Evgeny Kuznetsov a participé à l’entraînement optionnel des Caps vendredi.

Kuznetsov n’a pas encore reçu le feu vert

ARLINGTON — Le capitaine des Capitals de Washington, Alexander Ovechkin, avait prédit qu’Evgeny Kuznetsov allait être correct après avoir subi une dure mise en échec dans le match no 2, remporté 3-2 par les siens.

Bien que son compagnon de trio n’ait pas encore reçu le feu vert des médecins pour prendre part au troisième match contre les Golden Knights de Vegas, Ovechkin était sur la bonne piste.

Kuznetsov a participé à l’entraînement optionnel des Caps, vendredi, deux jours après avoir été solidement frappé par Brayden McNabb en première période.

Meilleur marqueur des séries avec 25 points, dont 11 buts, Kuznetsov a alors quitté la patinoire pour se rendre directement au vestiaire en se tenant le bras gauche. L’équipe avait alors indiqué qu’il souffrait d’une blessure au « haut du corps ».

L’entraîneur-chef des Capitals, Barry Trotz, a déclaré vendredi qu’une décision dans le cas de Kuznetsov, qui n’a pas rencontré les journalistes, ne sera que « probablement » prise avant la rencontre de samedi, quand la série, égale 1-1, se transportera au Capital One Arena.

Mais Ovechkin, qui accuse un point de retard sur Kuznetsov, a répété qu’il croyait que son coéquipier serait de la partie.

« C’est l’un de nos meilleurs joueurs, a déclaré Ovechkin. Bien sûr que c’est important de le voir patiner. Je suis persuadé qu’il sera en mesure de jouer le match no 3. »

Ovechkin, comme les défenseurs Brooks Orpik, John Carlson et quelques autres coéquipiers, n’a pas pris part à la séance optionnelle de vendredi. Mais toute l’attention était portée vers Kuznetsov, qui n’a pas semblé ennuyé du tout alors qu’il participait aux exercices.

« Vous avez besoin de tout le monde à ce stade-ci, a indiqué Tom Wilson. C’est une pièce importante de notre club. C’est bien de le voir manier la rondelle comme ça. »

Kuznetsov a été un joueur durable depuis le début de sa carrière. Trotz a été en mesure de le constater à ses quatre premières saisons derrière le banc des Caps.

« Il prend grand soin de lui-même, a affirmé l’entraîneur. Les Russes... ce sont des durs. »

Les Capitals disputeront un premier match de la grande finale sur leur patinoire en 20 ans, samedi. L’équipe avait été balayée par les Red Wings de Detroit lors de leur unique participation, en 1998.

« Je suis très excité, a dit Ovechkin, qui a patienté 13 saisons avant d’atteindre le troisième tour. Tout le monde est excité à Washington. Ce sera amusant, intéressant, mais difficile. C’est pour se retrouver dans ce moment que nous avons travaillé si fort. »

Les Caps ont créé l’égalité dans le match no 2, notamment en raison du spectaculaire arrêt de Braden Holtby sur Alex Tuch avec deux minutes à faire en troisième. Mais les Capitals n’ont qu’une fiche de 4-5 à domicile au cours des présentes séries.

« Nous nous préparons de la même façon (à domicile ou à l’étranger), a noté l’ailier Brett Connely. Seulement, ça ne fonctionne pas toujours de la même façon. »

Les Golden Knights affichent un dossier de 6-2 sur les patinoires adverses et ils n’ont toujours pas perdu deux matchs d’affilée ce printemps.

« Quand vous perdez un match, il ne faut pas appuyer sur le bouton panique, a déclaré l’entraîneur-chef, Gerard Gallant, après l’entraînement des siens. Vous vous préparez pour jouer le prochain. Cette série est maintenant au meilleur de cinq rencontres. Nous allons faire de notre mieux dans le troisième match, tenter de jouer un bon match à l’étranger. »