Bobby Ryan
Bobby Ryan

Bobby Ryan remporte le Masterton

Sylvain St-Laurent
Sylvain St-Laurent
Le Droit
Bobby Ryan a officiellement remporté le trophée Bill-Masterton, lundi soir. La nouvelle a été annoncée en direct à la télévision, dans l’émission d’avant-match qui a précédé le premier match de la Finale de l’Association Est.

Ryan a donc été obligé de livrer un discours, durant lequel il a encore parlé de son combat contre l’alcoolisme.

L’attaquant des Sénateurs d’Ottawa a encore trouvé une façon de se renouveler. Cette fois, il a pris le temps de remercier, en particulier, son entraîneur-chef D.J. Smith.

«Je dois remercier tous les entraîneurs de l’équipe. Je dois remercier D.J. Smith, Pierre Dorion et Eugene Melnyk. Ils ont tous accepté que je quitte l’équipe pour aller chercher l’aide dont j’avais besoin.»

«Je sais que l’année a été particulièrement difficile pour D.J. C’était sa première année. Je lui ai lancé une belle balle courbe. J’aimerais le remercier pour sa patience.»

Ryan a quitté les Sénateurs à la mi-novembre. Il traversait alors une séquence sombre, sur la patinoire. Il n’avait pas marqué un seul but à ses 15 dernières parties.

Il est revenu au jeu trois mois plus tard. À son premier match au Centre Canadian Tire, il a réussi un tour du chapeau contre les Canucks de Vancouver.

Ryan a remercié Smith, tout en jurant qu’il va «tout faire pour redevenir un joueur productif».

Les deux hommes sont condamnés à s’entendre.

Il reste deux années à écouler au contrat du joueur.

Ryan devrait encore être l’attaquant le mieux rémunéré à Ottawa, la saison prochaine. Il touchera un salaire de 7,25 millions $US.

Autres finalistes

Dans son discours, Ryan a également pris le temps de féliciter les deux autres finalistes.

Stephen Johns et Oskar Lindblom étaient aussi en lice pour ce trophée prestigieux.

Johns, un défenseur des Stars de Dallas, a réussi à effectuer un retour au jeu alors que tout le monde pensait qu’il était fichu. Il est demeuré à l’écart du jeu pendant 22 mois en raison de sévères migraines. Il pourrait maintenant remporter la coupe Stanley.

Lindblom vient de tomber en vacances. Il a quand même eu le temps finir sa saison en beauté, en disputant deux matches de séries. Le jeune ailier des Flyers de Philadelphie a vaincu le cancer.

«Oskar et Stephen méritaient autant, sinon plus que moi de remporter ce trophée. Je leur souhaite la santé. Je leur souhaite de connaître de longues carrières.»

Ryan est devenu le deuxième joueur des Sénateurs à remporter le trophée Masterton.

Le gardien Craig Anderson l’a précédé, au terme de la saison 2016-17.

Ryan a conclu son discours de remerciements en s’adressant à son épouse. «J’essaie de m’améliorer pour vous. Pour moi, le hockey arrive toujours au deuxième rang.»