Jasey-Jay Anderson tentera de faire mieux à PyeongChang qu’à Sotchi. Il avait dû se contenter d’une 14e place en slalom en parallèle et d’une 15e en slalom géant en parallèle en 2014.

L’infatigable Jasey-Jay Anderson

TORONTO — Jasey-Jay Anderson deviendra le premier athlète canadien à participer à six Jeux olympiques en carrière, a annoncé le Comité olympique canadien de concert avec Canada Snowboard.

Anderson fait partie des 13 athlètes qui ont été retenus pour représenter le pays en surf des neiges aux Jeux de PyeongChang. Deux autres Québécois l’accompagneront en Corée du Sud : Baptiste Brochu, de Saguenay, et Elizabeth Hoskings, de Longueuil. Brochu s’exécutera en snowboard cross, tandis que Hoskings le fera en demi-lune.

Le vétéran de 42 ans, qui a commencé sa carrière olympique aux Jeux de Nagano en 1998, est l’un des planchistes les plus décorés de l’histoire du pays. Anderson a décroché quatre globes de cristal à titre de champion au classement général de la Coupe du monde de snowboard cross, et il a obtenu quatre titres de champion du monde au fil de sa carrière.

Aux Jeux olympiques, le planchiste de Mont-Tremblant a obtenu l’or en slalom géant en parallèle à Vancouver, en 2010. Après avoir accompli cet exploit, il a quitté la compétition. Anderson s’est ensuite lancé dans la confection de ses propres planches à neige, dans l’espoir d’améliorer les technologies utilisées pour les produire. Il a effectué un retour à la compétition sur le circuit de la Coupe du monde à compter de décembre 2011, afin de mettre à l’essai ses produits.

Depuis le début de 2018, il a fini 13e en slalom géant en parallèle le 20 janvier et 37e dans la même épreuve le lendemain à la Coupe du monde de Rogla, en Slovénie. Il avait aussi pris le 25e rang en slalom géant en parallèle à Lackenhof, en Autriche, le 5 janvier. Il s’est illustré avec une septième place lors des derniers Championnats du monde de surf des neiges.

À PyeongChang, Anderson tentera d’améliorer ses derniers résultats olympiques. Il avait fini 14e en slalom en parallèle et 15e en slalom géant en parallèle à Sotchi, en 2014.

Si Anderson sera le plus vieux représentant du pays, Hoskings, elle, sera la plus jeune à l’âge de 16 ans.

Les athlètes ont été sélectionnés en fonction de leurs performances aux épreuves de la Coupe du monde et des Championnats du monde qui ont eu lieu entre le 1er juillet 2016 et le 21 janvier 2018. Ils se joindront aux sept athlètes nommés précédemment en slopestyle et big air.

Au total, les planchistes canadiens ont décroché sept médailles en cinq jeux, et au moins une dans chaque discipline du surf des neiges, sauf la demi-lune et le big air, qui fera son entrée dans le programme olympique à PyeongChang.

Avant de s’envoler pour la Corée du Sud, les athlètes de snowboard cross participeront à des épreuves de la Coupe du monde à Bansko, en Bulgarie, et à Feldberg, en Allemagne. Les athlètes de slalom géant parallèle – Anderson et Darren Gardner, de Burlington, en Ontario – seront aussi à Bansko, alors que les athlètes de demi-lune poursuivront leur entraînement à Calgary.

Les épreuves de demi-lune, de snowboard cross et de slalom géant parallèle auront lieu au Parc de neige Phoenix. Les épreuves de slalom géant parallèle se dérouleront du 10 au 12 février, celles de demi-lune du 12 au 14 février, tandis que le snowboard cross sera disputé les 15 et 16 février.

Les autres athlètes retenus sont Kevin Hill, Chris Robanske, Carle Brenneman, Zoe Bergermann, Tess Critchlow, Meryeta O’Dine, Derek Livingston, Mercedes Nicoll et Calynn Irwin.