut le seul à disposer d’une impressionnante feuille de route, et le seul à avoir mené les Caps au-delà du deuxième tour éliminatoire - et à leur avoir permis de remporter la coupe Stanley.

«Je crois que nous avons besoin d’un entraîneur d’expérience, a exprimé MacLellan. Nous avons un groupe expérimenté alors nous avons besoin de quelqu’un qui peut peser sur les bons boutons.»

Après que Trotz eut guidé les Capitals vers une conquête de la coupe Stanley, une clause dans son contrat est entrée automatiquement en vigueur. Le salaire des entraîneurs de la LNH avait gonflé entre la première année de sa signature de contrat et l’année lors de laquelle il a mené ses troupes au titre, faisant en sorte que l’organisation a décidé de le laisser partir plutôt que de le payer plus cher à long terme.

«C’est décevant pour notre équipe que nous n’ayons pas pu en venir à une entente ou à un compromis dans les négociations, a dit MacLellan. Nous étions prêts à payer le prix du marché. C’est la longueur du contrat qui accrochait dans les négociations.»

Trotz a d’ailleurs été questionné à propos du congédiement de Reirden, dimanche.

«Ça fait partie de l’entente quand tu es entraîneur-chef dans la LNH, a-t-il mentionné. Je lui souhaite du positif pour la suite.»

Avant de s’incliner contre les Islanders, les Capitals ont perdu en sept matchs face aux Hurricanes de la Caroline, l’an dernier.