Le prix le plus convoité, le trophée Hart, remis au joueur le plus utile à son équipe, a été décerné à l'attaquant Taylor Hall, des Devils du New Jersey.

Le Hart à Hall, quatre trophées pour les Golden Knights

LAS VEGAS — Dans le cadre d'un vote très serré, Taylor Hall a vu son nom être ajouté au trophée Hart, mercredi soir, lors de la remise des trophées de la LNH.

L'ailier de 26 ans des Devils du New Jersey a tout juste devancé le joueur de centre de l'Avalanche du Colorado Nathan MacKinnon pour le titre du joueur le plus utile de la LNH pour la saison 2017-18.

Au scrutin final, Hall a obtenu 1264 points, dont 72 votes de première place, contre 1194 points pour MacKinnon et 60 votes de première place. Le joueur de centre des Kings de Los Angeles Anze Kopitar a terminé troisième.

En 76 matchs cette saison, Hall a mené les Devils pour les buts (39), les aides (54), les points (93) et le différentiel (+ 14). Il a conclu la saison au sixième rang des meilleurs pointeurs du circuit Bettman.

Hall était également en nomination pour le trophée Ted Lindsay, remis au meilleur joueur de la LNH selon ses pairs, mais c'est l'attaquant et capitaine des Oilers d'Edmonton Connor McDavid qui a mis la main sur cet honneur pour une deuxième année consécutive.

McDavid est devenu le premier joueur de l'histoire à gagner ce trophée à deux reprises avant l'âge de 22 ans. En tant que meilleur pointeur, avec 108 points, il a également mis la main un deuxième trophée Art-Ross de suite. 

Quatre récompenses pour les Knights

Les festivités se sont poursuivies pour Las Vegas et ses Golden Knights. Après avoir connu une première saison inégalée dans tous les sports majeurs nord-américains, l'équipe d'expansion a vu son entraîneur-chef Gerard Gallant, son directeur général George McPhee, l’attaquant William Karlsson et le défenseur Deryk Engelland repartir avec un trophée sous le bras.

Gallant a remporté le trophée Jack Adams pour une première fois en carrière dans la LNH après avoir été nommé l'entraîneur-chef de l'année à deux reprises dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Sous la tutelle de Gallant, 11 joueurs des Golden Knights ont connu la meilleure saison de leur carrière au chapitre des points.

Rien de ça n'aurait pu être possible sans le travail de McPhee, qui a été élu le directeur général de l'année.

Engelland a pour sa part gagné le trophée Mark Messier pour avoir fait preuve d'un grand leadership cette saison, dans la foulée de la tragique fusillade ayant fait plusieurs victimes à Las Vegas.

Finalement, l’attaquant des Golden Knights William Karlsson a remporté le trophée Lady Byng, remis annuellement au joueur ayant le meilleur esprit sportif.

Des premières à souligner

Quelques joueurs de la LNH ont profité de ce gala pour mettre la main sur leur premier honneur individuel en carrière.

L'attaquant des Islanders de New York Mathew Barzal a d'abord été nommé la recrue de l'année. Barzal, 21 ans, a fait une entrée remarquée cette saison en récoltant 85 points en 82 matchs. 

Le défenseur du Lightning de Tampa Bay Victor Hedman a mérité son premier trophée Norris en carrière, lui qui avait terminé troisième au scrutin pour ce trophée la saison dernière.

Le gardien des Predators de Nashville Pekka Rinne repartira quant à lui de Las Vegas avec son premier trophée Vézina. Finaliste pour une quatrième fois, Rinne s'est classé à égalité au troisième rang du circuit Bettman avec 42 victoires. Il a aussi mené la LNH au chapitre des blanchissages avec un total de huit, à égalité avec Andrei Vasilevskiy, et il a pointé au cinquième échelon pour la moyenne de buts alloués (2,31) et au septième pour le pourcentage d'arrêts (,927).

Puis, Kopitar a raflé un deuxième trophée Selke en carrière. Il était en nomination pour le titre d'attaquant défensif de l'année pour une quatrième fois en cinq ans. Le Slovène avait remporté cet honneur en 2016.

Kopitar a ainsi empêché Patrice Bergeron, des Bruins, de remporter cet honneur pour la cinquième fois de sa carrière, ce qui aurait constitué un record. L’attaquant québécois partage présentement la marque avec Bob Gainey.

+

SUBBAN SUR LA COUVERTURE DE NHL 19

P.K. Subban était accompagné de la skieuse Lindsey Vonn, mercredi. Les deux athlètes se fréquenteraient déjà depuis un bon moment.

P.K. Subban, dont les manœuvres semblent parfois inspirées d’un jeu vidéo, est l’athlète en couverture de NHL 19, d’EA Sports. La nouvelle a été dévoilée lors du gala de remise des trophées dans la LNH, mercredi, où l’ancien du Canadien est apparu au bras de la célèbre skieuse américaine Lindsey Vonn. Ils se fréquenteraient depuis un moment déjà. «Plus jeunes, mes amis et moi aimions voir qui est sur la couverture, et c’est encore vrai. Nous avions ensuite hâte de jouer au jeu», a dit Subban, par communiqué.  «Pour moi, être l’athlète en couverture représente l’évolution du hockey et le fait que ce sport a accueilli à bras ouverts différentes personnalités. Ça montre que tout est possible. Je suis honorer d’afficher les couleurs de “Smashville” sur la couverture cette année.» Subban, Drew Doughty (Kings) et Victor Hedman (Lightning) étaient en lice pour le trophée Norris, qui récompense le meilleur défenseur du circuit. Le trophée est allé à Hedman. Connor McDavid (Oilers) était en vedette sur le dessus de la boîte de NHL 18. Un vote des partisans a déterminé qui a eu la distinction pour NHL 13 (Claude Giroux), NHL 14 (Martin Brodeur), NHL 15 (Patrice Bergeron) et NHL 17 (Vladimir Tarasenko) Mario Lemieux a été placé en couverture pour NHL 2002, et Vincent Lecavalier pour NHL 2006. Alexander Ovechkin, qui a récemment soulevé la Coupe Stanley, était en lumière pour NHL 2007. La nouvelle version du jeu permet notamment de jouer sur des patinoires extérieures. On annonce également encore plus de façons de personnaliser les joueurs qu’on peut créer.