Storm Phaneuf a fait des miracles devant le filet des Cataractes ce week-end.

Un gardien Gatinois brille contre les Olympiques

Storm Phaneuf, un ancien de l'Intrépide de Gatineau, a connu son meilleur week-end en carrière dans la LHJMQ alors qu'il a permis aux Cataractes de Shawinigan de soutirer trois points sur quatre même si son équipe a été dominée 87-35 au chapitre des lancers contre les Huskies de Rouyn-Noranda et les Olympiques de Gatineau.
Samedi, il avait guidé les siens à un gain de 4-2 devant les Huskies. Dimanche, il a eu moins de chance face aux Olympiques qui ont eu le dessus 52-20 au chapitre des tirs.
Les Gatinois ont eu besoin d'envoyer 11 tireurs en fusillade pour disposer des Cataractes au compte de 3-2. Jonathan Bourcier (1er tireur), Derek Sheppard (10e tireur) et Élie Bérubé (11e tireur) ont empêché les Olympiques (26-14-1) de perdre un deuxième match consécutif contre l'équipe de dernière position de la LHJMQ.
Brodeur en relève
Chez les Cataractes (10-27-4), seuls Alexandre Delisle-Houde (2e tireur) et Emmanuel Aucoin (10e tireur) ont déjoué Anthony Brodeur, venu en relève à Robert Steeves pour la cinquième fois à ses sept derniers départs.
Brodeur a fait son entrée après la première période. Les Olympiques menaient 14-3 au chapitre des tirs, mais les Cataractes menaient 2-1 au pointage... Alexandre Grand-Maison (échangé à Drummondville après le match) et Alex Pawelcyk ont déjoué le gardien de 20 ans. Derek Sheppard avait assuré la réplique des Gatinois.
Simon Tardif-Richard a permis aux visiteurs d'égaler la marque pendant un avantage numérique en troisième période. Jared Henry a récolté un premier point en carrière sur ce but.
Landry insatisfait
L'entraîneur Éric Landry n'était pas entièrement satisfait de la victoire après la rencontre. «Nous avons eu beaucoup de temps de possession de rondelle. Nous avons tiré souvent, mais nous n'avons pas travaillé assez fort devant le but pour récupérer les retours. On dominait le match et le sentiment d'urgence ne se faisait pas sentir. Sans effort supplémentaire, il est difficile de marquer. Phaneuf a fait de gros arrêts, mais nous lui avons facilité la tâche.»
Quant aux retraits répétitifs de Robert Steeves, Landry a expliqué que le gardien de 20 ans avait perdu confiance en ses moyens. «Il est dans une mauvaise passe. La confiance, ça se travaille. Des attaquants passent plusieurs matches sans marquer parce qu'ils perdent confiance. Avec un gardien, la perte de confiance paraît autrement.»
Landry donnait le crédit à Anthony Brodeur pour avoir fermé la porte aux Cataractes après son entrée. Il a effectué 17 arrêts pendant le match et neuf autres pendant les tirs de barrage.
Avec la date limite des transactions de mardi, les Olympiques n'ont pas annoncé de mouvement hier. Ils attendent le retour de Benoît Groulx tard ce soir avant de s'activer. Les Gatinois occupent présentement le 6e rang de la LHJMQ, à deux points de la deuxième position.