Robin Lenher a été sonné lorsque Brady Tkachuk lui est rentré dedans avec moins de cinq minutes à faire au match de mardi dernier.

Lehner encore blessé contre Ottawa

Les Sénateurs n’auront vraisemblablement pas une autre occasion d’infliger une première défaite à leur ancien gardien Robin Lehner jeudi soir.

Sonné lorsque Brady Tkachuk lui est rentré dedans avec moins de cinq minutes à faire au match de mardi, sur une séquence qui a permis à Jean-Gabriel Pageau, le cerbère suédois a été remplacé ensuite par Thomas Greiss, qui a mérité la victoire en relève en arrêtant deux lancers ainsi que les deux tirs de barrage des Sénateurs.

Le club n’a pas donné de nouvelles à son sujet mercredi, ne tenant pas d’entraînement avant de s’amener dans la capitale, mais les Islanders ont rappelé l’ancien gardien de la LHJMQ Christopher Gibson d’urgence de leur club-école de Bridgeport.

Comme il n’a pas été impliqué dans la décision mardi, Lehner demeure invaincu en temps réglementaire contre Ottawa (fiche de 7-0-3).

C’est la troisième fois qu’il se blesse en affrontant les Sénateurs, lui qui s’était blessé à une cheville lors de son premier match contre eux avec Buffalo en octobre 2015, ainsi qu’à une hanche lors d’un match du 29 novembre 2016 à Ottawa.

Il avait alors été remplacé par son adjoint du temps, Anders Nilsson, qui est maintenant avec les Sénateurs.

+

Juste un tir

La prolongation du match entre les Sénateurs et les Islanders a représenté une anomalie alors que le jeu normalement très ouvert à trois contre trois n’a pas abouti en beaucoup de chances de compter.

En fait, pendant les cinq minutes de la quatrième période, il n’y a eu qu’un seul tir, celui décoché par le défenseur Thomas Chabot à la fin de l’engagement, qui a été bien paré par le gardien Thomas Greiss, venu en relève à Robin Lehner, blessé.

Le gardien Thomas Greiss a frustré Thomas Chabot, mardi, en tir de barrage.

Une montée à l’emporte-pièce qui a impressionné son entraîneur Marc Crawford.

« J’ai trouvé que nous avons mené le jeu en prolongation. Thomas Chabot est tellement spécial, il est tellement un bon patineur, il a vraiment bien joué. Tous nos défenseurs l’ont fait, même ceux qui avaient plusieurs moins à leur fiche [Ben Harpur, moins-3, et Mark Borowiecki, moins-2], ont bien fait en troisième période », a dit Crawford.

Entre les lignes

Chabot a été déçu de voir sa tentative en fusillade être arrêtée in extremis mardi soir, alors que celle de son bon ami Mathew Barzal a concrétisé le gain des Islanders. Celui-ci a donc eu le dernier mot. « On l’a arrêté pendant tout le match, il n’a pas fait grand-chose et j’étais bien content de ça. Mais en fusillade, c’est un gars tellement talentueux, il a tellement des bonnes mains qu’il a trouvé une façon de compter », a confié Chabot, qui a joué plus de 26 minutes mardi soir... Les Sénateurs ont annoncé mercredi qu’il sera dorénavant possible d’acheter des billets de leur moitié-moitié pour la Fondation des Sénateurs sans avoir besoin d’être au Centre Canadian Tire, alors que la Commission des alcools et des jeux de l’Ontario autorise maintenant la vente de billets électroniques de «tombolas».

Il sera possible d’acheter des billets en ligne sur le site Senators5050.com... Selon Pierre Lebrun, de TSN, les Sénateurs pourraient être intéressés à interviewer Dominique Ducharme, l’entraîneur adjoint de Claude Julien avec le Canadien et ancien entraîneur-chef des Mooseheads de Halifax et des Voltigeurs de Drummundville (ainsi que d’Équipe Canada junior), quand le DG Pierre Dorion va se mettre à la recherche d’un successeur permanent à Guy Boucher derrière le banc.