Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Choix de première ronde des Capitals de Washington en octobre 2020, Hendrix Lapierre aura l’occasion de rencontrer Alex Ovechkin, son idole de jeunesse, dès le 3 janvier.
Choix de première ronde des Capitals de Washington en octobre 2020, Hendrix Lapierre aura l’occasion de rencontrer Alex Ovechkin, son idole de jeunesse, dès le 3 janvier.

Lapierre reçoit une invitation surprise des Capitals

Jean-François Plante
Jean-François Plante
Le Droit
Article réservé aux abonnés
L’année des émotions en montagne russe d’Hendrix Lapierre n’est pas encore terminée.

L’attaquant d’Aylmer venait à peine de se remettre d’une déception d’avoir été retranché au camp de sélection d’Équipe Canada junior (ÉCJ) quand il a reçu un appel inattendu des Capitals de Washington.

Au téléphone, on lui a dit qu’il aurait l’occasion de côtoyer son idole Alex Ovechkin parce qu’on le convoquait au camp de sélection et qu’il devait sauter dans l’avion le 26 décembre afin de respecter une quarantaine de sept jours à son arrivée à l’hôtel.

«Ce fut toute une surprise! Je n’avais pas pensé que je ferais partie de la formule de ce camp d’entraînement réduit», a expliqué celui que les Capitals ont sélectionné au 22e rang de la première ronde du repêchage de la LNH en octobre.

Dans le même mois, l’attaquant des Saguenéens de Chicoutimi a rapidement signé son premier contrat dans la LNH. Tout se bouscule pour le premier choix de la LHJMQ en 2018. En novembre, il était invité au camp d’ÉCJ, mais il avait dû se soumettre à une quarantaine de 14 jours avant son départ en raison d’un cas positif à la COVID-19 chez les Sags. À Red Deer, une autre éclosion du virus a nécessité une deuxième quarantaine, mais dès sa sortie, il a été un des premiers joueurs retranchés.

La quarantaine, il commence à s’en faire une spécialité. Après celle qu’il va compléter le 3 janvier juste à temps pour le début du camp des Capitals, il devra se placer en isolement pendant 14 autres jours avant de revenir à Chicoutimi...

«Je commence à savoir comment ça marche, mais ce n’est pas aussi grave qu’à Red Deer ici. Là-bas, on ne pouvait pas sortir de nos chambres. Ici, je peux aller dehors faire des marches et courir. Il y a une école pas loin de l’hôtel. Elle est munie d’un terrain de piste et pelouse. Je peux courir là. Nous n’avons cependant pas accès au gymnase de l’hôtel. Je n’ai pas de vélo stationnaire dans ma chambre non plus.»


« J’ai peine à croire que je serai sur la même glace qu’Alex Ovechkin, Evgeny Kuznetsov, Nicklas Backstrom et T.J. Oshie. »
Hendrix Lapierre

S’il est seul dans sa chambre, Hendrix Lapierre a quand même pu casser la croûte dans la chambre du gardien québécois Zachary Fucale mardi soir.

«Zach est un solide chef. Il y a une épicerie pas loin. Il a préparé un excellent souper ce soir.»

D’ici quelques jours, quand il pourra se diriger à l’aréna, l’ancien de l’Intrépide de Gatineau fera vraiment partie des grandes ligues.

«J’ai peine à croire que je serai sur la même glace qu’Alex Ovechkin, Evgeny Kuznetsov, Nicklas Backstrom et T.J. Oshie. Ce sont tous des joueurs que j’ai suivis avec attention depuis très longtemps. Ils sont ici. Ils peuvent déjà pratiquer alors que je dois terminer ma quarantaine le jour même de l’ouverture du camp.»

Le rêve de gamin de Lapierre est sur le point de se réaliser, mais il hésite à faire part de ses attentes en cette année où il n’a pas encore joué beaucoup de hockey.

«Je ne sais pas si j’aurai une réelle chance de faire l’équipe. Ça fait longtemps que je ne fais pas grand-chose à part des périodes d’isolement! L’équipe ne m’a pas dévoilé son plan pour moi. Je veux juste laisser une bonne impression avant que la saison commence le 13 janvier.»

Le hockeyeur de 18 ans compte bien profiter de sa première expérience dans la LNH à fond. Après tout, avant de porter le chandail des Saguenéens à nouveau, il aura passé 49 jours en isolation au cours des trois derniers mois.