Joé Juneau et sa famille ont été éprouvés par la perte de leur maison de la région de Québec qui a été détruite par un incendie qui a éclaté tard lundi soir.

La maison de l’ex-hockeyeur Joé Juneau détruite par un incendie

SAINT-RAYMOND — L’ancien joueur de la Ligue nationale de hockey (LNH) Joé Juneau et sa famille ont été éprouvés par la perte de leur maison de la région de Québec qui a été détruite par un incendie qui a éclaté tard lundi soir.

Dans un message transmis sur Facebook, l’ex-hockeyeur natif de Pont-Rouge maintenant âgé de 51 ans a précisé que la maison familiale du Lac Sept-Îles à Saint-Raymond, dans le comté de Portneuf, était une perte totale.

Il se réjouit que personne n’ait été blessé dans l’incendie.

M. Juneau déplore néanmoins que l’incendie ait fait passer à sa famille une soirée et une nuit infernales et s’attriste qu’une énorme partie de leur vie soit partie en flammes en quelques heures à peine. Il signale dans son message qu’il y avait dans cette maison une foule de belles et précieuses choses uniques et irremplaçables.

C’est là que ses deux filles ont été élevées, souligne-t-il.

Joé Juneau prend la peine de féliciter les pompiers de Saint-Raymond, Sainte-Catherine et Saint-Basile qui ont combattu l’incendie pendant plus de 12 heures en essayant du mieux qu’ils le pouvaient de l’éteindre, de minimiser les dégâts et de sauver les biens.

Aux dernières nouvelles, les pompiers ignoraient ce qui a provoqué l’incendie ; une enquête est en cours.

Joé Juneau a joué dans la LNH avec six équipes de 1991 à 2004, inscrivant 572 points sont 156 buts. Il a porté les couleurs des Sénateurs d’Ottawa en 1999-2000 et passé les trois dernières saisons de sa carrière avec le Canadien de Montréal.